(Test FG – Jeux vidéo) Adventures Of Pip

 
Faire un jeu de plateforme n’est plus quelque chose de très difficile puisque bon nombre de studios « indépendants » ont créé des jeux de plateforme dans les temps qui courent, le marché en est saturé. Certains ont fait le minimum sous prétexte d’être artistique alors que d’autres ont carrément exploré les bonnes méthodes et en faire une belle expérience. Adventures of Pip tente d’être les deux.

Un code digital a été remis à l’équipe à des fins journalistiques et critiques.

Adventures of Pip est un jeu de plateforme assez typique du genre. En tant que Pip soit un garçon de village, vous êtes appelés à parcourir le monde pixelisé et retrouver les habitants en plus de secourir la princesse du royaume. Cependant, vous êtes réduits à l’état de pixel et vous ne pouvez pas vraiment faire grand-chose.

Ce jeu est né depuis Kickstarter et a reçu un bel accueil en général. On a droit à un énième jeu de plateforme. Bien sûr, vous avez vos contrôles de base soit courir et sauter mais la véritable mécanique du jeu repose dans la métamorphose de votre personnage. En effet, bien que Pip soit réduit à l’état de pixel, celui-ci trouvera des créatures sur lesquelles il pourra sauter ou frapper pour passer à une forme plus « forte ». Un des boutons (B sur 360) sert à passer à la forme inférieure. Bien sûr, plus forte ne veut pas dire adaptée à toute situation. Le pixel flotte alors que l’autre est plus rapide et peut sauter des murs et la dernière possède une force physique plus imposante pour briser des blocs.

1436188154-6746

Une fois la gimmick découverte, on voit les problèmes de rythme.

La combinaison peut, en effet, mener à d’excellentes épreuves de plateforme mais le tout résulte en du « die-and-retry » pur jusqu’à ce que tu sois précis dans la « déformation » pour ainsi employer les techniques uniques à chaque forme. Malgré que l’idée de transformation ne soit pas la plus originale, je salue le risque mais j’en suis venu à la réalisation que cette mécanique brise tout simplement le rythme du jeu et le rend… et je déteste utiliser ce mot… soporifique. En effet, le jeu n’a tout simplement pas réussi à m’émerveiller car il essaie d’en faire trop au lieu d’avoir une idée précis de sa base et étendre son concept. Je ne demande pas à avoir un Shovel Knight mais même des jeux exigeant des transformations ou des mécaniques altérant les contrôles étaient plus intéressants et offraient une perspective gigantesque. J’arrive à me contenter du minimum tout m’ajoutant une combinaison de défis avec ce que mon perso a à la base…

Le jeu propose aussi la possibilité de chercher dans les niveaux pour des villageois et ainsi restaurer le royaume. Cela mène à la possibilité d’avoir des augmentations via un marchand. Le tout se fait avec des pixels bien définis qui servent comme monnaie de jeu. Malgré le fait que vous ne souffrez pas de reculs trop sévères, il peut arriver que vous soyez pris entre deux murs et vous n’êtes pas réellement punis sauf le retour jusqu’au dernier point de contrôle. Je n’ai pas de problème avec ça… si ce n’était du fait que je n’ai pas eu une belle expérience.

1436189566-7389-capture-d-ecran

Des animations digne de la Saturn dans un jeu SNES?

Chaque monde pour un total de 5 offre 8 niveaux et chaque 8e niveau se termine avec un combat de boss. Naviguer la carte du monde est une corvée en soit puisqu’à chaque fois qu’on sélectionne un monde, on va directement au premier niveau… Et traverser le monde pour arriver au niveau désiré, c’est long. Je ne sais pas si c’est le nostalgique en moi ou le fait que le jeu prétend être plus grand qu’il le pense mais c’est dommage.

Adventures of Pip offre exactement ce qui fait mal aux jeux « indies » : une gimmick. La mécanique est intéressante mais n’a que ça à offrir dans un jeu ennuyant, facile… et relativement long. En fait, ce n’est pas « long » du genre en heures alors que vous pourriez le finir en 5 heures… mais c’est long car l’expérience n’est pas sauvée par son style visuel ou sa musique qui tente d’être Zelda… en sachant que ça vient en plus de Jake Kaufman ce qui est vraiment surprenant. Et à 17$, vous pouvez trouver mieux… Non, vous avez mieux.

Verdict: La gimmick d’Adventures of Pip brise le rythme de ce qui aurait pu être un platformer digne des autres projets « indies ».

Points positifs:

  • L’idée de contrôler trois formes via une mécanique de transformation!
  • Chaque forme offre des options de jouabilité différentes!

Points négatifs:

  • Le jeu perd son rythme à cause de ce système digne des anciens Shantae et ce n’est pas un compliment…
  • La navigation en général est le festival de l’ennui…

Fiche: 

  • Titre: Adventures of Pip
  • Développeur/Éditeur: TicToc Games
  • Genre: Plateforme
  • Disponible en digital sur: PC (version testée), Wii U, Xbox One et PlayStation 4
  • Classement ESRB: E10+ (10 ans et +)
  • Langue: Anglais seulement (à la publication de la critique)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s