(Test FG – Jeux vidéo) World of Warcraft: Legion

 
Le plus célèbre jeu de rôle massivement multijoueur en ligne et un des produits les plus influents de tous les temps a vu son nombre de joueurs revu à la baisse au fil des années. Mauvaises décisions post-lancement, des donjons peu divertissants ou encore le scandale entourant Nostalrius… Blizzard Entertainment devait livrer après une extention du nom de Warlords of Draenor.

Legion est le nom de la 6e extension du mastodonde que tout le connaît sous le nom de World of Warcraft. C’est un retour en forme pour le produit qui avait connu un bon lancement avec Warlords of Draenor mais est rapidement entré dans une spirale qui pouvait signifier la fin d’un règne… ou l’admission simple que Blizzard devait se donner un coup de pied au derrière et livrer ce que les joueurs voulaient: la rédemption d’Illidan Stormrage!

Illidan est le frère du légendaire druide Malfurion mais ce premier fut tellement obsédé par la puissance qu’il a mis son propre peuple en danger pour se débarasser des démons qu’on connaît comme étant la Burning Legion. C’est d’ailleurs cette Legion qui revient pour une nouvelle invasion au coeur d’une Azeroth divisée par les agissements de Garrosh Hellscream, ex-chef de la Horde. Après les événements sur une nouvelle version de Draenor, une version où le père de Garrosh, Grommash, a refusé de boire le sang démionaque de Mannoroth bien que tenté par le ténébreux Gul’dan, ce dernier fut envoyé sur Azeroth comme celui-ci a fait un pacte avec la Legion selon une cinématique qui peut être vue lorsqu’on complète Hellfire Citadel en vaiquant l’un des généraux de cette Legion: Archimonde.

C’est ce nouveau Gul’dan qui ramène la Burning Legion en ouvrant la Tombe de Sargeras, infiltre la Voûtre des Gardiens et s’empare du légendaire chasseur de démons Illidan Stormrage. Cette nouvelle invasion de la Legion force l’Alliance et la Horde à s’unir une fois de plus dans un assaut qui va coûter cher aux deux clans comme ils perdront leur plus puissant chef chacun de leur côté: Varian Wyrnn de Stormwind City et Vol’jin de la Darkspear Tribe. Le fils de Varian, Anduin, et la reine des Undead Forsaken, Sylvanas Windrunner, n’auront d’autre choix que d’unir leur force et faire appel à nous, champions d’Azeroth, pour sauver cette planète une fois de plus. Des alliés s’ajouteront et disparaîtront. Un des êtres les plus emblématiques et dangereux de l’histoire de Warcraft se mèlera d’ailleurs de la partie pendant que le plus grand héros de l’assaut sur le continent de Northrend verra la lumière s’éteindre en lui.

wowscrnshot_021917_030646

L’arme Artéfact est acquise après un scénario imposant au joueur une série de missions menant à des situations loufoques ou grandioses en spectacle. Les Warlocks (le mien sur cette image) seront parmi les plus heureux, je n’ai aucun doute.

Ce nouveau périple forcera les joueurs de s’équipper d’armes Artéfact pour combattre la Burning Legion. Ces armes Artéfact ont généralement un historique important. On peut penser à la Ashbringer, l’arme de Tirion Fordring, ou les fragments de Frostmourne, épée maudite récupérée par Arthas Menethil sur Northrend qui a mené à sa perte en tant qu’humain et le préparant à son ascension en tant que Lich King. D’autres artéfacts sont basés sur des dieux comme Ursoc (un gardien vénéré par les druides), Neltharion (l’ex garde-terre Deathwing) et Sargeras (son Sceptre utilisé pour créer des portails ce qui a créé le Outland qu’on connaît). Ces armes peuvent être personnalisées par les joueurs tout au long de l’aventure avec une apparence tout en offrant un arbre de compétence (généralement passif avec quelques trucs actifs) via un système de points à acquérir en explorant et en effectuant les missions.

Le système de Garrison a été revu pour un système nommé Class Hall. Un joueur d’une certaine classe peut donc se regrouper avec les autres joueurs d’une même classe dans un hall dédié expressément à eux. Le tout amène une certaine histoire à débloquer à force de monter de niveau. Les Death Knights, par exemple, peuvent préparer le retour des Quatre Cavaliers (autrefois un groupe de boss de Naxxramas dans Vanilla WoW et Wrath of the Lich King). Bien qu’il soit peu logique de voir les joueurs posséder une même arme artéfact, ceci n’est pas une critique en soi: c’est un rêve de pouvoir utiliser des armes comme la Ashbringer, Doomhammer (marteau de Thrall, shaman de légende surnommé Green Jesus par les fans), Felo’melorn (épée de feu autrefois détenue par Kael’thas Sunstrider) ou même ce que je considère l’arme la plus « badass », Apocalypse (une grande épée démoniaque forgée par les Nathrezim, les Dreadlords, dans la même veine que Frostmourne) maniée par les Death Knights de spécialisation Unholy.

wowscrnshot_020917_001118

Tout en progressant dans les Broken Isles, votre personnage verra son Arme Artéfact grandir en puissance. Ceci est un aperçu d’Apocalypse après la complétion de lignée de missions des Death Knights… C’est d’ailleurs MON personnage à l’écran!

Legion propose aux joueurs d’explorer un continent souvent mentionné: les Broken Isles (Îles Brisées) avec les zones comme Val’Sharah (au coeur des origines des druides où un cauchemar réside) et Suramar soit la maison des elfes maintenant conquis par la Burning Legion avec un Gul’dan au sommet de sa puissance. Le système d’exploration a été revue alors que les joueurs peuvent commencer sa conquête selon la zone choisie PAR eux-mêmes bien que Suramar soit la zone barrée jusqu’au niveau 110 comme le furent plusieurs secteurs menant à des assauts comme Ulduar, Icecrown Citadel, Firelands et Quel’Danas pour ne nommer que ceux-ci. Une fois le niveau 110 atteint et un certain niveau de réputation avec certaines factions établi, les joueurs débloqueront des « World Quests » à accomplir pour augmenter les ressources nécessaires pour le Class Order Hall ainsi que les récompenses d’objets pour effectuer les donjons plus difficiles ainsi que les assauts (raids). Ces nouveaux donjons sont excessivement intéressants alors qu’on explore une zone peuplée par les ancêtres des humains ou même l’ancien repaire de Neltharion et sont variés en terme d’ennemis et d’ambiance.

Toutes les classes et races ont été revues et l’ajout des Demon Hunters apportent un côté plus spectaculaire pour le système d’action. Les talents ont été repensés pour permettre un équilibre et une meilleure variété et une des spécialisations du Rogue (Voleur) a été complètement été retravaillé pour permettre l’ajout d’une spécialisation digne des Pirates pour refléter l’une des armes Artéfact. Le système de Transmogrification est toujours présent et Blizzard tente de communiquer les mises à jour au fur et à mesure grâce aux serveurs « PTR » soit le Public Test Realm.

Bien que le jeu requiert un abonnement, le rejet des Garrison au profit d’un Class Order Hall pour chaque classe existante ainsi que l’ajout de World Quests renforce l’aspect le plus fondamental d’un jeu multijoueur: la socialisation. Il est impossible de ne pas tomber sur un joueur dans une même zone grâce aux World Quests et il est impossible d’être ignoré par un allier comme tous bénéficient de l’expérience et récompense en battant un des ennemis. Le système de missions via le Class Hall permet à tous de voir un peu plus de l’histoire et même explorer la légende et les mythes de Warcraft et c’est sans oublier la quête pour retrouver Illidan et faire de lui notre allié.

L’amélioration de l’aspect social est la principale raison pour laquelle je vous recommande de donner une nouvelle chance à World of Warcraft si vous avez monté jusqu’au niveau 100 dans Warlords of Draenor. Legion EST l’extension qui fut nécessaire. Tout le monde s’y retrouve en voyant le retour de la Burning Legion! Bien que WoW fut à son plus haut durant la fin de Wrath of the Lich King (Icecrown Citadel et la chute d’Arthas Menethil), il est clair que Blizzard a encore du boulot et la suite de Legion s’annonce comme étant importante comme les noms circulent déjà: Sargeras… et la planète Argus!

On pourra bien sûr se plaindre que notre spécialisation préférée ou notre classe principale n’est pas assez forte et que les autres le sont trop… mais ce n’est pas une critique. La grosse critique est le système de point pour l’arme Artéfact qui peut prendre un temps fou à maximiser comme il est très facile d’atteindre le niveau maximum pour profiter du contenu ultime soit Suramar, les donjons de difficulté héroïques et mythiques sans oublier les raids dont le prochain dans la mise à jour 7.2 sera la Tombe de Sargeras… tout en proposant l’ajout de monture volante pour chaque classe qui vont acquérir l’accomplissement de voler à travers les Broken Isles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s