(Test FG – Jeux vidéo) Shadow Of Kurgansk (accès anticipé)

J’ignore encore pourquoi il y a autant de jeux de survie qui sortent sur Steam tous les mois, mais nous y voilà. Un autre, avec des zombies. Allons-y.

Shadow of Kurgansk est un autre jeu de survie post apocalyptique avec des zombies (infecté est le nouveau terme markéting) dans lequel on doit confectionner des items afin d’accomplir les différentes missions qui nous mèneront à découvrir ce qui s’est passé dans cette contrée pas très inhabitée du Nord russe. Si vous avez l’impression de déjà-vu, c’est que le jeu reprend pas mal tout ce qui est à la mode dans le design de jeu des dernières années incluant le fait d’être en accès anticipé.

kurgansk 1

L’histoire qui précèdent le tutoriel laissait présager un style comic book intéressant mais il n’en est pas le cas.

Il y a deux modes, le mode survie et le mode campagne. Dans le mode campagne, vous êtes un pilote d’hélicoptère qui est évidemment amnésique et qui doit survivre pour retourner chez lui. La réparation de l’antenne radio devient un des premiers buts à atteindre. La plupart de vos missions vous sont données par un vieux fou enfermé dans sa station radio et avec un peu de chance on finit par avoir notre propre maison complète avec tous les électroménagers en vogue durant l’apocalypse comme un four, un établi, une bibliothèque et un coffre pour y déposer votre butin, ah oui, j’oubliais le lit. Il se passe des choses bizarres dans ce petit village de pêche irradié. Le plus évident est l’abondance de zombies tout pareils qui deviennent de plus en plus difficiles à tuer au fur et à mesure que le temps avance. Il y a aussi le bateau au large dont la sirène retentit constamment ainsi que les fantômes des anciens citoyens et les maudites statues qui bougent lorsque l’on ne les regarde pas.

kurgansk 2

À défaut d’avoir un armes on se rabats sur nos poings, qui ne feront rien sinon retarder notre mort.

La difficulté suit une courbe logarithmique qui rend les zombies plus fort à chaque fois que l’on meurt et que le temps passe. Puis il y a les statues meurtrières qui bougent et vous sautent dessus en vous tuant instantanément. Si l’idée de rester bien caché dans votre maison et de ne sortir que pour faire le minimum semble intéressante, sachez que vos statistiques (vie, motivation, etc.) tombent plus vite qu’un piano du deuxième étage. Amasser une grande quantité de nourriture est inutile puisqu’elle va pourrir, la cuire aide un peu à la conserver et aide aussi à la digestion. Par contre vous serez heureux d’apprendre qu’un des effets de la radiation (hors le fait de tuer tout le monde) est de faire pousser une quantité incroyable de fruits et de ralentir lapin et rats assez pour les attraper facilement.

kurgansk 3

Les fameuses statues qui se téléportent jusque dans notre maison.

Ce qui fait un bon jeu de confection et de survie, c’est la balance entre la difficulté de trouver les éléments de base et la disponibilité des améliorations qui rendront votre vie plus facile, Shadow Of Kurgansk semble plutôt compenser beaucoup de pommes avec des conditions toujours plus difficiles. Le style graphique à la Borderlands pourrait être intéressant, le problème c’est la grossièreté avec lequel tout est dessiné. Les montagnes et les reliefs de l’environnement sont des blocs carrés avec aucun détail ou texture intéressante. La végétation consiste aux mêmes trois ou quatre modèles de feuillage. Si le carnet permet de bien suivre les objectifs à accomplir, il devient rapidement chargé d’objectif secondaire et la liste de matériaux à trouver nécessite de constamment revenir dans le menu pour savoir ce qui nous manque. Le son est une des frustrations constantes : la stéréoscopie est mal faite et il est difficile à percevoir de quel côté proviennent les bruits ce qui rend la fuite difficile surtout avec les statues qui font un drôle de bruit sourd et semble être capable de courir plus vite que nous.

kurgansk 4

Un bâton et une roche, la base de tout les jeux de survie et de mon enfance (qui était beaucoup plus amusante).

Shadow of Kurgansk est encore en Accès anticipé, mais j’ai besoin de voir beaucoup de changement avant de recommander à qui que ce soit de l’essayer, surtout pour le prix de 17$(CAN).

Shadow of Kurgansk sur Steam

Site officiel

Points forts :

  • Le système de confection est relativement simple.
  • L’histoire aide à garder l’intérêt.
  • Aucun problème technique et visuel.

Points faibles :

  • Graphisme qui nécessite beaucoup de finition.
  • Sons et balance audio.
  • La courbe de difficulté.
  • Exploration limitée.
  • Beaucoup de déjà vu dans des jeux qui étaient mieux faits.
  • Peu intéressant.

-Eric Chamberland

Twitter @chambee

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s