(Test FG – Jeux vidéo) Oceanhorn: Monster Of Uncharted Seas

 
Si je vous pose la question simple: aimez-vous les jeux qui englobent l’univers de Zelda? Plusieurs d’entre vous répondront à l’affirmative. Cependant, si vous ne possédez pas une des nombreuses consoles de Nintendo, vous ne pouvez prendre part à l’aventure, mais vous aimeriez. Comme je suis un bon samaritain, je vous ai trouvé une alternative: un jeu sur PC, PS4 et Xbox One: Oceanhorn: Monster Of Uncharted Seas. Okay, mais est-ce mieux, moins bon ou de la même qualité? Suivez-moi et vous le découvrirez.

Dans ce jeu d’action/aventure se jouant en solo, vous campez le rôle d’un jeune garçon qui se réveille par un beau matin et se rend à l’évidence de la disparition de son paternel. Seuls indices à votre disposition: une lettre écrite par lui, un vieux carnet ainsi qu’un mystérieux pendentif. Dès lors, vous partez à sa recherche et devrez naviguer de par des mers inconnues qui regorgent de danger, d’énigmes et de secrets. Au menu: exploration, combats de monstres et magies. Votre quête vous amènera à dévoiler les mystères du monde du Royaume d’Arcadie et confronter le terrible monstre marin Oceanhorn. Le tout baigné de pièces musicales composées par Nobuo Uematsu et Kenji Ito.

Dès le départ, les similitudes avec Zelda frappent en pleine poire. D’abord, vous devez chercher les premières armes qui constituent une épée et un bouclier. Ensuite, le personnage peut soulever des objets et les lancers. Les voyages en bateau ainsi que l’interface et surtout la santé du personnage qui est représentée par… hé oui des coeurs. De plus, on y ajoute également des bombes, un arc et des zones servant de donjons. Par contre, avant de crier au scandale et plagiat, je tiens à mentionner qu’il s’agit beaucoup plus d’un hommage à la célèbre franchise de Nintendo que le contraire.

test-fg-jeux-video-oceanhorn-monster-of-uncharted-seas-2

Tout comme Zelda, votre héros évoluera avec des quêtes et objectifs réussis et de l’expérience cumuler. De plus, votre santé via les coeurs pourra être améliorée avec des fragments de coeur au nombre de quatre que vous devrez chercher, ils ne sont pas évidents à trouver et chaque quatuor ajoutera un coeur de plus. Malgré toutes ses similarités, le titre apporte plusieurs bonnes idées jamais vues dans l’univers de Zelda.

Plus tôt, je vous parlais de transport par bateau pour les voyages. Sachez qu’au départ, très peu d’îles seront débloquées, c’est ce qui sert de chapitre à l’aventure. Le reste sera accessible tout au long de votre quête. Soit par certaines réussites ou par des bouteilles trouvées sur le bord de la plage contenant des messages mentionnant d’autres contrées à explorer. Après avoir déniché la presque totalité de ces îles, vous devrez faire très souvent des aller-retour pour continuer vos recherches. Souvent parce que vous n’aviez pas encore soit le bon outil ou un item utile pour continuer votre route. Chaque nouvel endroit regorge de richesses de toutes sortes. Des coffres, des passages secrets, des clés, des pierres de sang, des pièces d’or, des cristaux, etc. Petit conseil, parlez à tous les personnages non jouables, parfois, leurs révélations peuvent être fort utiles.

Le système d’expérience est bien pensé sans être trop complexe. En fait, chacune de vos actions se voit récompensée. Que ce soit en tuant des ennemis, réussissant certaines missions ou dans les coffres, vous recevrez des cristaux qui servent d’expérience. Ces derniers détermineront votre niveau. Lors de chaque palier atteint, vous recevrez une récompense prenant forme sous une amélioration de certains items, un ajout à votre inventaire ou simplement une capacité touchant directement votre personnage. De plus, chaque île compte trois succès à accomplir et ce trio vous offrira le maximum d’expérience.

test-fg-jeux-video-oceanhorn-monster-of-uncharted-seas-3

Les combats ne sont pas très difficiles. En fait, il s’agit de trouver le bon équilibre entre attaquer, bloquer et contre attaquer pour le type corps à corps, mais sachez que vous pouvez utiliser tout objet pouvant être balancé à la figure de votre ennemi ou puiser dans votre arsenal. Certes, quelques boss vous donneront du fil à retordre, mais encore là, il s’agit de bien analyser le modèle qui se dessine devant vous et vous devriez trouver votre zone de confort. On ajoute également la magie qui en plus de vous aider dans certaines zones restreintes, permettra de vous porter un grand secours devant l’ennemi. Par contre, l’absence d’un didacticiel complique les choses pour rien. Plusieurs mouvements seront malheureusement découverts par hasard.

Autre aspect qui fait partie intégrante du titre, les puzzles. Ils ne sont pas très complexes, cherchez la solution dans la même zone ou voisine, mais jamais plus loin. Ne tentez pas la solution la plus complexe. Très souvent, la plus logique et la plus simple peut s’avérer payant.

La durée de vie avoisine la quinzaine d’heures avec environ dix heures que pour la quête principale. L’autre cinq heures comptera pour les missions annexes, l’exploration de chaque racoin des îles ainsi que les trois objectifs à réussir dans chaque zone.

Au niveau du graphisme, les décors sont superbes. Si vous avez aimé le style graphique de The Legend Of Zelda: Windwaker sur Nintendo Wii U, vous apprécierez grandement ce que Oceanhorn vous offrira. Les environnements diffèrent grandement l’un de l’autre avec à la clé, une belle diversité. De plus, un cycle jour/nuit est présent sur les différentes îles, dépendamment de l’heure à laquelle vous vous y rendrez. Le bestiaire est fort intéressant avec une belle diversité qui amène son lot de surprises. La direction artistique voulait nous faire vivre une grande aventure et bien c’est réussi avec chacune des îles qui possèdent sa propre personnalité. Par contre, tout n’est pas parfait, j’ai vécu quelques ralentissements, lorsqu’il y avait trop d’action à l’écran. Rien de trop gênant pour l’expérience globale. Je me dois de déplorer le fait que je suis resté pris dans le décor deux fois et le seul moyen de m’en sortir était de sortir du jeu totalement. Par chance, les sauvegardes sont assez nombreuses, donc, je n’ai pas dû recommencer très loin. Les cinématiques sont également de bonne facture et font le pont entre chaque chapitre en plus d’offrir des moments originaux.

test-fg-jeux-video-oceanhorn-monster-of-uncharted-seas-4

Dernier aspect, la bande originale est tout simplement jouissive. Un régal auditif signé Nobuo Uematsu qui vous rappellera certaines pièces entendues dans les jeux de la franchise de Final Fantasy. Ce qui au final, amène un facteur immersif de plus grande qualité. Le jeu est offert en version anglaise pour les voix, mais le reste est traduit en français soit, menus et sous-titres.

En conclusion, je ne peux que de vous le recommander. Un titre de grande qualité qui procure son lot de bonheur aux joueurs appréciant ce style. Le rapport qualité-prix 14.99$ pour 15 heures de jeu vaut amplement la peine. De plus, avec les passages secrets, les trésors cachés et autres items à dénicher, la rejouabilité est bien présente. Déjà hâte à la suite qui est en développement.

Cote FG: 8/10

Points positifs:

  • Jouabilité très efficace.
  • Le côté immersif est bien présent.
  • L’exploration à son paroxysme.
  • Une durée de vie appréciable.
  • De nombreux endroits et items à découvrir.
  • Bande originale sublime.
  • Un superbe hommage rendu à l’univers de Zelda.

Points négatifs:

  • L’absence d’une carte plus claire pour s’orienter.
  • Un peu trop facile, les boss en premier lieu.
  • Un scénario manquant d’originalité.

Fiche technique:

  • Développé par Cornfox & Bros.
  • Publié par FDG Entertainment.
  • Jeu de type action/aventure.
  • Disponible sur PC, PS4, Xbox One et format mobile. (testé sur Xbox One)
  • Offert en anglais avec sous-titres français.
  • Seulement en version téléchargeable.
  • Site officiel: http://oceanhorn.blogspot.ca/

Publicités

Un commentaire sur “(Test FG – Jeux vidéo) Oceanhorn: Monster Of Uncharted Seas

  1. Pingback: NewsXpress – Édition du 17 mai 2017 (Devolver Digital, Netflix – The Witcher, Harvest Moon: Light Of Hope, Avatar 2) | Facteur Geek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s