(Test FG – Jeux vidéo) ClusterTruck PC

 
Dans une réunion de conception, quelqu’un a surement partagé un vidéo d’un chien berger courant sur des moutons et quelqu’un s’est dit : « on va faire un jeu avec ça », et un autre de renchérir : « remplaçons les moutons par des camions !» Bienvenue dans le monde de Clustertruck un jeu qui n’a qu’un truc dans sa manche, mais qui l’explore bien.

clustertruck 1

LES MAUDITS PANNEAUX!

Si vous aimez les jeux de plateforme, les « Endless Runner » et le Parkour, Clustertruck pourrait être intéressant pour vous. Le concept de base est assez simple, vous devez courir sur les toits de camion semi-remorque qui se déplace dans un convoi qui ressemble plus à un troupeau de vaches affolées qu’une situation respectueuse de la règlementation routière.  La description de l’éditeur résume bien ce qui se passe : un jeu chaotique où l’on ne doit pas tomber des camions.

Le tout commence simplement avec des camions se dirigeant en ligne droite, mais l’arrivée d’obstacle routier, de collisions et de précipice, augmente la difficulté au fur et à mesure. Heureusement, il est possible d’acheter des habiletés supplémentaires telles que le double saut ou un « jet pack » avec les points de style accumulés. Le jeu n’offre pas beaucoup d’option dans le menu, ou de variété de modes, mais il compense avec une bonne campagne et un outil d’édition simple qui est probablement plus intéressant que le jeu lui-même. De plus vous pouvez partager vos créations et tester celles des autres joueurs au travers le Game Workshop de Steam. Nous voilà donc avec un jeu qui paraissait simple au départ, mais qui offre beaucoup de rejouabilité.

clustertruck 2

Il n’y a aucun scénario où cela va bien se terminer pour moi.

Débutons avec la campagne, puisque c’est aussi votre tutoriel pour apprendre le jeu. Avec des commandes simples et classiques de mouvement de jeux à la première personne, vous êtes parachuté sur votre premier convoi de camions. Après quelques essais et erreur pour bien apprivoisé les commandes plutôt fluides, vous réussirez à atteindre le but fixer par les premiers tableaux, il arrivera souvent que vous réussissiez un niveau par chance, ou que vous n’ayez aucune idée de pourquoi vous avez réussi, mais cela fait partie du jeu, autant que la frustration et les petites crises cardiaques qui viendront saupoudrés votre temps de jeu. Ne vous en faites pas, une victoire est une victoire et personne ne va vous l’enlever. Au travers de vos multiples essais, vous collectionnerez des points de style pour toute sorte de « figures » accomplies dans le jeu. Que se soit le temps passer dans les airs ou passer dessous un camion volant, ces points vous permettront d’acheter des habiletés qui permettent de rendre le jeu plus facile en vous donnant la possibilité de faires des doubles-saut, de voler, d’arrêter le temps, ou de générer un camion sous vos pieds. Préparez-vous à jouer beaucoup par contre, les points ne s’accumulent pas très rapidement et les habiletés coutent de plus en plus cher. Chaque monde comprend 10 tableaux (90 totaux) qui offrent une belle variété de défi, avec des éboulements, des crevasses, des précipices, des panneaux qui vous forcent à changer de camions et même des pluies de camions ! Chaque course est relativement courte avec des chronos sous les 30 secondes, une chance, car on recommence souvent. Il est aussi possible d’activer un « Ghost » un fantôme de votre meilleur performance ou celle d’un ami (ou du meilleur temps sur le réseau).

clustertruck 4

La possibilité d’augmenter vos chances de survie au magasin

Le mode « Custom Map » permet de jouer à des niveaux créés par les utilisateurs, pour l’instant il ne semble pas possible de les sélectionner directement dans le jeu. On doit aller sur le Steam Workshop faire notre sélection et redémarrer le jeu afin de les voir. Cet aspect du jeu lui donne une incroyable durée de vie, puisqu’il y a déjà plus de 330 cartes disponibles au moment d’écrire ces lignes. Il est intéressant que certains utilisateurs aient bâti des cartes sans camions et par le fait même, créé une toute nouvelle expérience de jeu. Le mode Custom m’amène donc à vous parler de l’éditeur de niveau. J’utilise rarement les éditeurs, mais j’avoue que celui-ci est d’une simplicité surprenante. Outre quelques boites d’information qui sont sous d’autres objets, le tutoriel vous permet en quelques minutes de construire votre première piste. Tous les éléments du jeu semblent disponibles sauf les textures d’environnements. Pour ceux qui aiment créer autant que jouer, cette addition rend vraiment l’expérience complète.

clustertruck 3

Ma première carte, conçue en quelques minutes.

Les points faibles du jeu se trouvent du côté du graphisme qui est extrêmement simple et épuré, pas dans le sens Apple du terme, mais plutôt dans le sens « je n’ai pas fini mon devoir ». On a constamment l’impression que tout flotte, je pointerais vers un manque d’ombrage et de relief dans les textures. Il n’y a qu’un seul modèle de camion, qui semble avoir été dessiné à la fin du projet en toute hâte. Je vous l’accorde, qu’à la vitesse où les choses se passent, on a peu de temps pour regarder passer le paysage, mais plus de finition aiderait à rendre le jeu plus complet et enlever cette impression de « Early Access/Alpha » qui plane sur l’esthétique. L’autre critique pourrait être dirigé vers les contrôles un peu « glissant » qui rendent difficile les atterrissages précis. Je comprends que c’est probablement un choix conscient, mais mon expérience avec le jeu m’a donné beaucoup de difficulté à prédire ce que mes actions allaient faire.

clustertruck 5

Journée typique pour un camionneur Canadien.

En résumé ; un bon jeu de course à obstacles, avec en bonus un éditeur de niveau simple et solide. Je mettrais seulement un bémol sur le prix de 17$ (can). Attendez une baisse autour des 10$ si vous hésitez.

Le jeu est disponible sur STEAM pour PC

Site Officiel

Points forts :

  • Jeu de course enivrant avec une difficulté graduelle.
  • Bonne musique.
  • Éditeur de niveau ultra simple.
  • Rejouabilité.

Points faibles :

  • Tentative de look épuré, qui donne l’impression de ne pas être fini.
  • Contrôle un peu difficile à dompter, certains de vos succès seront le fruit du hasard.

-Eric Chamberland

Twitter @chambee

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s