(Test FG – Jeux vidéo) Nightmares From The Deep: The Cursed Heart

 
D’autant que je m’en souvienne, les jeux de type objets cachés ou point n’ click ont été toujours été un véritable passe-temps pour moi. D’abord sur PC et depuis quelques années sur consoles. Lorsque j’ai vu une vidéo du jeu Nightmares From The Deep: The Cursed Heart, j’ai été sous le charme. Je devais l’obtenir pour ainsi m’y plonger. Est-ce qu’après y avoir joué, j’ai aimé ou détesté? Pointer vers le bas et cliquer sur le texte si vous voulez lire mon avis sur ce titre du studio indépendant: Artifex Mundi.

Dans ce jeu sorti en 2012 sur PC via Steam et sur Xbox One en septembre dernier, vous campez le rôle de Sarah Black, la responsable du Musée Des Caraïbes qui doit organiser une exposition ayant comme thème le fameux pirate du XVIIIe siècle, le capitaine Henry Remington. Le soir avant la grande première, Sarah reçoit le corps momifié de Remington qui reprendra vie et enlèvera la fille de Madame Black. Dès lors s’enclenche une course contre la montre qui la conduira sur une île déserte remplie de milliers de dangers et d’embûches.

(Test FG - Jeux vidéo) Nightmares From The Deep - The Cursed Heart #2

Les mécaniques de jeu se veulent fort simples. Tout est basé sur le point n’ click. D’abord toute l’action est vue par les yeux du personnage. Oubliez les déplacements, vous pointez un endroit et vous y allez. De type très classique, vous devez trouver un objet dans un endroit donné, ce qui vous amènera à un autre endroit, ainsi de suite jusqu’à la fin. Bien sur, le titre est également parsemé de mini-jeux qui prennent le rôle d’énigmes à résoudre via des objets cachés. Pour réussir, vous devrez utiliser votre logique, mais pas à en avoir mal à la tête. En tout, compter environ 5 à 6 heures pour boucler l’aventure. Si vous ne connaissez pas ce type de jeu ou si vous voulez vous initier à ce style, c’est le jeu idéal pour le faire.

(Test FG - Jeux vidéo) Nightmares From The Deep - The Cursed Heart #3

Le graphisme n’est pas extraordinaire, mais fait amplement le travail et n’a rien à envier aux autres jeux conçus dans le même moule. Le jeu est construit pour grand public. L’aspect sonore est très rudimentaire et ne fait pas mieux que ses collègues vidéoludiques. L’histoire est très bien racontée, ce qui vous accrochera jusqu’à la toute fin. Certains personnages parlent, mais uniquement en anglais avec sous-titres français.

Au final, est-ce que je le recommande? Oui et haut la main! Vous y passerez un bon moment seul ou en famille et amis. Résoudre un puzzle seul, c’est bien, mais à deux c’est mieux. Une démo est disponible et vous en montre amplement pour vous faire une bonne idée. En espérant d’avoir droit aux suites déjà sorties sur PC: Nightmares From The Deep 2 et 3.

(Test FG - Jeux vidéo) Nightmares From The Deep - The Cursed Heart #4

Cote FG: 8 puzzles réussis sur 10

Points forts:

  • Une histoire accrocheuse
  • Un type de jeu qui fonctionne très bien sur console
  • Ouvert à tout public
  • Une difficulté qui s’est s’apprécier
  • Une ambiance qui rajoute une bonne dose d’immersion

Points faibles:

  • Un peu court
  • Aurait pu sortir un ensemble regroupant les trois jeux
  • Très peu original dans sa jouabilité

Fiche technique:

  • Développé et publié par Artifex Mundi
  • Jeu de type point n’ click
  • Mode solo seulement
  • Disponible sur PC et Xbox One (testé sur Xbox One)
  • Offert en anglais et français avec sous-titres
  • Démo disponible
  • Site officiel: http://www.artifexmundi.com/page/nftd/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s