(Test FG – Jeux vidéo) The Technomancer (Mars Effect)

 
J’adore, non je vous un culte au type de jeux vidéo action/RPG. Sous toutes ses formes, je m’y plais et m’y retrouve parfaitement. Quel bonheur d’entrer dans la peau d’un personnage fictif et d’y vivre une grande aventure. C’est ce que l’on retrouve dans les jeux du studio français Spiders. Ce studio m’a fait vivre de beaux moments avec deux titres précédemment sortis: Mars: War Logs et Bound By Flame. J’espèrais vivre la même situation avec ce nouveau projet intitulé: The Technomancer. Alors qu’en est-il finalement?

Ce jeu se déroulant dans un univers empreint de science-fiction, regroupe plusieurs éléments puisés au travers des autres titres de Spiders. Si vous avez joué à Mars: War Logs, vous reconnaîtrez les décors, la jouabilité et la même complexité dû à sa grande difficulté dans The Technomancer. Le scénario prend place sur la Planète Rouge et fait office de suite spirituelle à Mars: War Logs. Plus de 100 ans se sont écoulés depuis la venue des premiers colons et Mars est devenu une planète corrompue. La terra formation semble être un échec et toute communication avec la Terre est perdue. La planète est divisée en différentes factions et où les villes se font la guerre. La liberté semble être le cheval de bataille et tous les moyens semblent bons pour y arriver.

(Test FG - Jeux vidéo) The Technomancer (Mars Effect) #2

Vous campez le rôle de Zachariah Mancer, un jeune apprenti Technomancien, qui se veut un humain capable de maitriser le pouvoir de l’électricité et d’en faire une arme redoutable. Vous serez pris sous l’aile de la faction Abondance et vous aurez tôt fait de comprendre que cette dernière n’est vraiment pas mieux que les autres. Au menu: trahison, abus de pouvoir, esclavagisme et terrorisme. Vous devenez en quelque sorte le nouveau pantin de la faction. C’est à ce moment qu’entrera une dualité entre le choix d’aider au mieux de vos capacités cette faction ou d’agir dans le but de vivre dans un meilleur monde en leur mentant et travaillant dans l’ombre en menant votre enquête. Cette organisation tente bien que mal de cacher la provenance de leur pouvoir: il est puisé à même des mutations datant de l’époque des premiers colons. Si jamais cela venait à être découvert, ils deviendraient passibles de la peine réservée aux mutants de la planète: être réduit à l’état d’esclave.

Vous devrez apprendre à mentir en remettant vos rapports de missions à votre supérieur et c’est ici que vos valeurs entreront en ligne. Les missions divergent beaucoup: vous devrez tenter d’enquêter sur divers événements, des disparitions, des traîtres à éliminer et bien d’autres. Cependant, vous devrez travailler pour vous même également en recherchant des artéfacts dans différents sites qui contiennent le savoir des premiers colons. Ce qui au final, devrait vous permettre de reprendre contact avec la Terre. Plus vous avancerez et plus vous deviendrez un leader du peuple oppressé par les tyrans.

(Test FG - Jeux vidéo) The Technomancer (Mars Effect) #3

L’univers de Mars est pourvu d’une richesse sans borne avec une multitude de villes à visiter, de nombreux clans à rencontrer, des politiciens, la mafia, bref, un peu comme sur Terre quoi. Au total, il vous prendra entre 25 à 30 heures avant de voir le générique de fin apparaître. Ce qui représente une bonne durée pour ce jeu s’appréciant en mode solo uniquement.

Dès le départ, vous devrez créer votre personnage, mais disons que le système de création est très peu poussé. On peut choisir que le faciès et le type de combattant. Par contre, l’arbre de compétence est bien complet et permet d’améliorer son personnage de plusieurs façons. Vous aurez quatre classes offertes et pourrez choisir de jeter votre dévolu dans l’une ou l’autre ou bien de maximiser les meilleurs aspects de chacune d’elle. Vous pourrez améliorer les armes et armures en plus d’acquérir de nouveaux items soit sur les adversaires tombés au combat, les coffres dissimulés ou sur des corps déjà au sol. Vous aurez à votre disposition des marchés pour y effectuer du troc et penser de récupérer le sérum sur les ennemis autres qu’humains, c’est la monnaie d’échange. Je mentionnais autre qu’humain, car si vous les achever, votre karma baissera et entraînera un état de suspections de tous autour de vous. De plus, un établi sera mis à votre disposition et vous pourrez en faire bon usage pour la confection d’arme comme dans Dead Rising.

Ce sont des bonnes idées, mais malheureusement, certaines armes ou améliorations n’offrent pas le rendu final voulu au moment de les utiliser. Parfois, j’avais l’impression que malgré certains avantages proférés à ces dernières, je n’en ressentais pas une force décuplée en situation de combat. Un système bien pensé sur papier, mais qui aurait besoin de peaufinage.

(Test FG - Jeux vidéo) The Technomancer (Mars Effect) #4

Autre petit point négatif, malgré un monde qui semble immense à exploré, ce n’est que mirage. On vous fait miroiter l’idée de partir explorer partout, mais les chemins pour y arriver sont linéaires et contiennent beaucoup trop de murs invisibles. Petit message aux développeurs: au lieu de faire un monde immense, faites-le de plus petite envergure, mais avec une exploration totale.

L’autre aspect sur lequel le jeu repose est son système de combat qui renferme plusieurs similitudes avec son prédécesseur. L’idée de départ vous offre trois styles de combat que vous pourrez utiliser comme bon vous ensemble.

  • Guardien: une arme (masse) dans une main et un bouclier dans l’autre qui peut servir en attaque et en protection.
  • Guerrier: équipé d’une grande lance et fait preuve d’une grande agilité.
  • Roublard: une dague et un fusil.

Chacun de ces styles peut être amélioré grâce aux pouvoirs de la Technomancie et présente des avantages et inconvénients. Il en reviendra à vous de bien choisir le style en fonction du combat et des stratégies à adopter. Ce qui au final offre une belle diversité lors des affrontements et met de côté l’effet de redondance. De pouvoir changer de style à la volée représente une superbe idée. Par contre, les ennemis semblent reproduire les mêmes actions et ça devient rapidement répétitif.

(Test FG - Jeux vidéo) The Technomancer (Mars Effect) #5

Le graphisme sans être le plus beau et défini, n’est pas le plus décevant non plus. Le studio n’a clairement pas le budget d’un studio AAA, mais se débrouille bien dans l’ensemble. J’ai été victime de quelques ralentissements, des bogues de collisions et les fameux murs invisibles. La création du personnage n’offre que très peu de choix. Par contre, les paysages et décors représentent bien ce qui est ressenti sur Mars. Il y a un beau bestiaire, mais un peu de clonage tout de même. Les personnages quant à eux sont pris dans un moule. Leur démarche est saccadée et beaucoup trop robotique. Un cycle jour/nuit est présent et la nuit apporte des dangers absents pendant la phase de jour. On peut d’ailleurs dormir pour avancer dans le temps et ainsi agir dans une période donnée.

Au niveau sonore, la bande originale est confiée encore une fois à Olivier Derivière qui est derrière Bound By Flame et Remember Me entre autres. De belles pièces musicales qui méritent une sortie en disque. L’ambiance sans être catastrophique aurait pu être mieux. Un système de dialogues est bien posé et offre une panoplie de conversation avec à la clé, des choix à effectuer. C’est là que votre charisme entre en jeu. Un charisme plus élevé offre des converses plus approfondies et pourra répondre plus adéquatement à vos doléances. De plus, vos personnages dans votre groupe, car oui vous ne combattrez pas seul, pourront avoir des échanges verbaux tout comme les habitants dans les villes. Un système de romance à la Mass Effect est inclus et autant un homme et une femme ou deux hommes pourront avoir une relation.

(Test FG - Jeux vidéo) The Technomancer (Mars Effect) #6

Je déplore cependant la synchro labiale qui est loin d’être à point. Les lèvres ne suivent pas les dialogues et c’est bien dommage. Il n’y a aucun Oscar de prévu pour la performance des acteurs. Il faudra repasser, on est loin de l’offre de Bioware ou CD Projekt. On notera une absence quasi totale d’émotion. Le jeu est offert en anglais avec sous-titres français.

Au final, je peux être tenté de le recommander, malgré ses lacunes beaucoup trop évidentes. Les amateurs du style action/RPG y trouveront leur compte malgré sa grande difficulté qui peut être rehaussée en changeant le niveau. De bonnes idées, mais à l’occasion mal exploitées.

Cote FG: 7.5/10

Points positifs:

  • La richesse de l’univers
  • Une durée de vie conséquente
  • Le système de combats multiple
  • Un bel arbre de compétences
  • La coopération dans le groupe
  • Les établis pour l’amélioration
  • Un graphisme qui fait le travail
  • Une bande originale superbe
  • Les nombreux choix moraux
  • Les relations entre les personnages
  • Notre personnage parle

Points négatifs:

  • L’absence de création d’un personnage féminin
  • La rigidité robotique des persos
  • Des quêtes « FedEx »
  • Des bogues graphiques
  • Les ?T&*?&?)?) de murs invisibles
  • Une fausse superficie

Fiche technique:

  • Développé par Spiders
  • Publié par Focus Home Interactive
  • Jeu de type action/RPG
  • Mode solo seulement
  • Disponible sur PC, PS4 et Xbox One (testé sur Xbox One)
  • Offert en anglais avec des sous-titres en français
  • Achat en format physique et téléchargeable
  • Site officiel: http://www.thetechnomancer-game.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s