(Test FG – Jeux vidéo) ABZÛ

 
Si vous avez aimé Flower et Journey, j’ai un nouveau titre pour vous, il s’agit du jeu ABZÛ. Ouais, je sais que c’est un nom bizarre, mais ne vous fiez surtout pas à ça, car vous aurez l’une de vos plus belles expériences vidéoludiques de votre vie de gamer. Développé par Giant Squid Studios avec à sa tête un certain Matt Nava. Ce nom  vous évoque quelque chose? Hé oui, c’est lui derrière les deux jeux mentionnés plus tôt.

Matt Nava étant un adepte de la plongée sous-marine, il a voulu vous faire vivre les mêmes sensations ressenties que lors de ses escapades aquatiques. Pour ce faire, vous serez placé dans la peau d’un plongeur partant explorer les fonds marins. En nageant dans tous les recoins, vous serez amené à découvrir les différents secrets cachés que regorgent le fond des océans. Par contre, jusqu’à quel point ce titre fait office d’un jeu ou d’une expérience vidéoludique? Venez, on part à l’aventure pour tenter d’y voir clair et qui sait, peut-être enfin percer le fameux mystère du Triangle Des Bermudes.

De prime abord, on serait tenté de prendre ABZÛ comme un jeu, mais en fait il s’agit plutôt de la même sensation que vous avez ressentie auparavant avec Journey par exemple. Vous aurez devant vous une expérience qui mettra vos sens en éveil que simplement votre âme de joueur. Maintenant que cet aspect est démystifié, voici ce qui se trouve dans ce jeu surprenant.

(Test FG - Jeux vidéo) ABZÛ #2

Dès la première scène, vous incarnerez une plongeuse dont la combinaison couvre tout son corps sauf ses yeux. Votre premier contact sera la prise en main dans le but d’apprendre à évoluer dans ce monde marin. Vous pourrez nager, sauter hors de l’eau, vous agripper à la faune aquatique dans le but de nager avec elle ainsi qu’émettre un signal qui permettra de vous orienter. De plus, dans certaines zones se trouvera un petit robot aquatique qui servira entre autres d’avoir accès à certaines zones.

Par contre, le tout ne s’arrête pas là. Vous aurez également à explorer partout pour trouver des items intéressants ainsi que sur certaines statues de requin, vous pourrez méditer et faire le tour de votre environnement et ainsi identifier les poissons qui vous entourent. Du coup, certaines zones contiennent des puzzles très faciles à réaliser. Même si vous aurez l’impression d’évoluer dans un monde ouvert, vous aurez tôt fait d’observer qu’en fait la zone dans laquelle vous vous trouvez peut-être explorée, mais avec certaines limites. Le même procédé auparavant utilisé dans Journey.

ABZÛ_20160728035121

Cependant, loin de moi de vendre l’idée que cet aspect est négatif. Au contraire, car cette approche permet d’adopter un rythme régulier alternant entre phase d’émerveillement de l’environnement et nage rapide pour atteindre une autre zone. Je me dois de souligner l’excellent travail des développeurs entre la dualité de la splendeur des fonds marins vs les abysses. Tout est soigné et détaillé au quart de tour.

La durée vous fera vivre une grande aventure s’étalant sur environ 2h30 à 3h si vous explorez chaque racoin, et tout au plus 1h30 en ligne droite sans exploration. Le tout sera entrecoupé de temps de chargement assez long, mais pardonnable vu le nombre d’unités affichées simultanément à l’écran. Vers la fin, un retournement de situation arrivera et vous comprendrez enfin l’histoire du pourquoi du comment. Une belle idée admirablement bien exploitée du début à la fin.

(Test FG - Jeux vidéo) ABZÛ #4

Du côté de la faune, un travail de moine a été effectué avec en réserve une centaine d’espèces.  Une reproduction parfaite à l’instar des jeux Assassin’s Creed d’Ubisoft. Les effets changent tellement d’une zone à l’autre que ça en devient féérique. Une beauté qui fera friser vos rétines sans exagération. La bande originale est signée Austin Wintory et représente un vecteur de relaxation et d’émotion.

Au final, ne pas recommander ce jeu serait un signe que la fin du monde est proche. Avec ABZÛ, certes vous n’aurez pas droit à un jeu traditionnel, mais plutôt une expérience, une GRANDE expérience. Du grand positif de vos premiers pas jusqu’à la fin avec une rejouabilité assumée.

Cote FG: 9/10

Points positifs:

  • L’expérience globale
  • Les fonds marins à explorer
  • Le nombre d’espèces représentées
  • Un graphisme à couper le souffle
  • Une bande originale soignée
  • La fluidité du personnage
  • Une belle rejouabilité

Points négatifs:

  • Une durée de vie trop courte
  • Temps de chargement un peu long à l’occasion

Fiche technique:

  • Développé par Giant Squid Studios
  • Publié par 505 Games
  • Une expérience de type aventure/exploration
  • Exclusif sur PC et PS4 (testé sur PS4)
  • Mode solo seulement
  • Offert en anglais ou français
  • Site officiel: http://www.abzugame.com/

Publicités

3 commentaires sur “(Test FG – Jeux vidéo) ABZÛ

  1. Pingback: L’excellent jeu ABZÛ aura droit à sa version boîte | Facteur Geek

  2. Pingback: L’incroyable ABZÛ est disponible sur Xbox One | Facteur Geek

  3. Pingback: L’excellent jeu ABZÛ sort en version boîte cette semaine | Facteur Geek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s