(Test FG – Jeux vidéo) Brut@l

 
J’entends encore ma mère me dire de lâcher la ligne téléphonique. Nous sommes au début des années 90 et l’Internet n’est pas encore très populaire et surtout pas abordable. Les BBS, Bulletin Board System, sont la seule interaction possible avec d’autre gens situés loin de chez soi. C’est un peu l’ancêtre de l’Internet mais visuellement, les dessins et les menus sont tous fait à l’aide de caractères ASCII. Même les jeux sont faits à l’aide de ce langage et offre plutôt une jouabilité très limitée. Brut@l du studio Stormcloud Games est comme un retour aux sources en nous offrant tout un univers revampé à l’aide encore ici des caractères ASCII.

Restons dans le vif du sujet : tout dans ce titre est fait à l’aide des caractères ASCII et c’est franchement très bien fait. Les chaises, les armes, les piliers, les foyers, les ennemis et les décors sont fait en parti de caractères ASCII et ça donne franchement un résultat plus qu’original. De plus, le tout est destructible et ça défoule de voir des chiffres, lettres et autres caractères exploser un peu partout. Une touche de couleur à la Tron vient renforcir l’ambiance et les décors du titre. Un décor au couleur sombre, noir se mélange des effets de sang ou de coups dévastateur aux couleurs vives, un mix parfait et visuellement captivant.

brutal1

Au départ, l’un des quatre héros est disponible : un magicien, un guerrier, un ranger et une espèce d’amazone. Bien entendu, chacun possède des armes et capacités de départ différente. Vous commencez niveau 1 et devrez, dans un labyrinthe conçu aléatoirement, vous frayer un chemin de niveau en niveau pour gagner de l’expérience. Rien de bien révolutionnaire mais le tout est fait de façon honnête et vous offre une jouabilité plus qu’exemplaire. Simple, rapide et efficace, vous avez suffisamment de manœuvre pour attaquer, éviter et détruire votre ennemi sans trop vous casser la tête avec des contrôles qui auraient pu être bien pire que ceux présentés.

brutal2

Il faut savoir que si vous mourrez, la partie est simplement terminé. Il vous faut donc augmenter vos niveaux rapidement pour débloquer plusieurs habiletés supplémentaires qui vous seront essentielles pour survivre. Lors de vos parties, vous trouverez également les lettres de l’alphabet, de A jusqu’à Z. Ceux-ci sont essentiels pour vous bâtir des armes, oui des armes, ainsi que des boucliers, bottes et armures. Ces lettres peuvent se cacher dans n’importe quel élément destructible du décor et il faudra en détruire pas mal. Des éléments de feu, glace et autres se cachent aussi dans certaines parties du décor et vous serviront d’éléments essentiels à la création de potion. Et pour en savoir l’effet, vous devrez choisir entre l’utiliser sur vous ou sur un ennemi. Et quand une de celle-ci vous fait mourir à un niveau élevé, c’est carrément frustrant.

Brut@l_20160806132257

Outre le mode solo, un mode deux joueurs local est disponible et vient rajouter une autre dimension au titre car les deux joueurs doivent coopérer et surtout survivre ensemble. Pour vous aider, on vous donne bien entendu la possibilité de partager vos armes et potions, question d’essayer de survivre jusqu’au niveau 26 pour y affronter la bête finale. Un autre mode est présent, un mode qui devrait exister plus souvent dans les jeux mais qui ne fait que rarement une apparition, le mode de création de niveau. Brut@l offre à sa communauté la chance de créer ses propres niveaux et de les partager entre eux. Il vous est possible de faire presque tout ce qui est offert dans les niveaux de bases. Une belle addition qui prolonge bien entendu la durée du titre.

brutal3

Brut@l es sans contredit une surprise en cette fin d’année. Un titre loin d’être innovateur du côté de la jouabilité mais qui vous offre une ambiance tout simplement délirante. Stormcloud Games fait un début remarqué avec un titre d’action rapide, de qualité et surtout qui vous offrira plusieurs heures de plaisirs.

8/10

Twitter :@Jackgerms

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s