Rapport au PC – Overwatch (premières impressions et performances)

 
Blizzard Entertainment a lancé officiellement sa première nouvelle franchise en plus de 15 ans et après cette vague de promotions, est-ce que le jeu livre la marchandise? On verra. Overwatch a de quoi sous le capot…

Pour une deuxième sortie PC de suite que je me permets de couvrir, Rapport au PC est un regard sur la qualité des performances d’un jeu vidéo au lancement sur ordinateur peu importe le service. Dans le cas d’Overwatch, il sera difficile d’y aller avec une recommandation comme le jeu est déjà très populaire, plusieurs avaient précommandé le produit malgré les erreurs 37 de Diablo 3 en 2012. Allez revoir la vidéo de Steven « Boogie2988 » Williams et son alter-égo Francis et vous comprendrez.

À ma grande surprise, ça n’a pas pris trop de temps avant de voir les serveurs d’Overwatch d’être fonctionnels. Les serveurs devant être ouverts à 19h le 23 mai 2016, il aura fallu attendre près de 20 minutes avant de rejoindre Tracer et sa bande. Durant mon expérience de plus de 6 heures sans arrêt, je n’ai eu aucun plantage ou de coupure du serveur. Afin de maximiser les performances, je joue depuis la Beta sur les settings à High mais vous verrez que j’ai décidé de monter la puissance d’un cran.

Avant de parler des performances, il me faut parler des différentes offres et les microtransactions. L’édition standard à 39,99$ US inclut les 21 personnages annoncés ainsi que le contenu de base. L’édition Origins à 59,99$ US inclut du contenu additionnel comme des skins exclusifs pour Tracer, Reaper et autres personnages. Ceux-ci ne sont pas accessibles dans le jeu de base à moins de faire un upgrade. L’édition Origins inclut également du contenu pour les autres jeux de Blizzard dont Tracer pour Heroes of the Storm, disponible depuis presque un mois pour tous les utilisateurs moyennant une somme d’argent réel ou « en jeu » (in-game).

ScreenShot_16-05-24_20-37-28-000

Les héros disponibles et vous voyez la compatibilité avec Discord.

Lorsque votre profil monte de niveau, vous obtenez une Loot Box contenant des lignes, skins et sprays pour vos personnages. L’ensemble est distribué au hasard mais peut aussi vous donner de la monnaie de jeu pour que vous puissiez débloquer un élément que vous souhaitez à tout prix posséder. Des Loot Boxes peuvent être achetées via des microtransactions. Il est intéressant de voir que Blizzard n’impose pas ses micro-transactions en plein dans la figure des joueurs et que le tout ne soit que du contenu qui n’affecte pas la jouabilité proposée par Overwatch. Avoir un skin légendaire pour un personnage comme Tracer, Widowmaker, Reaper ou Roadhog ne fera pas de vous un meilleur joueur. La présence de micro-transactions dans un jeu à ce prix reste tout de même inexcusable surtout qu’il devient plus difficile d’acquérir les Loot Boxes à force de monter de niveau étant donné la distribution de l’XP. Mais qui sont Tracer, Widowmaker, Reaper, Roadhog et compagnie? De nouveaux personnages entièrement conçus pour Overwatch: un jeu de tir à la première personne en équipe massivement multijoueur en ligne. Chaque personnage est répertorié sous 4 rôles différents et chacun représente une classe. Au total, nous avons 21 personnages représentant certains stéréotypes en terme de mécaniques ou designs. Par exemple: Soldier 76 représente le militaire avancé alors que McCree est le cowboy western au bras robotisé. On a aussi Bastion, un robot pacifiste avec la nature et Mercy, capable de planer et disposant d’un bâton lançant un rayon de guérison. Reaper est un mort-vivant à la Matrix muni de deux fusils à pompe alors que Roadhog use d’un crochet pour ensuite tirer d’un fusil à pompe basée sur un hachoir.

Chaque personnage est muni de différentes capacités actives avec des recharges. Dans le cas de Roadhog, sa capacité principale est l’utilisation du crochet pour tirer un adversaire vers lui. Il est un des rares « tanks » à bénéficier d’un pouvoir de soin (self-sustain). Chaque personnage a accès à un Ultimate qui se charge en fonction des dommages effectués, frags ou selon vos performances durant la partie. Chaque Ultimate peut jouer un rôle crucial. Celui de Roadhog est Whole Hog où son fusil à pompe devient une mitraillette de courte portée avec des dégâts imposants alors que le terme hâchoir prend tout son sens alors qu’il use d’une manivelle. Cela vous donne une idée des trucs de fous par rapport aux personnages. Cependant, je ne peux m’empêcher de saluer l’excellent travail de la part de Blizzard pour rendre chaque personnage unique dans la présentation ou dans leurs animations et personnalité.

ScreenShot_16-05-24_20-37-19-000

Voici l’ensemble des options graphiques avec le preset Epic quelques ajustements. Le jeu fonctionne parfaitement avec ma R9 390!

Mais ça fonctionne bien sur PC? Là est la question! Un rappel de mon ordinateur: GPU AMD MSI R9 390 8G (450$), Processeur AMD FX-8350 (200$) et 16 GB de RAM (100$). Mon système en tout vaut 5 PlayStation 4 et mon but est atteindre le 1080p 60fps ce qui est la norme. Une R9 390 est la coche juste en-dessous de la GTX 980 chez NVIDIA, le haut de gamme et je ne parle pas de la 980Ti ou de la TITAN/TITAN X (une carte graphique qui vaut plus de 1000$). Et bon, soyons clair: si la 980 ou la TITAN n’arrive pas à faire rouler quelconque jeu, c’est qu’il y a un gros problème d’optimisation en quelque part. L’équivalent de la R9 390 est la GTX 970 qui bat complètement les consoles actuelles. Il n’y a a aucune excuse pour avoir le moindre problème de performance. Sur le preset High, le jeu roulait de manière optimale à 60 images/seconde durant la Beta et je trouve ironique que Blizzard offre une option de 30 images/seconde. J’exige aux fiers défendeurs du 30 fps de faire la comparaison mais inutile de vous rappeler que 60, c’est le standard minimum. Sinon, je n’ai pas eu de crash sur mes settings et encore moins de ralentissement durant les parties même lorsqu’il y avait beaucoup d’action. La même journée du lancement d’Overwatch, NVIDIA et AMD ont lancé des mises à jour des fichiers système pour leurs cartes graphiques. Bien sûr, c’est le temps de savoir si le tout fonctionne au maximum avec mon ordinateur maintenant que le jeu est sorti et, techniquement, optimisé.

C’est le cas. J’atteins au-dessus de 60 de façon constante avec les graphiques à Epic en terme de presets et c’est avec la R9 390 en solo. Je n’en ai pas deux donc je ne peux parler des résultats en Crossfire (ou SLI sur NVIDIA) mais l’optimisation est excellente ce qui signifie que vous n’aurez pas de problème à faire en général. En effet, le framerate n’est pas barré à 60 ce qui permet une fluidité en terme de jouabilité. Au niveau des options, Overwatch est muni de settings pour les daltoniens ce qui est excellent, renforçant son accessibilité. Différents sliders pour les options de volume sans oublier la modification des touches avec non pas un, pas deux mais trois sets « bindings » possibles sur une touche ce qui semble être excessif mais c’est toujours le bienvenu. Excellent boulot de la part de Blizzard ce qui vous donne une autre raison de le prendre sur PC.

Comme je l’ai mentionné, j’ai joué durant 6 heures d’affilée lors de la première journée et j’exclus le temps passé sur la beta. Le jeu est représentatif de la beta donc si vous avez aimé le produit, vous avez de quoi vous décider. Faire la critique d’Overwatch me forcera de voir l’ensemble des personnages et voir l’ensemble des modes et des cartes. Cependant, 6 heures d’affilée… c’est beaucoup. Ce fut mon cas avec DOOM avec le mode solo et là on parle d’Overwatch, un jeu multijoueur.

ScreenShot_16-05-24_20-38-10-000

Beau travail de la part de Blizzard avec l’optimisation d’Overwatch!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s