(Test FG – Jeux vidéo) The Solus Project (compte-rendu de la « Preview Access »)

 
Les jeux présentés en version « Early Access » sur Steam ou « Preview Access » du côté de la Xbox One semble prendre une large place dans le paysage vidéoludique. Parfois on assiste à des désastres et à d’autres occasions à de réelles surprises. C’est le cas du jeu The Solus Project de la collaboration entre Teotl Studios et Grip Digital.

Okay, je l’avoue, j’ai été grandement impressionné par le jeu, mais c’est quoi ça The Solus Project? Vous campez le rôle d’un membre d’une escouade devenu le bastion de l’humanité, partie dans un vaisseau spatial dans le but de dénicher une planète habitable pour la race humaine. Après que les événements aient mal tourné, votre navette s’écrase sur une planète inconnue et êtes le seul survivant du projet. Dès lors s’ensuivra une course contre la montre pour tenter d’envoyer un message de sauvetage et ainsi contacter la Terre. Comme le véhicule spatial n’est plus fonctionnel, c’est une route semée d’embûches qui vous attend ou vous devrez apprendre à survivre dans cet environnement hostile ou le climat peut changer à tout moment. Au menu, exploration, survie et immersion créées par un monde de mystère.

(Test FG – Jeux vidéo) The Solus Project #2

C’est donc une superbe aventure se jouant en solo qui vous attend dans The Solus Project. Un scénario qui rappelle la série TV Lost sur certains aspects. Vous jouirez d’une liberté sans borne, malgré un scénario linéaire.

Plutôt j’évoquais l’aspect survie sur lequel repose le jeu. En fait, il s’agit de votre meilleur ami comme de votre pire ennemi. Vous devrez porter une grande attention à la faim, la soif, la température corporelle, la déshydratation et le sommeil. Tous ces classiques de survie pourront être surveillés à partir d’un terminal toujours à portée dans votre main gauche. Tous ces facteurs seront influencés par un climat extrême, son humidité ambiante et la variation de température entre le cycle de jour et de nuit. J’y ai aperçu des orages violents, des pluies torrentielles, une tornade et une pluie de météorites qui ne pardonne pas. Ce lieu qui semble inhabitable ne vous fera pas de cadeau. Ce monde en ruine semble cacher un véritable mystère sur lequel repose les vestiges d’une civilisation éteinte depuis longtemps. Tous vos sens devront être mis à contribution et porter une grande attention à tout ce qui vous entoure.

(Test FG – Jeux vidéo) The Solus Project #3

Sachez que la première partie vous prendra entre 4 à 5 heures si vous explorez toutes les zones. Au moment d’écrire ces lignes, j’entreprends la troisième partie qui n’est disponible que depuis quelques jours et permet d’explorer des nouvelles zones. En plus d’avoir amélioré grandement l’interface ainsi que la configuration des actions qui se veut plus immersive et ergonomique.

Il est bien de noter que vous ne pouvez pas vous construire un abri. Soit vous pourrez vous reposer près du réacteur de votre navette réduite en miettes pour vous réchauffer ou toutes cavernes pouvant vous semblez hospitalière, peuvent vous servir de refuge. The Solus Project comporte une large part d’exploration qui vous amènera un peu partout sur la planète qui est divisée en plusieurs îles. La collecte d’objets importants ou non et la résolution d’énigmes occupent plus de 80% de l’objectif du jeu. Également, sera parsemé dans les différentes zones, des kits de soins, de la nourriture, de l’eau et des matériaux forts utiles. Que dire du télétransporteur. Lors de son acquisition, c’est à ce moment-là que le jeu prend son envol. Sans lui, vous ne pourrez pas avancer et serez bloqué.

Malgré l’aspect monde ouvert, les développeurs insistent sur le fait que le jeu repose que sur certaines portions de la planète. Par contre, il vous offrent deux phases d’exploration narratives avec des visites de temples abandonnés, mais jusqu’à quel point le sont-ils? Si vous cherchez à comprendre ce qui se passe, ou s’est passé sur cette planète, vous n’aurez d’autres choix que d’explorer ces fameux temples. Dans la première partie, je n’ai rencontré aucun ennemi et pas de véritable danger. Cependant, dans la première extension, le jeu se gâte en offrant des zones hostiles avec des ennemis et des choses absurdes et assez surprenantes. Je ne vous en dévoile pas plus, vous le verrez par vous même. Votre meilleure arme sera la stratégie, car vous ne disposez d’aucune arme. Tentez de demeurer discret le plus possible et à l’abri des intempéries.

Le graphisme est très impressionnant et malgré son aspect indie, le titre n’a rien, mais alors là rien à envier aux projets dits AAA. Je n’ose imaginer ce que les deux studios auraient pu faire avec un budget semblable aux grands studios de l’industrie. Le jeu repose sur un Unreal Engine 4 qui offre de très bons résultats. En occurrence, une superbe technique, des effets météos dynamiques et que dire de l’eau avec une marée hausse et basse. Sérieux, il fallait y penser d’offrir ce genre d’option. Vraiment, chapeau aux développeurs. Bon, le jeu n’est pas parfait, j’ai vécu quelques gèles, des objets qui chargent à l’écran ou disparaissent et je suis demeuré coincé de longues minutes dans certains endroits. Par contre, je me dois d’être très indulgent et avoir toujours en tête que ce n’est qu’un jeu en « accès anticipé »et en constante évolution via des mises à jour et correctifs.

(Test FG – Jeux vidéo) The Solus Project #4

The Solus Project offre également une bande originale sublime qui suit admirablement bien ce qui se passe à l’écran. Que dire de la trame sonore? Du gros travail qui n’a d’autres choix que d’immerger le joueur dans un univers captivant. Le jeu n’est pour l’instant qu’offert en anglais, mais d’ici sa sortie officielle programmée au mois de mai, il devrait être disponible avec sous-titres en français.

Au final, je ne peux que recommander un achat les yeux fermés. The Solus Project renferme trop de qualités pour passer à côté. Si vous aimez les jeux immersifs d’exploration, ce titre est pour vous. Pour les autres, laisse-lui une chance, vous ne serez pas déçu. Vivement une version boîte à ajouter à ma ludothèque.

Publicités

3 commentaires sur “(Test FG – Jeux vidéo) The Solus Project (compte-rendu de la « Preview Access »)

  1. Pingback: The Solus Project enfin disponible en version finale sur Xbox One | Facteur Geek

  2. Pingback: Le jeu The Solus Project débarquera bientôt sur PS4 et PS-VR | Facteur Geek

  3. Pingback: Le jeu The Solus Project débarquera bientôt sur PS4 et PS-VR (MAJ) | Facteur Geek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s