(Test FG – Jeux vidéo) In Between

 
La mort peut arriver subitement, tout comme la maladie qui souvent la précède. Vous me trouvez sûrement un peu déprimant présentement non? C’est que le jeu auquel j’ai joué pour ce test m’a fait énormément réfléchir sur le sujet. Que se passe-t-il réellement dans la tête d’un être condamné par la maladie dans les derniers mois de sa vie? Est-ce qu’il a des regrets, des remords ou essaie-t-il de vivre pleinement ce qu’il lui reste comme temps? In Between, du développeur Gently Mad nous transporte dans l’univers d’un homme en milieu de vie qui doit apprendre à vivre avec le destin.

i6

Le jeu se divise ici en deux sections, la première étant celle narrative où vous incarnez cet homme, séquence qui se passe en 2d de gauche à droite qui vous permettra de vous déplacer pour vivre l’émotion grandissante du personnage. Celui-ci se vide le cœur, vous raconte ses moindres pensées, qu’elles soient sinistres ou colorées. Ces séquences viennent lier chacun des moments de jouabilité, qui eux se passent dans la tête de notre personnage, du moins c’est-ce que j’en ai compris, car même à la finale du jeu, plusieurs questions persisteront et peut-être que chacun y verra une façon de voir les choses différentes.

Les séquences de jeu sont des niveaux de casse-tête où il vous est possible de jouer avec la gravité. Ce n’est pas la première fois qu’un développeur utilise la gravité, mais Gently Mad le fait ici d’une façon plus qu’intelligente en optant pour des contrôles simples qui sont à la fois rapide et précis. Vous voulez changer la gravité pour marcher sur le mur de gauche, un simple balayement du joystick de droite vers la gauche vous fera tomber sur le mur gauche. Il vous suffira par la suite avec le joystick gauche de vous contrôler et de continuer à changer la gravité pour vous rendre jusqu’à l’arche lumineuse qui se trouve être la sortie d’une de vos pensées noires.

i5

Mais le tout n’est pas que question de gravité, il vous faudra beaucoup de précision car non seulement les contrôles de gauche s’inversent pour diriger votre personnage, mais certains obstacles comme des pics vous empêcheront de marcher ou de tomber sur certaines surfaces au risque de recommencer le niveau. En cours de partie, vos pensées noires vous envahiront tellement qu’un immense nuage noir viendra recouvrir le niveau et se lancera à votre poursuite pour vous faire plonger dans le désespoir. Un peu comme quelqu’un qui combat la maladie, il faudra y faire face pour faire fuir cette noirceur. Un peu comme le fait Mario en fonçant tête première vers un Boo!!

i2

La précision est de mise, il vous faudra beaucoup d’essais et erreurs pour être en mesure de compléter certains des niveaux. Un peu comme un Ori And The Blind Forest qui ne pardonne aucune fausse manœuvre, ce titre-ci souffre du même syndrome. Aucune erreur n’est admise et il vous faudra recommencer du début. Même si les niveaux ne sont pas extrêmement longs, la frustration est vite au rendez-vous et pour certains, ce sont souvent des titres à éviter.

14

Dans certains niveaux au cours de la quarantaine disponible, un point lumineux sera dissimulé. Lorsque votre personnage y touchera, un souvenir heureux viendra vous remonter le moral. Ça peut être lorsque votre père vous a amené à la pêche ou lors de votre première journée d’école. Ces souvenirs sont là pour vous rappeler les moments heureux de votre passé malgré la maladie qui vous ronge. L’ambiance du jeu est lourde par moment, assez que j’ai arrêté quelques fois simplement pour me changer les idées. Je ne dis pas que l’ambiance est mauvaise, au contraire, elle est poignante et vous force à réfléchir, à comprendre les émotions qui vous sont présentées dans ce jeu.

i1

La difficulté du jeu, le sujet plus que délicat et l’ambiance lourde m’empêche un peu de conseiller ce jeu à tout le monde. Il s’adresse fort probablement à un public averti qui veut essayer de comprendre via un jeu ce qu’un patient en phase terminale peut ressentir et vivre. Ce jeu m’a plu même si je ne sais pas exactement pourquoi et comment l’expliquer, mais je sais d’ores et déjà qu’il ne fera pas l’unanimité. Disponible sur Xbox One, PC, Android et iOS.

7/10

@JackGerms

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s