(Test FG – Jeux vidéo) Bear With Me: 2e épisode (PC)

 
Il y a de cela presque sept mois je découvrais le premier épisode de Bear With Me. Aujourd’hui, je reprends contact pour vous parler de l’épisode 2. J’avais été impressionné par l’écriture et la qualité du jeu, mais déçu de la courte durée de l’épisode et de devoir attendre avant la sortie de l’épisode 2. Je devrais attendre encore plus longtemps, car à ce rythme cela prendra encore deux ans et demi avant que les cinq épisodes promis soient livrés.

Et c’est reparti avec les bon gags et l’atmosphère Hollywood des années 50.

Tout ce que j’avais apprécié dans l’épisode 1 est de retour, les textes riches en références cinématographiques, l’humour, le graphisme, la direction artistique, le 4e mur, et bien sûr, les voix. Mes quelques critiques ont été adressées, mais peut-être trop corrigées. Voilà de quoi il en retourne.
Amber et Ted sont finalement à Paper City, on est tellement content à la fin de l’épisode 1 que l’on oublie un peu la raison pour laquelle on cherche à y aller: retrouver Flint notre petit frère. Dans cet épisode Flint et le fameux Red Man prennent un peu la banquette arrière pour laisser la place à de nombreux nouveaux personnages : le maire, King, Tigren, etc. On savait déjà que les choses n’allaient pas bien à Paper City depuis le début du jeu, maintenant qu’on y est, nous allons devoir affronter la situation créée par l’arrivée du mystérieux « Homme Rouge ». Premier détail frappant : on délaisse l’imaginaire des toutous qui parlent et des châteaux en oreiller pour aller à fond dans le réalisme du décor.

Les puzzles sont plus simple, mais toujours intéressant.

La ville n’est pas faite de carton et de boite de chaussures comme dans le premier épisode. Ici on est dans une vraie ville, Amber ne fait plus la distinction entre le jeu et la réalité, la réalité est cette ville sortie de son imagination.
Premier arrêt à la cantine du port, où l’on rencontre Betty, la serveuse qui aspire à devenir actrice. Une longue discussion avec Betty nous apprend beaucoup sur l’histoire et nous fait réaliser que la suite des choses pourrait être plus glauque que prévu. L’autre réalisation que l’on fait assez rapidement c’est que les créateurs ont entendu ma critique et décidé de rendre le jeu beaucoup plus simple et linéaire. Une fois la zone portuaire terminée, il y a beaucoup moins de va-et-vient que lors du premier épisode. En fait, on visite rarement le même endroit deux fois. Ce qui est une peu dommage car l’usine de métal, la maison du maire et le casino pourrais offrir plus de temps de jeu et d’interaction, mais bon c,est peut-être pour plus tard.

On brise le 4e mur de façon constante cette fois-ci.

C’est difficile de critiquer un aussi bon jeu, mais je dirais que le plus gros défaut de ce second jeu est d’être trop facile et trop court (en dessous de 2h). Est-ce que le second reproche est un résultat du premier? Peut-être, mais quoi qu’il en soit, nous sommes un peu plus dans un dessin animé que dans un point-and-click. Les interactions sont aussi différentes, on parle plus longtemps avec les personnages de la ville, mais on a moins de choix qui influence le cours de l’histoire. Les puzzles sont beaucoup plus évidents et on devine rapidement quels sont les objets dont l’on aura besoin avant même qu’il soit suggéré dans l’histoire. Cet épisode est clairement là pour mettre la table pour tout ce qui va se passer dans les trois épisodes suivants, alors il est important de bien présenter chaque personnage et d’introduire son rôle dans Paper City. C’est peut-être aussi ce qui nous fait oublier Flint, chaque nouveau personnage devenant un rouage important de l’histoire on perd un peu l’accent sur le petit frère. Amber aussi devient plus importante, et l’on nous suggère que toute cette histoire de petit frère et de Red Man est un peu de sa faute. C’est peut-être là que l’histoire nous amène vraiment, dans la tête d’une petite fille qui grandit. La fin de cet épisode laisse clairement suggérer que tout n’est pas réglé entre elle et Ted. On est, après tout, encore au tout début de cette aventure.

Pour la première fois, on se retrouve séparé d’Amber pour accomplir une mission.

Encore une fois, si vous désirez compléter tous les trophées, il est nécessaire de faire plusieurs sauvegardes avant chaque choix important afin de pouvoir revenir et essayer les autres. Finalement, cela reste un excellent jeu plus linéaire, qui met la table pour quelque chose de beaucoup plus complexe tant au niveau du jeu que de l’histoire et s’est parfait ainsi. Dommage que l’on devra attendre une éternité afin d’avoir le jeu complet.

Jeu disponible sur Steam

Site officiel

Points forts :

Points faibles :

  • Plus linéaire, on semble avoir trop corrigé la difficulté du 1er à savoir ce que l’on devait faire.
  • Trop longue attente entre les épisodes.
  • Trop court.

-Eric Chamberland

Twitter @chambee

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s