(Test FG – Jeux vidéo) Mario & Luigi: Paper Jam

 
Que serait un début d’année sans un jeu avec Mario et son fidèle Luigi? Nintendo l’a bien compris et nous offre Mario & Luigi: Paper Jam exclusif à la Nintendo 3DS. Okay, mais c’est quoi ce titre-là? On dirait un mélange de deux jeux… Hé bien c’est le cas! Ici, on mélange Dream Team et Paper Mario. Jusqu’ici, Nintendo a la main heureuse lorsqu’elle mélange deux franchises. Est-ce encore le cas avec le dernier né? C’est ce que vous pourrez lire tout au long de ce test.

Le scénario prend place dans le Royaume Champignon ou Luigi et Toad, ouais un autre membre vient se greffer au célèbre duo, partent à la recherche de la provenance d’un étrange courant d’air qui a tendance à refroidir le château du Royaume. Que voulez-vous, soit les deux sont des météorologues en herbes ou ils ont des passe-temps bizarres. Quoi qu’il en soit, au moment où il croit avoir trouvé la source au travers une fente dans un mur, une souris en sort et effraye Luigi. C’est alors qu’il exécute un magnifique salto arrière et atterrit contre une bibliothèque. Ce qui fait tomber un mystérieux livre au sol. Alors ouvert, une pléthore de personnages en 2D entre dans leur monde. Au milieu de tout ça, débarque Paper Bowser et tous ses comparses. Heureusement, Paper Mario est lui aussi aspiré dans la dimension 3D et viendra prêter main forte pour enrayer le chaos au Royaume Champignon.

Si vous êtes fans de ces franchises, vous aurez tôt fait de noter les similarités empruntées à Paper Mario, Paper Mario: Sticker Star, Mario & Luigi: Dream Team et Bowser’s Inside Story. Soit les derniers venus de chacune des licences respectives. En jouant, j’ai cherché pourquoi Nintendo avait voulu mixer ces deux licences. J’ai enfin trouvé le fil conducteur: soit l’interaction logique entre les deux mondes. Les deux renferment des histoires basées sur l’humour des dialogues, les deux mettent en valeur Mario et sa bande. Je peux affirmer sans me tromper que c’est encore le cas, sauf que le plaisir en est doublement décuplé. De voir, deux Mario ou deux Bowser dans leur dimension respective revêt un cachet assez spécial. Vous savez comment Bowser est imbu de lui-même, narcissique et pas endurable finalement. Imaginez lorsqu’il se rencontre? Il n’est même pas capable de s’endurer lui-même. Les moments où les mêmes personnages se rencontrent pour une petite converse apportent une certaine touche spéciale. On se croirait dans Retour Vers Le Futur.

(Test FG - Jeux vidéo) Mario & Luigi - Paper Jam #2

Au chapitre de la jouabilité, on notera que le jeu puise son inspiration des jeux des deux franchises. On a droit à du combat au tour par tour très immersif. Les attaques de chaque ennemi sont bien diversifiées et il faut esquiver au bon moment. Pas toujours facile. Pensez à anticiper les mouvements à venir, ça vous aidera grandement. Plusieurs ennemis m’ont à l’occasion déstabilisé. De plus, chacun des trois personnages inclus dans notre groupe doit se contrôler individuellement. Ce qui rend le combat encore plus difficile. Comme dans le sport, la pratique, il n’y a que ça de vrai.

Cependant, les développeurs ont pensé que vous auriez besoin d’aide et ont inclus plusieurs guides visuelles faisant foi de didacticiels. Ce qui amène vers un excellent mélange entre pratique et compréhension. Si après tout ça, vous éprouvez encore de la difficulté, vous pourrez toujours abaisser le niveau dans le but de rendre le jeu plus facile et au tournant plus amusant. Il est également bien de savoir que le jeu n’est pas construit que de combats. Vous y trouverez aussi des courses, des missions annexes comme venir en aide à Toad. Chez Nintendo, on tente de fuir la redondance. Après plusieurs heures, le jeu introduira un système de cartes qui auront pour fonction de modifier les attributs des personnages et ennemis.

Dernier aspect avant de glisser vers les deux derniers points, les combats TitanCartons. Je peux expliquer ça en mentionnant que c’est lorsque Bowser Jr. et son fidèle comparse, s’amuse à créer des ennemis format géant faits de papier. Dans le but d’enrayer ce plan maléfique, les Toad construiront à leur tour, soit un Mario ou un Luigi tout en hauteur de papier. C’est bien, mais ça n’apporte pas grand-chose de par sa facilité déconcertante.

Le jeu est offert en intégralité dans la langue de Molière. Un superbe effort de traduction. Il est aussi offert en anglais bien sur. Ce qui est très bien, parce que les néophytes dans le langage de Shakepear apprécieront, car du texte il y en a.

(Test FG - Jeux vidéo) Mario & Luigi - Paper Jam #3

Le graphisme est bien dans l’ensemble. On ne peut réinventer un univers à chaque fois. L’inspiration tirée de plusieurs jeux se fait sentir tout au long de l’aventure. Les niveaux sont assez diversifiés et il y a une réelle différence entre les personnages véridiques et ceux en carton. Par contre, pour un jeu estampillé Nintendo, j’ai trouvé que les niveaux manquaient de couleur. Une grève chez Bétonel?

Au final, pour un premier jet de ce mélange de ces deux univers, je ne peux qu’en recommander l’achat. Certes, le prochain devra faire beaucoup mieux, mais les bases sont là. Reste à y incorporer plus de contenu et de contenant et ça sera une formule gagnante. Par contre, il est encore trop tôt pour savoir s’il s’agit d’un test ou le premier d’une lignée à venir.

Cote FG: 8/10

Points positifs:

  • Une bonne durée de vie
  • Un excellent mélange entre deux franchises
  • Plusieurs modes de jeu
  • Un humour efficace
  • Jeu offert en français

Points négatifs:

  • Je m’attendais à un peu mieux, mais c’est bien dans l’ensemble
  • Un graphisme correct, mais rien d’impressionnant
  • Mode solo seulement

Fiche technique:

  • Développé par AlphaDream
  • Publié par Nintendo
  • Jeu de type RPG/puzzle
  • Mode solo seulement
  • Exclusif à la Nintendo 3DS
  • Disponible en version anglaise ou française
  • Site officiel: http://marioandluigipaperjam.nintendo.com/fr/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s