(Test FG – Jeux vidéo) Uncharted 4: A Thief’s End

 
C’est étrange comme parfois la boucle peut se répéter. Je me rappelle très bien en 2009 lorsque Uncharted 2 est sorti, j’avais subitement acheté une PS3 spécialement pour ce jeu, le premier qui m’intéressait alors sur cette plateforme. Et voilà que c’est exactement le même jeu qui m’a poussé à me procurer une PS4. Je pourrais ramener le débat sur les exclusivités de console, mais je ne suis pas ici pour ça aujourd’hui mais bien pour vous parler de Uncharted 4 : A Thief’s end de Naugthy Dog.

Nathan Drake est maintenant retraité d’aventures hors de l’ordinaire et de recherche de trésor. Il vit un quotidien routinier comme vous et moi, ne manque que les enfants. Quand soudain (insérez ici une voix et une musique de bande-annonce de film), son frère Sam, que l’on croyait mort il y a plus de 15 ans, refait surface et demande l’aide immédiate à Nathan pour retrouver le fameux trésor du Capitaine Avery, un pirate qui aurait une richesse extraordinaire cachée quelques part. S’en suit le départ d’une aventure grandiose et complètement folle pour nos deux chercheurs de trésors professionnels. Bien entendu, ils auront besoin de l’aide de Sully, l’inévitable et ancien bras droit de Nate.
u3

Si vous désirez jouez à Uncharted 4, vous avez fort probablement fait les 3 autres, vous savez donc exactement comment se joue le jeu et je ne passerai donc pas deux paragraphes à vous expliquer les mécanismes du jeu. Cependant, certaines nouveautés viennent agréablement se greffer dans ce 4ème épisode et doivent être mentionnées. Dès le départ, un nouveau grappin fait son entrée pour aider Nathan à se sortir du pétrin à plusieurs occasions. Celui-ci peut maintenant vous permettre de vous accrocher sur des poutres ou des endroits bien indiqués. Il le faut car bien souvent il vous faudra être rapide sur la gachette gauche pour lancer le grappin et ne pas tomber dans un ravin sans fond. Ce grappin vous servira également dans des situations précises où il vous faudra tirer des caisses ou autres objets pour vous frayer un chemin au travers des nombreux et différents emplacements du jeu.
u6

L’autre nouveauté qui m’a fait tripper davantage, les chapitres où il nous est enfin possible de conduire une Jeep dans un environnement presqu’ouvert, presque car même si ces chapitres sont immenses et qu’il est possible d’aller un peu partout, nous sommes quand mêmes loin d’un jeu ouvert où plusieurs missions vous y attendent. Ici vous naviguerez vers un point Z en passant par les points B-C-D pour découvrir plusieurs indices de ce qui s’est passé avec le Capitaine Avery. Ma copine pourra en témoigner mais ces séquences de Jeep m’ont fait rire aux éclats en m’amusant pendant des dizaines de minutes dans la bouette à essayer de passer par des chemins risqués. Il vous faudra également utiliser le grappin accroché au Jeep pour le sortir de certaines situations ennuyantes.

u1

WOW!!! SUPERBE!!! Ne sont que deux des 467 mots que j’ai pu dire ou penser lors de mon épopée dans ce titre qui vient rehausser la barre pour tous les prochains jeux triple A qui seront disponible au courant de l’année. Plusieurs développeurs devront faire leur devoir pour venir égaler ou dépasser tout le travail que Naughty Dog a fait avec Uncharted 4. Que ce soit au niveau des détails qui sont partout ou bien par la qualité du graphisme général du jeu. Un mode photo est même au rendez-vous pour vous permettre de créer des photos avec filtres et effets. Les cinématiques sont également d’une qualité incomparable et digne d’un film d’Hollywood de Steven Spielberg. Et que serait-ce un magnifique jeu sans l’ajout d’une bande sonore qui crée l’ambiance souhaité au moment voulu. Une trame rythmée pour annoncer une fusillade ou bien une trame douce lors des quelques moments d’émotions qu’Uncharted vous fera vivre. Le tout est fait à la perfection, tout simplement.
u4

Les séquences entre explorations, actions et cinématiques sont tout simplement parfaites, ni trop longues, ni trop courtes. Le tout semble avoir été fait par moi-même pour moi-même et rares sont les jeux qui m’offrent ce sentiment, comme si Uncharted avais été fait pour uniquement pour moi. Avec l’arrivée du frère de Nathan, le passé de nos personnages tant aimé devient encore plus clair qu’avec les autres titres déjà joués. Et que dire de la fin….. Une fin qui nous satisfait, qui vient boucler le tout et qui ne met aucun doute sur l’avenir des personnages. Nous sommes loin d’une fin énigmatique d’une trilogie comme Mass Effect par exemple.
u2

Un défaut au départ m’a par contre déplu. À certaines occasions, je cherchais trop souvent le chemin que je devais prendre pour continuer, peut-être est-ce moi qui voulais que le tout soit plus facile au départ ? Peut-être est-ce la conception des niveaux qui était un peu mal conçu? Mais au fil des chapitres, même si je cherchais encore par moment le passage pour aller jusqu’au point Z, j’ai tranquillement appris à aimer ce point négatif pour en faire un point positif. Après tout, si cela avait été si facile de trouver le chemin jusqu’au trésor de Avery, il n’y aurait aucun challenge et c’est exactement ce que l’équipe de Naughty Dog ont transposés dans le titre.

Est-ce que le grappin et le Jeep fait d’Uncharted 4 une référence dans le genre ? Non mais il vient quand même ajouter une certaine profondeur à la série, qui admettons le n’est pas la plus révolutionnaire dans l’ensemble de sa jouabilité. Le jeu reste fidèle à la série avec des mécanismes de base que l’on a vu des centaines de fois dans des jeux différents mais qui sont des plus efficaces.  Avec une durée de vie d’une quinzaine d’heures, Uncharted 4 nous offer une excellente dose d’action, d’émotion et surtout de plaisir, le tout fait dans la perfection par un développeur exceptionnel pour une série exceptionnelle qui se termine par un jeu pratiquement parfait à tout point de vue.

9.5/10

Twitter: @jackgerms

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s