(Test FG – Jeux vidéo) ADR1FT

 
Si vous me connaissez, vous le savez, j’adore tout ce qui touche à la science-fiction. Tout particulièrement l’exploration de nouvelles planètes ainsi que le fonctionnement des astronautes dans leur nouveau style de vie, comme à l’intérieur de leur habitacle, leurs sorties à l’extérieur, etc. Bref, je vous un culte sans borne à la sci-fi. Donc, après avoir visionné l’excellent film avec Matt Damon, Seul Sur Mars, la suite logique était de trouver un jeu de survie qui se déroulait dans l’espace. He bien, mes recherches sont terminées et j’ai arrêté mon choix sur un certain ADR1FT sur PS4.

À part un jeu qui semble avoir un nom de code, vous devez savoir que ce titre est le film Gravity, mais dans un monde vidéoludique. Sortie initialement sur PC via le périphérique Oculus Rift, il est depuis quelques mois disponible sur PS4. Il devrait être aussi compatible à l’arrivée du PlayStation VR.

Développé par le studio indépendant ThreeOneZero et publié par 505 Games, ADR1FT est un jeu solo d’immersion à la première personne « First Person Experience (FPX) » qui raconte l’histoire d’une astronaute, Alex Oshima qui après un réveil brutal et sans le moindre souvenir, est aux prises avec une combinaison salement endommagée qui perd son oxygène. Alex représente la seule survivante de son équipage décimée lors de l’explosion de sa navette. Elle devra tout faire pour demeurer en vie et tenter de regagner la Terre. De belles similitudes avec les films Gravity, Seul Sur Mars et le film québécois Projet-M.

(Test FG - Jeux vidéo) ADR1FT #2

Au départ, on vous place dans une capsule d’exercice ou vous pouvez apprendre les différents mouvements et mécaniques de jeu. J’y reviendrai plus tard. Après être passé par cette étape que je vous conseille d’effectuer fortement, vous serez plongé directement dans l’aventure. Dès lors, l’aspect survie entrera en jeu et vous devrez trouver des bouteilles d’oxygène, car votre combinaison est très endommagée et devez la fournir en air. Faute de quoi, votre jauge d’oxygène se vide très rapidement et après quelques instants, vous mourrez de suffocation.

Votre but demeurant d’explorer votre environnement dans l’optique de communiquer avec la Terre et ainsi retourner à la maison, le tout pourra s’effectuer entre 5 à 7 heures tout au plus. Certes, c’est court, mais ça représente toute une expérience et c’est la première fois de ma vie de joueur que je me lançais dans une telle aventure. Une certaine dose de simulation spatiale, on ne voit pas ça tous les jours.

L’avancée paraît de prime abord très courte, je vous l’accorde, surtout que le jeu ne renferme qu’un unique mode solo. Par contre, vu le rythme du jeu, je crois que pour une première, c’est suffisant. Outre le fait de survivre et partir à la recherche d’oxygène, différents objectifs s’ajouteront à votre quête principale. Au menu, récupérer des documents audio, afin de comprendre le fil des événements, consulter les différents terminaux ainsi que réparer et améliorer sa combinaison. Au lieu de progresser en ligne droite, pensez de fouiller chaque pièce et vous avancer vers chaque zone, sinon vous passerez à côté d’une bonne partie du jeu.

Pour mieux vous orienter, car il est très facile de se perdre dans l’immensité de l’espace, vous aurez un radar sur lequel sont indiqués les objectifs ainsi que le chemin principal à emprunter. Ce n’est pas toujours clair, mais vous devriez vous débrouiller sans trop de mal. Le jeu renferme une certaine dose d’essais/erreurs. Il ne sera pas rare de procéder à plusieurs tentatives avant de mettre la main sur une capsule d’oxygène ou de se cogner parmi les parois d’une pièce qui endommagera votre combinaison et entraînera même votre mort. Par contre, les points de sauvegarde sont bien dispersés et vous n’aurez pas à recommencer trop loin de votre scène de trépas.

(Test FG - Jeux vidéo) ADR1FT #3

Le gros problème du jeu vient surtout du contrôle du personnage. Il n’est pas facile de toujours devoir évoluer dans un monde sans gravité. Vous serez toujours en apesanteur et vous vous retrouverez souvent la tête en bas ou à dériver dans la direction contraire. Il faut une période d’adaptation avant de bien maîtriser le tout. Je rappelle que le titre à été pensé dans l’optique d’une présentation virtuelle. Cependant, le travail de l’amener sur nos écrans avec une prise en main à la manette a été bien réalisé dans son ensemble. Autre petit irritant, peu pour plusieurs venir d’un facteur de redondance. Il faut souvent exécuté les mêmes actions et reproduire le schéma mainte et mainte fois. Par contre, pour moi, ça n’a pas constitué un réel problème. Le but étant d’explorer, j’ai été bien servi de ce côté.

Le graphisme est un délice pour les yeux. Le paysage offert est sublime et l’immersion est totale. La richesse des décors, les nombreux débris, la panique d’Alex ressentie à l’occasion, le sentiment de solitude face à son destin et surtout de vivre l’aventure au travers des yeux d’Alex (vue à la première personne) rajoute à cette immersion. Les textures et modélisations sont convaincantes. Souvent, je me suis arrêté et me suis pris à contempler cette beauté spatiale qui m’était offerte. Et la Terre vu d’en haut, bordel, quel spectacle grandiose. Certes, le jeu souffre de quelques soucis techniques, mais comme dirait un certain Jean-Charles Lajoie à la radio: « rien de trop grave ».

Du côté sonore, les développeurs ont opté pour une sobriété efficace. Le jeu mise d’abord sur un silence pesant faisant ressentir le grand aspect de solitude. On a droit à un bruitage de fond, mais qui n’affecte jamais l’esprit de survie dont doit faire preuve le joueur pour s’en sortir. Pour certain, cet aspect peut paraître minimaliste, mais cette touche sonore contribue grandement à l’immersion d’être plongé dans la peau du commandant Oshima.

(Test FG - Jeux vidéo) ADR1FT #4

Au final, je comprends très bien qu’il ne s’agit pas d’un jeu ordinaire qui plaira à tous. Ce projet se veut un jeu niche qui offre une tout autre expérience de jeu. Par contre, ne pas le recommander serait un faux pas de ma part. Comme quoi être joueur va au-delà des limites d’un jeu de tir ou de plateforme. N’ayez crainte d’ouvrir vos horizons et d’y plonger. Certes, c’est un jeu à part entière, mais tentez l’expérience une fois et vous serez récompensé.

Cote FG: 8/10

Points positifs:

  • Une simulation spatiale prenante
  • Une immersion totale
  • On cherche par tous les moyens à signaler notre présence
  • Le stress de la solitude et l’instinct de survie qui prend le dessus
  • Un graphisme bluffant et riche

Points négatifs:

  • Une courte durée de vie
  • Un certain facteur de redondance
  • Une mécanique de jeu qui peut paraître brouillon

Fiche technique:

  • Développé par ThreeOneZero
  • Publié par 505 Games
  • Jeu d’aventure/survie
  • Sorti sur PC, PS4, à venir sur Xbox One (testé sur PS4)
  • Mode solo seulement
  • Disponible en anglais avec sous-titres en français
  • Site officiel: http://www.adr1ft.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s