(Test FG – Jeux vidéo) Yesterday Origins

 
Les jeux de type pointer/cliquer semblent avoir la cote sur les consoles actuellement. Les exemples sont nombreux et Pendulo Studios qui est passé maître dans l’art et connu pour son excellent travail sur la série Runaway, est de retour avec un nouveau jeu: Yesterday Origins. Fait-il mieux que ses prédécesseurs? Pour le savoir, il faut effectuer un bond de 500 ans dans le passé. Suivez-moi, c’est un départ.

Dans cette aventure se déroulant en 1481 et se jouant en mode pointer/cliquer du studio Pendulo Studios, vous incarnez un jeu homme, John Yesterday qui est accusé de sorcellerie et emprisonné par l’Inquisition espagnole pour y être torturé. Il subira une transmutation alchimique qui fera de lui rien de moins qu’un immortel. Par contre, comme tout n’est pas parfait, après chaque résurrection, il perd tout souvenir de sa propre existence.

Plus tard dans le jeu, en fait 500 ans après, c’est-à-dire à notre époque, John assisté de sa collègue et amie de coeur Pauline partent à la recherche d’un artefact qui peut reproduire le rituel. Durant leur enquête, ils seront appelés à faire face à de dangereux ennemis désirant leur arracher leurs secrets.

test-fg-jeux-video-yesterday-origins-2

Voilà un scénario qui mérite une grande attention et où si vous ne suivez pas les cinématiques, vous pourrez perdre le fil rapidement. Du début à la fin, le récit demeure prenant et contient une bonne dose de rebondissements. On y voit du pays et on se retrouve d’un océan à l’autre et surtout transposé d’une époque à une autre. Malgré une ambiance pour une large part très sombre, vous pourrez compter sur plusieurs dialogues humoristiques et une belle dualité entre John et Pauline.

Pour la durée de vie, sachez que le jeu ne renferme qu’une partie se jouant en solo et c’est parfait comme ça. Il faudra compter au moins une dizaine d’heures pour en voir le dénouement final. Même si à quelques moments, l’histoire tend à s’étirer en longueur, ce n’est pas ce facteur qui fait que le jeu est si long, mais plutôt son haut degré de difficulté face à la résolution des différents puzzles ou énigmes.  Sans aucun doute, il s’agit du jeu de ce type le plus difficile auquel j’ai joué.

Le système se base non seulement sur du pointer/cliquer traditionnel, mais également sur un agencement d’items soit avec divers articles ou en scrutant les personnages et en les questionnant. Ce qui en résulte parfois à de longues périodes de frustrations. En plus de cette option, vous pourrez vous déplacer librement dans les différentes zones et même faire des aller-retour. Vous devrez tout examiner et s’il le faut, interagir avec le décor. Plus haut, je parlais d’une dualité entre le couple John et sa copine Pauline, dualité, car vous aurez à camper les deux rôles. Une belle idée, qui devrait être exploitée par les autres studios.

test-fg-jeux-video-yesterday-origins-3

L’aspect graphique des jeux de Pendulo Studios a toujours arboré un style particulier et unique et il en de même avec celui-ci. Les différents personnages que vous rencontrerez ou personnifierez sont superbement bien modélisés en 3D tout en évoluant dans des environnements en deux dimensions. Les visages font preuve d’émotions et ça n’a rien à voir avec d’autres jeux actuellement sur le marché bénéficiant d’un budget équivalent. Bref, un style bande dessinée fort réussi.

Le titre est offert dans une totale intégralité française avec un doublage parfait. Le titre prend vie grâce à ses dialogues et l’interprétation des comédiens. Que dire de la bande originale? Elle se marie parfaitement à l’action présente et aux différentes ambiances que propose le titre. Chacun possède sa propre personnalité et ça se retranscrit à merveille tout au long de l’avancée.

test-fg-jeux-video-yesterday-origins-4

Au final, le titre ne plaira pas à tous et j’en suis conscient, mais laissez-lui une véritable chance, il est excellent pour plusieurs facteurs énumérés plus haut. Par contre, sa grande difficulté pourra en rebuter plus d’un.

Cote FG: 8/10

Points positifs:

  • Une histoire prenante et très bien écrite.
  • Une durée de vie conséquente pour ce type.
  • Un style visuel unique.
  • La bande originale qui se marie parfaitement avec l’action.
  • Un doublage entièrement en français.

Points négatifs:

  • Une difficulté très ardue à certains moments.
  • Quelques longueurs.
  • Le coût… un peu cher.

Fiche technique:

  • Développé par Pendulo Studios.
  • Publié par Microïds.
  • Jeu d’aventure de type pointer/cliquer.
  • Mode solo seulement.
  • Disponible sur PC via Steam au coût de 32.99$, sur PS4 via le PSN pour 53.49$ et 39.99$ sur Xbox One via Xbox LIVE. (testé sur Xbox One)
  • Offert en version intégrale anglaise ou française.
  • Site officiel: http://www.yesterdayorigins.com/?lang=FR

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s