(Test FG – Jeux vidéo) NHL 17

 
Les jeux de sports sont populaires, mais devraient-ils sortir à chaque année en ne changeant bien souvent que les alignements et le chiffre à la fin du titre? La réponse est non, certes je comprends que le but d’une compagnie est de faire de l’argent, mais l’exploitation et prendre en otage un joueur en fait-il partie comme stratégie d’approche? J’espère que non, dans monde en tout cas, mais dans un monde capitaliste, c’est malheureusement le cas. Surtout que les jeux de sport vivent d’une popularité régionale. Est-ce que les jeux de football américain sont aussi populaires ici qu’en Europe, même chose que pour les jeux de hockey…. certainement pas. Donc, quand est-il de la mouture 2017 du jeu NHL? Vaut-il un achat? Après ce long préambule, je vous explique que ça vaut peut-être un achat, mais pas à plein prix.

Bien que le jeu soit mieux balancé que l’an passé, il subsiste encore les mêmes bogues récurrents depuis trop longtemps et EA ne semble pas vouloir enrayer ce problème pour de bon. J’y reviendrai plus tard. Si vous n’avez pas touché un opus de cette franchise depuis longtemps, vous aurez avec la mouture 2017 le meilleur depuis un sacré bail. Bon, à mon point de vue, les conseils ou évaluations de l’entraîneur se veulent encore du gros n’importe quoi cette année et ne servent strictement à rien. Message aux développeurs: ne mettez plus d’énergie sur cette option, c’est une perte de temps. À moins d’une performance parfaite, jamais l’entraîneur ne vous offrira entière satisfaction.

Du côté du positif, le jeu est beaucoup mieux balancé cette fois à l’instar de Madden NFL 17. Il ne suffit plus d’attaquer sans relâche, mais de défendre et user de stratégies. L’intelligence artificielle en défensive a été revue à la hausse. Elle prend de meilleures décisions avec pas de rondelle en bloquant les tirs plus souvent ou en coupant régulièrement les lignes de passe. Ce qui amène les gardiens de but à mieux réagir et en couvrant les angles de manières plus efficaces. Si vous mettez le jeu en mode Simulation, le jeu deviendra beaucoup plus réaliste et il sera plus difficile de la mettre dedans comme dirait l’autre. Par contre, l’attaque quant à elle n’a pratiquement pas été touchée.

test-fg-jeux-video-nhl-17-2

De mon côté, les jeux de sport m’ont toujours attiré et surtout le côté simulation. J’avoue ne pas trop apprécier les jeux dits plus Arcade. C’est ce que j’aime de la franchise NHL. Chacun y trouve son compte. En fait, le jeu est totalement paramétrable et permet d’y jouer du style que vous voulez. Si vous voulez apprécier le jeu à sa juste mesure ou si vous avez de la difficulté avec les combinaisons de touches pour effectuer les nombreux mouvements, l’entraîneur virtuel est encore présent dans le but de vous aider. Ainsi, vous pourrez connaître la bonne ligne de passe a adopter, la direction idéale d’un tir ou le bon placement des joueurs en défensive. En résumé, la jouabilité à quelques retouches près, se veut un calque de l’itération de l’an passé. Là où tout se joue, c’est au niveau du contenu et de ses modes.

Tout ce qui se trouvait dans NHL 16 revient, mais retravaillé et évidemment quelques nouveautés. Je prends comme exemple le mode « Be A Pro » ou vous devez créer votre joueur et le faire évoluer tout au long de sa carrière. Cette fois, les développeurs ont mis l’emphase sur les différents accomplissements. Vous pourrez d’ailleurs voir quelques faits d’armes être soulignés de belle façon: votre 100e but, votre 1000e partie, votre premier combat. Tout ça, sera porté à l’écran et seront consacrés via une célébration sur la glace. Bref, on se rapproche grandement de ce qu’offrent les franchises NBA 2K ainsi que MLB: The Show.

test-fg-jeux-video-nhl-17-3

Les développeurs ont également ajouté une panoplie d’éléments à déverrouiller dans certains modes. Je pense ici à deux modes: le fort populaire mode en ligne EA Sports Hockey League et le mode Hockey Dream Team. Le principe est fort simple, plus vous jouerez et plus vous obtiendrez de la monnaie virtuelle pouvant être échangée contre divers items et pourrez ajouter de nouveaux joueurs ou entraîneurs. Vous y passerez un nombre impressionnant d’heures.

Autre mode qui se veut très intéressant, dans la mesure que vous aimiez les jeux de cartes: le mode Draft Champions. Vous devrez sélectionner une catégorie de départ et effectuerez un repêchage de douze rondes. Votre but? Constituer une équipe de rêve pour une durée de quatre matchs avec un mélange de joueurs actuels ainsi que des légendes connues de tous. Une fois votre série terminée, vous débloquerez d’autres items et ainsi de suite. Ici, on oublie la réalité pour faire place à la fantasy. Un peu comme le « Fantasy Draft ».

Avez-vous aimé la Coupe Du Monde? J’ai détesté, une perte de temps, mais si vous voulez vivre cette déception sportive, vous pouvez le faire dans NHL 17. Vous pourrez choisir votre équipe favorite et ainsi jouer le tournoi pour mettre la main sur le trophée le plus laid de l’histoire sportive.

Cependant, malgré tous ces modes, le plus intéressant et complet demeure le mode Franchise qui vient remplacer le mode Be A GM. Votre rôle est poussé à l’extrême. Il ne s’agit plus que de vous occuper des joueurs, des performances de l’équipe ou du bon maintien du club-école. Maintenant, une large part de gestion vous occupera. Le moral de vos joueurs peut influer sur les performances de vos joueurs. Cependant, l’idée semble bonne, mais lors des entretiens avec les joueurs qui le demandent, les réponses que vous offrirez et qui semble évidentes, n’offriront pas le résultat escompté et fera chuter le moral du joueur encore plus. En plus de l’équipe, vous aurez à gérer les dépenses de l’équipe, vos installations, le prix des billets, des concessions, du stationnement, etc. Vous aurez à sortir le comptable en vous. Pensez à organiser des événements spéciaux servant à remercier les fans pour leur fidélité. Tout ça, dans l’optique de plaire à votre propriétaire.

test-fg-jeux-video-nhl-17-4

C’est ici qu’entre en scène la facteur « Bettman ». Disons, que votre équipe se retrouve dans un marché inférieur et que votre équipe périclite sur la glace. Vous engrangez des pertes monétaires importantes. Quel choix vous reste-t-il? Hé oui, déménager la franchise et NHL 17 vous offre cette option. Hé avec cette option, vous pourrez envoyer paître ce très cher Gary et donner enfin une équipe à Québec. Cependant, tout n’est pas si simple. Le propriétaire actuel doit entériner le déménagement et votre équipe doit être entrée dans un gouffre sans fond avec comme résultante aucune solution pour la sauver outre la relocalisation.

Après l’arrivée dans une nouvelle ville, le jeu offre l’option de partir du début en modifiant tout. Allant du nom, aux couleurs, le logo, l’aréna, bref tout y passe. Un peu trop même à mon goût, mais je préfère que les développeurs pousse l’expérience à l’extrême que le contraire.

Du côté graphisme, pas vraiment de changement avec l’itération précédente. Les mêmes bogues graphiques sont encore présents comme le joueur qui se retrouve dans les estrades avec la foule, les angles de caméra très mal placés lors des reprises et sérieux EA, même en 2016, les trois étoiles ne sont toujours pas présentées sur la glace. Cependant, tout n’est pas que négatif. Le menu a été revampé et on s’y retrouve plus facilement.  Dans le mode Franchise, on peut y voir plusieurs petits détails franchement intéressants durant les matchs comme, les prochains matchs à jouer, les faits marquants d’un joueur comme lorsqu’il atteint une marque importante, etc. Certains joueurs se ressemblent et d’autres s’avèrent carrément catastrophiques. Il en va de même pour les entraîneurs. La foule est mieux modélisée, mais il y a encore place à l’amélioration.

test-fg-jeux-video-nhl-17-5

On a droit au retour de l’excellent tandem Mike « Doc » Emrick aux commandes des commentaires et Eddie Olczyk aux analyses très colorées. Sans oublier Ray Ferraro qui apporte certains détails au niveau des blessures ou des joueurs. Les commentaires demeurent redondants même s’ils suivent l’action. La musique est bien dans les menus, mais sans plus. Par contre, quelqu’un peut m’expliquer pourquoi lors de la fin des périodes au Centre Bell, le signal sonore est totalement différent de ce que l’on y trouve en réalité??? Je suis peut-être trop pointilleux, mais ça m’énerve.

Au final, est-ce j’aime mon expérience cette année? Oui et beaucoup plus que l’an passé ou avec l’itération de 2015. Cependant, malgré ses quelques nouveautés ajoutées, ça ne vaut pas 79.99$. D’ailleurs, aucun jeu de sport ne vaut cette somme. Attendez une baisse de prix ou profitez de certaines ventes comme le Black Friday ou le Boxing Day. Il serait grand temps que cette franchise se retrouve devant un compétiteur comme dans le temps avec SEGA Sports ou ESPN NHL.

Cote FG: 8 arrêts de Carey Price sur 10

Points positifs:

  • Une bonne durée de vie.
  • De nombreuses options paramétrables.
  • Des modes en grande quantité.
  • Le retour du trio Emrick, Olczyk, Ferraro.
  • L’intelligence artificielle améliorée en défensive.
  • Un graphisme décent…

Points négatifs:

  • Très peu de nouveauté pour le prix demandé.
  • Les évaluations de l’entraîneur virtuel inutiles.
  • Le système de moral doit être revu.
  • Les mêmes bogues encore et toujours présents.
  • mais parfois décevant.

Fiche technique:

  • Développé par EA Canada.
  • Publié par EA Sports.
  • Jeu de hockey.
  • Modes solo et multijoueur.
  • Disponible sur PS4 et Xbox One (testé sur Xbox One).
  • Offert en anglais menus en français.
  • Mises à jour continuelles.
  • Site officiel: https://www.easports.com/nhl

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s