(Aperçu FG – Jeux vidéo) Mighty No. 9 (PC)

Vive les campagnes Kickstarter qui amènent des bons jeux vidéo ou des bons trucs reliés aux jeux vidéo comme Shovel Knight, Pillars of Eternity, Octodad: Dadliest Catch, Mercenary Kings et Divinity: Original Sin. On a aussi des erreurs ou des annulations comme Sunset, Tropes vs. Women in Gaming, Red Ash (tiens donc, ça fait un lien avec notre sujet), Allison Road, Fable Fortune. Sur quelle liste tombera Mighty No. 9? Si vous êtes dans une caverne, vous ne savez rien sur Mighty No. 9. Si vous savez quelque chose sur le produit, vous savez à quoi vous attendre.

Ceci est un aperçu du jeu et représente un avis des mécaniques après un peu moins d’une heure de jeu.

Mighty No. 9 fut un projet Kickstarter démarré par Comcept au Japon et mené par Keiji Inafune, celui qui s’auto-proclame le créateur de Mega Man alors qu’il n’en est rien. Il est un homme d’affaires et non un designer. Lors de la campagne, on promettait un jeu qui allait succéder à Mega Man. En sachant parfaitement que Mega Man est dans le puits aux oubliettes depuis quelques années suite à de multiples tentatives, sans succès, à ramener le Blue Bomber, c’était le boulot de Comcept à nous offrir ce que les fans voulaient: un retour en force du jeu de genre plateforme/tir. Cependant, une mauvaise communication, des délais sans raison, une manager de communauté qui ne connaissait rien au gaming et de multiples projets démarrés un peu partout par Inafune ont certainement affecté le développement de Mighty No. 9. Si on parle du produit tel que lancé, on est en droit de se poser des questions sur la raison d’exister. En fait, c’est la question de base: ce jeu mérite-t-il une place dans notre ludothèque?

La réponse est claire: Non. Pour l’heure que j’ai joué, j’ai rapidement découvert un paquet de problèmes qui m’ont carrément sorti de l’immersion. J’avais bien le goût de donner une chance légitime au jeu puisqu’on ne peut faire confiance aux critiques… Il faut bien aussi savoir si ce ne sont pas des trolls mais bien des consommateurs qui sont mécontents. Rassurez-vous: je me range derrière ceux qui ont financé le projet à coup de plusieurs dizaines ou centaines de dollars.

Mighty No. 9 semble se jouer comme un jeu de plateforme mais est extrêmement ennuyant pour ne pas dire honteux. Les mouvements des personnages sont extrêmement lents et la gravité semble être le plus grand ennemi de Beck, notre protagoniste. Les sauts sont généralement peu représentatifs de la hauteur de certaines plateformes et l’une des mécaniques que je peux questionner est la présence du « ledge grab » ou cette fonction de s’accrocher au bord d’une plateforme. Dans un jeu 2D où on mise sur l’exploration, c’est normal: regardez Metroid Zero Mission ou  encore Salt & Sanctuary. Dans un jeu où on met l’emphase sur des sauts précis, du rythme et des tirs, ceci retire complètement ce sens de vitesse que je m’attends à un « gunner/platformer ».

L’autre mécanique que je ne cerne pas est l’idée de « dasher » en plein milieu des ennemis pour les absorber. Mighty No. 9 met l’emphase sur le tir alors que la mécanique pour accumuler des points (oui parce que c’était Mega Man, n’est-ce pas?) impose au joueur de foncer dans un robot pour l’absorber et retirer sa vie potentielle (le cas des combats de boss). Par ailleurs, les boss que j’ai affronté furent peu stratégiques ou tout simplement cheap. En fait, on est loin de Mega Man où il fallait connaître un peu les attaques, réagir en conséquence. Le boss de feu, par exemple, fait une traînée de flames qui, malgré la mécanique de dash, est très difficile à éviter ou même impossible par moment. C’est du véritable jeu de « guessing » car il n’y a aucun indice s’il va sauter ou continuer à glisser. Généralement, un bon boss nous donne un signe… On ne parle pas d’un jeu de combat, on parle d’un jeu de plateforme! On parle de la base de design d’un jeu vidéo! Même Donkey Kong était moins cheap que ça en 1981 et j’ai joué à l’édition disponible sur N64 avec Donkey Kong 64!

20160701211446_1

J’appelle pas ça de l’art… pas du tout.

Je pourrais vous parler du graphisme mais je peux vite vous dire que je n’ai jamais vu d’explosions aussi affreuses… Shante and the Pirate’s Curse avait des explosions assez spectaculaires avec les boss, faire sauter un baril TNT dans Donkey Kong Country produisait une explosion mieux réalisée. C’est sans oublier l’absence de variété sonore, un doublage pire que le premier Resident Evil (qui fut mauvais au point d’être drôle dans le cas du jeu de Capcom) et, l’insulte à l’injure, la composition non-inspirée par Manami Matsumae. C’est une insulte car son travail avec Jake Kaufman sur Shovel Knight fut probablement la meilleure chose qui fut arrivée dans sa carrière après sa participation dans la série Mega Man. Allez entendre Flying Machine sur les compositions réarrangées de Shovel Knight et, dans le cas de Jake Kaufman, allez entendre ses compositions pour Shantae and the Pirate’s Curse. Mighty No. 9 n’offre pas des niveaux amusants à traverser et la musique est censée offrir cet ingrédient de souvenir. Donkey Kong Country 2, Shovel Knight, Mega Man 2, Super Mario World, Castlevania, Super Metroid… Ces platformers sont censés offrir un monde intéressant!

En temre de performance, j’ai subi des pertes dans le framerate même sans le VSync ce qui est impossible à tolérer alors que je roule Alien: Isolation avec des graphiques plus poussés grâce à des mods et le jeu fonctionne à 60 images/seconde et plus. Le jeu a crashé 2 fois avant même que je commence à jouer, je tentais d’enregistrer via OBS et ce fut impossible. Je ne peux même pas vous recommander l’achat du jeu, je doute que Comcept s’excusera pour les déboires du jeu et, par-dessus tout, j’offre mes sympathies à ceux qui ont financé le projet sur Kickstarter. Dernier truc: doigt d’honneur à Keiji Inafune!

Verdict de l’aperçu: Ce jeu n’avait pas le droit d’être ainsi et à celui qui a dit que c’était mieux que rien… Rien est probablement mieux (et ceux qui ont contribué auraient mérité un remboursement)! Shovel Knight est un meilleur successeur à Mega Man que celui qui prétend succéder au Blue Bomber!

Je vous laisse sur cette vidéo d’un backer et vous allez le reconnaître. AlphaOmegaSin vous fera part des déboires. Ayant joué au jeu, je peux facilement le comprendre.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s