(Test FG – Jeux vidéo) Reus

 

On dit que Dieu a réussi à créer la terre en 7 jours, chaque jour étant dédié à un élément et ainsi de suite. Je peux vous dire qu’il a vraiment pris son temps car moi ça ne m’a pris que quelques heures pour rendre une planète viable habitée par des milliers d’habitants. Reus, du développeur Abbey Games nous offre non pas la possibilité d’y incarner un Dieu mais bien plusieurs Dieux, tous ayant des affinités avec un élément important dans la création d’un monde.

Le principe de Reus est simple : utiliser les habiletés des quatre grands dieux pour faire prospérer la planète qu’on vous a offerte. Le dieu de la terre, celui des océans, des montagnes et des marais sont chacun à votre disposition pour vous permettre de faire apparaitre champs, océans, forêts et rochers, des éléments essentiels à la survie de vos terres. Même si le principe est simple, l’utilisation des habiletés de chacun de vos géants(dieux) n’est pas aussi simple. Il faudra bien entendu rendre un sol sec plus humide en ajoutant un océan tout près par exemple. Pour y attirer des animaux et donc de la nourriture, il vous faudra une combinaison de plusieurs choses comme une forêt située tout près de l’eau.

reus

Si vos combinaisons sont suffisamment efficaces, un peuple viendra s’y construire et il n’en dépendra que de vous pour la suite. Il faudra bien évaluer chacune de vos actions et trouver la symbiose idéale. Si vos terres sont trop sèches rien ne pousse, mais une terre plus sec attirera une espèce donnant plus de nourriture à votre peuple. Les combinaisons deviendront de plus en plus difficile plus le jeu avancera. Notez qu’au départ il n’y a que le mode 30 minutes de débloqué et que les 60 et 90 minutes seront débloqués plus tard et que c’est à ce moment précis que vos talents de dieu seront de circonstance.

reus1

Si votre peuple vous aime, un désigné viendra siéger sur vos géants. Il pourra offrir son aide et offrira des habiletés supplémentaires pour donner mains fortes à vos dieux. Après tout, même les dieux ont besoins d’aide. Ce peuple peut aussi se retourner contre vous si les choses ne tournent pas comme il le souhaite. Il pourra même attaquer un peuple voisin ou tout simplement attaquer l’un de vos géants. Si celui-ci se fait anéantir, la partie est malheureusement terminée.

reus2

Les géants sont lents, il se déplace tout le tour de la planète pour se rendre au point que vous avez choisi. Je crois que c’est ce qui m’a le plus déplu du titre. Oui c’est niaiseux comme on dit, mais nous sommes des dieux, pourquoi ne pouvons-nous pas nous déplacer très rapidement ? Les contrôles aussi m’on royalement agacés, trop de navigation dans les menus pour arriver au point voulu. Le jeu est sorti sur PC il y a déjà quelques années et l’optimisation des contrôles sur Xbox One ne semble pas du tout avoir été une des priorités.

reus3

Le jeu est fait dans un style très dessiné et amène une légèreté appréciée à un titre qui demande de faire des choix importants. Ça semble étrange, mais ça m’a permis d’apprécier davantage le titre et de moins m’en faire avec l’avenir de ces petits êtres. La musique et les sons n’ont cependant rien à envier aux autres jeux sortis en 2016 et la trame sonore est plutôt redondante après quelques parties, voire même dès le départ.

Reus est un bon jeu d’incarnation de dieu. Un peu comme un classique tel que Black And White de Peter Molyneux, il offre une jouabilité un peu pêle-mêle mais des options et une longévité intéressante. Comme le dit l’expression bien connu, quatre dieux valent mieux qu’un!!

8/10

Twitter : @JackGerms

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s