(Test FG – Jeux vidéo) Divinity: Original Sin – Enhanced Edition

 
Lorsque le jeu de l’année 2014 sur PC s’est rendu disponible, en occurrence Divinity: Original Sin, je souhaitais sincèrement le voir aboutir sur consoles. Pour l’avoir testé sur PC, je savais qu’un portage serait possible et de haute qualité. Alors lorsque l’annonce du portage fut prononcée, j’étais fort heureux. Pas que je déteste le PC, mais je l’admets, je ne suis pas un PCiste dans l’âme. Trop habitué de jouer sur consoles.

Certes, j’ai mes franchises fétiches sur PC, comme Command & Conquer, Warhammer et un jeu qui s’est démarqué cette année, Tormentum: Dark Sorrow. Bon, trêve d’éloignement, ce texte a pour but de vous donner mon opinion sur le jeu Divinity: Original Sin – Enhanced Edition sur Xbox One. Donc, c’est ce que je vais faire… avec grand plaisir.

Le scénario vous placera au coeur de Rivellon plusieurs années après la fin des événements survenus dans Divinity: Dragon Commander. Vous serez mis dans la peau de pas un, mais deux Traque-Sources qui auront pour but d’éradiquer toutes traces des Ensourceleurs, sorte de mage ayant sombré du côté obscur de la force en faisant l’utilisation d’une magie très puissante nommée tout simplement la Source. Par contre, comme le jeu évolue dans un univers heroic-fantasy, vous y affronterez également des gobelins, des orcs, des morts-vivants et autres ennemis du même type.

Au menu, c’est une immense quête qui vous attend. Vous ne compterez plus les heures que vous y investirez. Le territoire à explorer est immense, mais le voyage rapide est inclus. De plus, vous pourrez fouler ces terres hostiles en compagnie d’un ami.

(Test FG - Jeux vidéo) Divinity Original Sin - Enhanced Edition #2

Un peu comme la franchise The Witcher, Divinity Original Sin: Enhanced Edition comporte une jouabilité fort complexe. Vous aurez besoin de quelques moments pour tout maîtriser, mais le tout s’apprivoise assez bien dans l’ensemble. Vous pourrez vous y aventurer en choisissant parmi quatre niveaux de difficulté. Ayez en tête, que même s’il s’agit d’un action/RPG, les combats s’effectuent au tour par tour. Vous devrez faire preuve de stratégie, c’est à dire: est-ce que vous attaquerez, défendrez votre position ou referez votre santé. Il en conviendra d’y aller avec une excellence balance des trois, sinon vous n’y arriverez jamais. Pensez également à ne pas avancer trop vite, les ennemis ayant un niveau plus élevé que vous ne feront qu’une bouchée de votre clan. Vous constaterez rapidement que les combats sont loin d’être redondants. On y voit très rarement les mêmes actions. Les exécutions sont variées et s’avèrent un délice pour les yeux.

Plus vous passerez des heures à peaufiner vos attaques qui sont très nombreuses et plus vous serez à même de créer vos propres combos attaques/magies, ce qui offrira des combats assez exaltants. Choisissez votre stratégie parmi une attaque au corps à corps, à distance, furtive, pose de piège, profitez des éléments du décor qui s’offrent à vous. Jamais les affrontements ne deviennent redondants. De plus, chaque perso possède son lot personnel d’habiletés et capacités d’attaques, magies et son inventaire. Ce qui au final, donnera un menu très bien garni, trop peut-être. Il vous faudra quelques heures pour vous familiarisez avec de dernier. Pas toujours facile de s’y retrouver. D’ailleurs si vous aimez gérer une très grosse quantité d’items à récupérer sur les ennemis terrassés ou un peu partout tout au long de votre quête, vous serez très bien servi. Pensez à explorer chaque petite zone, chaque petite parcelle de terrain, vous serez surpris.

Il y a également une large part de social. Vous devrez parler à presque chaque personne que vous rencontrerez dans le but dans apprendre plus et d’enquêter sur vos quêtes. C’est alors que chaque question/réponse sera accompagnée de choix de réponse. Pensez à consulter votre journal de bord pour vous retrouver si vous êtes un peu perdu. Bref, ce n’est pas un jeu qui se boucle en quelques heures. Si vous n’aimez pas passer de nombreuses heures à interroger toute âme qui vive, passez votre chemin, ce jeu n’est clairement pas pour vous. Par contre, si cet aspect vous plaît, vous serez aux anges.

(Test FG - Jeux vidéo) Divinity Original Sin - Enhanced Edition #3

Plus haut, je mentionnais que l’on pouvait camper plusieurs personnages, voilà encore une bonne idée des développeurs. Vous pourrez à tout moment pouvoir changer de perso. Gardez en tête que chacun possède ses propres caractéristiques. Ce qui plonge le joueur encore plus dans un système de stratégies. Le tout n’est pas qu’utile en situation de combat, mais également dans la résolution des différents puzzles. C’est vraiment bien de pouvoir jouer deux personnages à la fois, mais c’est en duo avec un ami que cet aspect prend tout son sens.

Parlant de jouer à l’aide d’un ami, vous pourrez y jouer en coop autant en local via l’écran scindé qu’en ligne. On peut partir dans une direction pour explorer et l’autre peut faire de même. Vous pourrez vous retrouver par la suite. Cependant, explorer ce monde seul… disons que je ne vous le conseille pas. Si mésentente il y a entre les persos lorsque venu le temps de prendre une décision, s’enclenchera une partie de…. bien oui, roche-papier-ciseaux. Ce, autant en solo qu’accompagné d’un ami. De ce fait, le mode coop, est l’un des meilleurs que j’ai joué depuis que je joue à des jeux vidéo.

L’aspect graphique est tout simplement une réussite. Même s’il s’agit d’un portage d’une version PC, on sent que les développeurs ont travaillé très fort pour effectuer une transition efficace dans la plus pure fluidité. Rien n’a été pris à la légère et surtout, aucun compromis n’a été fait entre le portage des deux versions. Tout est magique des textures rehaussées à la gestion des ombres et des effets de lumières en passant par les effets spéciaux spectaculaires lors des combats. Même la caméra coopère très bien. Le zoom avant/arrière s’effectue sans heurt. Lorsque vous avez atteint le niveau de rapprochement le plus près, c’est tout simplement surprenant les détails que l’on peut y apercevoir. D’ailleurs, portez une grande attention à tout ce qui vous entoure, la carte est vivante. Avec tous ses avantages, on serait porté à penser que les temps de chargement seraient très longs vu tout ce qu’il y a comme élément. Hé bien détrompez-vous, il n’en est rien. Au contraire, c’est très rapide.

(Test FG - Jeux vidéo) Divinity Original Sin - Enhanced Edition #4

L’ambiance sonore en général est de très haute qualité. Les sons ambiants y sont pour une grande part. Les effets météo comme le vent soufflant, les armes qui se frappent en combat, le cri strident des monstres et autres bêtes rajoutent à une immersion déjà très complète. Le jeu est offert en anglais avec sous-titres en français. Par chance, car des dialogues, il y en a de nombreuses heures, ça aurait été dommage pour ceux voulant y jouer et n’étant pas très à l’aise dans la langue de Shakespear. Dernier point, de grâce, même si à quelque occasions, vous trouvez les phases de conversations trop longues, ne les passer, car les personnages ont toujours quelque chose d’intéressant à raconter.

Au final, je ne peux que recommander l’achat haut la main de ce superbe titre. Un des portages le mieux réussis du PC vers console. Il est disponible autant en version physique qu’en téléchargement. Vous en aurez pour des heures et des heures de pur plaisir. Par contre, de par sa très grande complexité, le titre n’est pas accessible à tous. Pensez-y-bien avant de vous y aventurer. Le conseil du jour: prenez votre temps dans le jeu…

Cote FG: 9 sur 10

Points positifs:

  • Un bon récit fantastisque
  • Une durée de vie énorme
  • Une immersion totale
  • Campagne en coop local ou en ligne
  • Très bonne adaptation à la manette
  • Un univers riche à tout point de vue

Points négatifs:

  • Un jeu très complexe
  • Création de personnage peu poussée

Fiche technique:

  • Développé par Larian Studios
  • Publié par Focus Home Interactive
  • Jeu de rôle au tour par tour
  • Mode solo et multijoueur local ou en ligne
  • Disponible sur PC, PS4 et Xbox One (testé sur Xbox One)
  • Offert en version anglaise avec sous-titres français
  • Peut être acheté en version physique ou téléchargeable
  • Site officiel: http://www.divinityoriginalsin-enhanced.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s