(Test FG – Jeux vidéo) #KILLALLZOMBIES

 
Ah les zombies! On ne peut passer trois mois sans avoir une nouvelle série, un nouveau film ou bien un nouveau jeu. Qui s’en plaint? Ah oui! nos blondes qui détestent les zombies et qui en ont surtout peur. Par contre, nous les amateurs de zombies sommes très critiques envers tout ce qui les touche de près ou de loin. Et #KILLALLZOMBIES est loin de faire l’unanimité.

Un « dual stick shooter », c’est ce que nous présente Beatshapers pour leur premier titre de zombies. On déplace notre personnage à l’aide du stick gauche et on tire grâce au stick droit. Ce style est fort approprié pour un jeu de zombie où l’action doit être absolument au rendez-vous et où il vous faudra être rapide pour survivre plus de cinq minutes. Et j’admets que la force de ce titre est sans contredit dans toute l’action qu’il peut apporter, mais est-ce suffisant pour en faire un grand jeu, un classique ?

Aucune histoire présente ici, simplement des vagues de zombies qui arrivent les unes après les autres sans arrêt, sans aucun niveau à passer. Il faut simplement survivre le plus longtemps possible en accumulant des niveaux supplémentaires pour débloquer des habiletés, armes et pouvoirs éphémères. Un concept plutôt audacieux et qui ne mise que sur la volonté du joueur à vouloir faire et refaire, dans le même environnement, le même niveau pour simplement améliorer son score. Et disons que ma volonté n’y était tout simplement pas. Oui, j’aime battre mon score mais dans des niveaux différents ou bien en rejouant à un jeu pour une deuxième fois et non pas dans le même niveau pendant des heures et des heures. Surtout que le dit niveau vous limite dans vos déplacement car celui-ci est fait comme une arène, c’est-à-dire que les ennemis arrivent de tous les côtés et que le niveau limite vos mouvements dans une zone prédéterminé, comme une arène finalement.

killall2

Vous gagnez de l’expérience en tuant le plus de zombies possibles. Cette expérience vous fera augmenter de niveau et débloquera ainsi quatre choix aléatoires et mettra sur pause votre partie vous permettant de faire un choix éclairé selon la situation dans laquelle vous vous êtes mis les pieds. Ces choix peuvent se composer d’armes plus puissantes que vous aurez pendant un temps très limité ou pouvoir spéciaux comme d’être plus rapide, de faire plus d’expérience ou simplement d’être invincible pendant quelques secondes. Faites le bon choix car ceci peut facilement vous aider à survivre quelques secondes précieuses de plus jusqu’à la prochaine vague. Notez qu’il vous est possible de conserver vos choix pour une utilisation future, donc chaque fois que vous gagnez un niveau, vous pouvez garder en réserve la possibilité d’utiliser ou non un pouvoir. Je vous recommande donc de garder au départ la plupart de vos habiletés et de les utiliser dans des vagues beaucoup plus avancées.

killall3

Si les parties seules deviennent de plus en plus ennuyantes et répétitives après à peine quelques minutes, l’option de jouer avec un allié est plus que bienvenue. Le jeu se transforme alors en une partie non pas plus facile, mais encore plus difficile avec des hordes d’ennemis encore plus rapides et nombreuses. Votre expérience est alors cumulée à deux joueurs et vos choix sont maintenant partagés. Il vous faudra donc coopérer et faire des choix qui avantageront les deux joueurs ou sinon vous risquez des chicanes de divan rapidement. Un autre mode intéressant mais beaucoup trop difficile fait aussi partie de #KILLALLZOMBIES et nous oblige à défendre une base de l’attaque de zombies. Cette base nous offre la possibilité d’acheter des tourelles et de les placer de façon stratégique pour défendre notre base. Beaucoup trop difficile à mon avis, ceci est venu briser le peu de plaisir que ce mode me procurait et je ne vous recommande même pas de l’essayer.

killall1

Graphiquement, le jeu est d’une redondance ultime. Vous jouez dans le même niveau heure après heure avec seulement quelques éléments différents qui s’ajoutent au fur et à mesure des vagues ennemis. Des véhicules qui bloquent votre chemin, des trous qui se forment dans le plancher et des tourelles armés de scies qui peuvent autant vous déchiqueter qu’elles déchiquèteront les zombies. Sans ces légers ajouts à l’environnement, le jeu serait d’une platitude graphique incroyable. Le jeu aurait eu tout à gagner à avoir des environnements différents ou du moins un choix de décor pour embellir un peu nos parties.

#KILLALLZOMBIES offre un jeu bourré d’action, rapide et intéressant en surface, mais le tout reste justement trop en surface. Des environnements redondants nous donne le goût trop rapidement de fermer le jeu et de passer à autres chose. Dommage, car le titre offre un concept d’expérience et d’habileté intéressant.  Passez votre chemin si vous pensez y jouer seul mais peut devenir une expérience très intéressante à deux.

6.5/10

Twitter : @JackGerms

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s