(Test FG – Jeux vidéo) Watch_Dogs 2

 
L’année 2014 a apporté son lot de jeux forts intéressants et un de ceux-là, s’est avéré être le titre original d’Ubisoft Montréal: Watch_Dogs. À l’époque, les critiques furent très mitigées autant du côté des médias que des joueurs. Cependant, de mon côté, j’avais bien aimé. Il faut dire que je prenais le jeu comme il était, c’est-à-dire une grosse démo technique. Nouveau type, nouvelle jouabilité et surtout une panoplie de mécaniques de jeu originales et distinctes. Déjà, je savais que le deuxième opus de la franchise serait beaucoup plus abouti, plus travaillé, bref meilleur. Et voilà que Watch_Dogs 2 est maintenant disponible deux ans plus tard. Voici pourquoi il est mieux à tout point de vue. Même si vous n’êtes pas d’accord avec mon opinion, ne me piratez pas de grâce.

Déjà je me dois de mentionner que Watch_Dogs semble puiser son inspiration de quelques éléments de jouabilité d’un certain Grand Theft Auto V. Détrompez-vous, il ne s’agit pas d’un copié/collé, mais d’une inspiration à partir de bonnes idées, dans un tout autre monde, style, ambiance. Dans le premier opus, il faut le dire, le protagoniste principal, Aiden Pearce manquait cruellement de charisme et jouissait d’une personnalité très morne. C’est tout le contraire avec Marcus Holloway, héros du second chapitre. D’ailleurs, pourquoi ne pas sauter immédiatement dans le scénario.

Cette fois, on délaisse la ville de Chicago pour entrer dans la superbe historique San Francisco. On peut d’ailleurs y voir certains monuments historiques comme le Golden Gate Bridge et la prison d’Alcatraz. Donc, après seulement un opus, Ubisoft a décidé de carrément abandonner Pearce. Ce qui n’est pas plus mal, car Holloway de son côté représente totalement son opposé. Il est extraverti, original, humoristique, sans peur et fait preuve d’un sens de l’organisation sans borne. Euh… bon pas vraiment, mais en tout cas.

test-fg-jeux-video-watch_dogs-2-2

Toujours est-il que vous incarnez la nouvelle recrue du collectif de pirates hacktivistes DedSec qui doit mettre hors d’état de nuire Blume Corporation et son entreprise ayant conçu le ctOS, système de surveillance servant à épier tous les faits et gestes de la population, et ce, à leur insue. D’ailleurs, on retrouvait déjà ce système dans la ville de Chicago. Maintenant, les responsables de Blume ont transformé cette machination en véritable régime totalitaire. Cependant, comme rien n’est simple, il devra effacer toutes traces de son identité, car il est toujours recherché pour piratage lors d’un important cambriolage, dont il a toujours clamé haut et fort son innocence. Faute de preuve, il est contraint qu’à des travaux communautaires, mais la Blume Corporation  ne semble pas en avoir terminé avec lui.

Vous serez donc, plongé dans le rôle d’un protagoniste qui est loin d’être traumatisé par son passé et ses actions comme l’était Pearce dans le premier opus. De plus, vous n’agirez plus seul, vous pourrez compter sur quelques amis bien utiles tout au long de la mission principale ainsi que des nombreuses autres missions. D’ailleurs, chacun de ses personnages non jouables est fort attachant et possède une personnalité distincte.

Le collectif DedSec est outre vous, composé de Sitara, une DJ et designer graphique qui est responsable de tout ce qui touche à l’image du groupe. Wrench, rassurez-vous il ne joue pas le rôle d’un outil, c’est un pirate informatique masqué à la Anonymus et qui peut exprimé ses talents librement. Josh, un génie qui aime oeuvrer dans l’ombre, malgré son autisme. Le dernier, mais non le moindre, Horatio, un informaticien faisant partie de Nuddle (un dérivé de Google semble t-il).

Le grand manitou de la Blume Corporation, Dusan Nemec, est un personnage égocentrique centré sur lui-même et avec lequel vous aurez à découdre en face à face qu’à de rares occasions. Plusieurs surprises sont au menu et même si la quête principale est fort intéressante et prenante, ne passez pas à côté de la panoplie de quêtes annexes qui sont fort diverses. Elles auront pour objectif d’accroitre la réputation et la popularité de DedSec auprès de la population. De plus, sachez que plus vous accomplisserez ces différentes missions et plus de fans se rallieront à votre cause. Ce qui aura pour effet de débloquer d’autres objectifs à accomplir. Le phénomène s’explique simplement. Plus les fans croient en vous et plus ils téléchargent votre application pour ainsi offrir un accès à leurs appareils pour ainsi créer un large réseau botnet.

test-fg-jeux-video-watch_dogs-2-3

Qui dit 2016, dit également nouvelles technologies et un bon exemple se veut l’imprimante 3D que vous retrouverez à l’intérieur de votre QG. Vous pourrez y créer de nouvelles armes moyennant certains frais plus ou moins importants. Vous n’avez pas d’argent pour payer ces créations ou vous vêtir comme bon vous semble ou encore faire l’acquisition de divers items, dont une voiture? Rien de grave, à tout moment avec votre téléphone intelligent, vous pourrez pirater le compte bancaire de n’importe quel citoyen, sans risques de représailles. La belle vie pour un criminel quoi.

Une mission s’aborde de deux manières, la manière douce ou furtive ou la manière forte, alors là préparez-vous à vous battre contre tout ce qui bouge dans le secteur. Un peu comme le système implanté dans l’excellent jeu The Godfather 2. De plus, Marcus trouvera à sa disposition deux drones: un aérien et un terrestre dans le but de réussir les missions de manière furtive.

test-fg-jeux-video-watch_dogs-2-4

Certaines mécaniques de jeu répondent aussi bien que celles que l’ont trouvent dans GTA V. Le maniement des armes, la conduite des véhicules tout fonctionnent bien et jouie d’un bel équilibre. Par contre, tout n’est pas parfait, votre téléphone peut s’avérer être un ennemi pour vous même lorsque vous tenterez de pirater celui d’une cible potentielle. Très souvent, si vous ne réussissez pas à le faire rapidement, vous serez détecté par vos ennemis. La campagne en tant que telle devrait vous prendre quelques dizaines d’heures si vous tentez toutes les quêtes et fouilles tous les racoins de la ville. De quoi passer un hiver au chaud, manette en main.

Outre sa large campagne, Watch_Dogs 2 se démarque par son mode multijoueur dans lequel vous pourrez rencontrer d’autres joueurs décidés à parcourir les kilomètres de la baie de Frisco. Dès lors, vous pourrez à tout moment recevoir des invitations dans le but de lancer une opération se déroulant en multijoueur. Malheureusement dû aux problèmes en ligne,  je n’ai pu tester cette partie très longtemps au moment d’écrire ces lignes. Ubisoft devrait remédier à ces problèmes via une mise à jour.

Toujours est-il que j’ai quand même eu le temps de tester certaines fonctionnalités comme la capacité de déclencher une mission multijoueur de par son téléphone virtuel. Ces missions serviront elles aussi à augmenter le nombre de fans de DedSec.

test-fg-jeux-video-watch_dogs-2-5

Côté graphisme, le jeu se débrouille de quelle manière? Dans sa globalité, le jeu est impressionnant point final. La recherche faite par Ubisoft est incroyable et se reflète dans le rendu de la ville entière. Bref, la fidélité est quasi parfaite. La ville est vivante et on a enfin l’impression de voir des citoyens agir normalement. J’ai même vu une scène de couple ou la fille n’avait vraiment pas l’air contente. Lorsqu’une opération se termine, DedSec présente une vidéo du succès accompli auprès des habitants et clairement, on fait tout pour épater la galerie. Cependant, tout n’est pas parfait et le jeu à l’occasion manque d’optimisation pouvant se corriger assez facilement.

J’ai tout d’abord remarqué quelques moments où le taux de rafraîchissement de l’image tombait de manière drastique ce qui ralentissait l’action. Pas très évident lors de scène d’action intense. On y ajoute quelques objets qui chargeaient au moment de mon avancée et les bogues de collision pour obtenir un résultat en demi-teinte. Cependant, je le répète, des problèmes facilement corrigibles.

test-fg-jeux-video-watch_dogs-2-6

Plus haut, je citais la ville vivante et ses citadins qui agissent de manière normale. Pour la plupart c’est vrai, par contre, l’intelligence artificielle de certains se montre déficiente, voire ridicule. Un exemple que je peux citer: si une voiture fonce vers vous, votre réflexe sera de tenter de l’esquiver, mais ici, les passants apeurés se jetteront devant votre voiture. Même chose pour les ennemis, de tant à autre, ils ne réagiront même pas alors que vous venez de tuer un des leurs à côté d’eux.

Côté ambiance, c’est sublime pour vos oreilles. La bande originale se veut un mélange d’une panoplie de style: hardcore, métal, hip-hop, électro, etc. Certaines pièces ont été implantées dans certaines missions bien précises. Les acteurs qui doublent les personnages sont excellents, autant en anglais qu’en français. On est loin du manque de charisme d’Aiden Pearce. Vraiment, Ubisoft a réalisé un travail sans reproche. Je vous conseille de porter une grande attention à tout ce qui se déroule autour de vous, vous pourriez assister à de grands moments.

Avant de terminer mon test écrit, je me dois de mentionner un dernier point. Malgré son aspect monde ouvert, les activités dites récréatives sont trop peu nombreuses. Certes, on peut jouer au chauffeur de taxi ou faire du GoKart, mais ça s’arrête presque à ça. J’aurais vraiment aimé plus de liberté, mais on verra ceci dans un troisième opus… je l’espère.

test-fg-jeux-video-watch_dogs-2-7

Au final, Watch_Dogs 2 fait mieux dans toutes ses facettes que son prédécesseur et se veut fortement prometteur pour la suite de la franchise. Je recommande un achat haut la main. Si vous avez été déçu par le premier, de grâce, accordez à ce second chapitre la chance qu’il mérite. Cette fois, vous n’aurez pas l’impression d’avoir perdu votre argent.

Cote FG: 9 systèmes piratés sur 10

Points forts:

  • Une durée de vie très conséquente.
  • Le groupe DedSec.
  • Esthétique générale soignée.
  • La baie de San Francisco parfaitement reconstituée.
  • Ambiance surprenante et convaincante.
  • La technologie de 2016.
  • L’humour et les dialogues en tout temps.
  • Un monde ouvert riche.
  • Une conduite en voiture revampée.

Points faibles:

  • Manque d’optimisation à certaines occasions.
  • Intelligence artificielle à repenser.
  • Manque d’activité récréative.

Fiche technique:

  • Développé par Ubisoft Montréal.
  • Publié par Ubisoft.
  • Jeu d’action/aventure.
  • Modo solo et multijoueur.
  • Disponible sur PC, PS4 et Xbox One (testé sur Xbox One).
  • Offert en version intégrale anglaise ou française.
  • Contenus téléchargeables à venir.
  • Site officiel: http://watchdogs.ubisoft.com/watchdogs/fr-ca/home/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s