(Test FG – Jeux vidéo) Flinthook

 
Je me rappelle encore du thème principal de l’émission Albator. Je l’écoutais chaque matin. Je peux même presque dire que ce fût ma première émission japonaise écouté. Il s’agissait d’un pirate de l’espace respecté de ses compagnons mais craint de ses ennemis, un pirate courageux, habile et indétrônable. Bref, il était vraiment génial. Tribute Games  vient chambouler toute mon enfance en lançant son nouveau titre doté d’un pirate encore plus extraordinaire qu’Albator : Flinthook.

Flinthook est un rogue-like avec niveau procédurale, c’est-à-dire que lorsque vous mourez, vous devrez recommencer du départ dans des niveaux construits aléatoirement. Ce qui d’entrée de jeu vous offrira une durée de vie phénoménale et presque infinie. J’ai joué énormément d’heures depuis que j’ai reçu le code pour en faire ce test et croyez-moi, du temps, vous allez en mettre par-ci et par-là. Flinthook est un jeu qui nous permet de faire des parties rapides qui sont ni trop longues et ni trop courtes. D’ailleurs, le style se prêterait fort bien pour un portage sur la Nintendo Switch, avis à Tribute Games.

Flint1

Dès le départ, il vous faudra choisir l’une des cibles (méchants) que vous voulez attraper, chacun d’entre eux demandera un certain nombre de pierres pour être en mesure de se faire détecter et trouver par votre compagnon de voyage qui lui, possède le don de trouver la cachette des méchants après avoir mangé un nombre précis de ces pierres. Par la suite, il sera temps de choisir votre équipement pour votre premier abordage de navires ennemis. Un système d’attributs est mis à votre disposition. Au départ, vous ne possédez que quelques emplacements pour vous équiper, mais au fur et à mesure que vous progresserez, d’autres pourront être acheté au marché noir. Ainsi, il vous sera possible d’avoir plus d’énergie, de pouvoir vous déplacer plus rapidement, d’augmenter votre gauge de ralenti ou bien simplement d’être plus résistant aux attaques. Une panoplie énorme d’attributs sont disponibles au fur et à mesure. Selon votre façon de jouer, vous trouverez des attributs à équiper qui viendront vous aider. Certains attributs seront aussi découverts en augmentant le niveau du Capitaine Flinthook. Lorsque celui-ci augmente de niveau, il reçoit un paquet de cartes dans lequel se retrouve un attribut. Sans être un RPG, ces éléments ajoutent une très belle profondeur à un titre de jeu de plateforme rapide comme Flinthook.

Flint2

Mais outre les attributs, Flinthook ne part déjà pas nu comme un ver. Il possède dès le départ son grappin qui lui permet de s’agripper un peu partout dans chacune des salles parcourues. Une jouabilité unique qui ajoute une rapidité au titre et qui oriente le joueur à se déplacer un peu comme un Spiderman pour éviter les tirs ennemis et même pour pouvoir les prendre par surprise par en arrière. Ce crochet vous permet aussi de passer au travers des salles qui demandent une habileté hors pair pour en atteindre l’autre extrémité sans perdre d’énergie. Un choix très judicieux et unique de Tribute Games. En plus de son crochet, une ceinture qui permettra de ralentir le temps quelques instants  sera aussi un allié indispensable lors de grande bataille où plusieurs ennemis s’y retrouvent. Il vous permettra aussi de passer au travers des barrières vous empêchant d’avancer. Ces deux éléments de jouabilité réunit vous permettent donc d’être aussi rapide qu’agile et la combinaison des deux est tout simplement parfaite. Une mécanique qui se doit d’être apprivoisé, mais une fois réussi, vous serez en mesure d’être le meilleur pirate de l’espace.

Flint5

Des salles aléatoires amènent aussi son lot de combats différents et aussi amusant et surprenant les uns que les autres. Une tonnes d’ennemis différents font également partis de cette combinaison gagnante avec chacun leur habileté spéciale et on peut même le dire, une personnalité unique. Si certains ennemis sont plutôt profil bas, d’autre ne se gêneront pas pour se diriger droit sur vous et vous faire exploser en un instant. Il vous faudra apprendre à les reconnaitre et à trouver la technique efficace pour en venir à bout. Plusieurs salles dans chacun des navires abordés se bloqueront et ne vous laisserons pas partir tant et aussi longtemps que toutes les vagues ennemis ne seront pas anéanties. Parfois facile et d’autre fois très difficiles, ces vagues vous feront tester votre patience mais le résultat en sera que plus satisfaisant.

Flint4

Tout bon rogue-like apporte aussi son lot d’items et de trésors se retrouvant un peu partout dans les salles. Plusieurs de celles-ci sont d’ailleurs orientés sur votre habileté à y progresser sans mourir. La récompense en bout de ligne en vaut toujours la peine. Afin de rajouter un sentiment de satisfaction d’ailleurs, plusieurs items de collections dont des reliques, devront être récoltées lors de vos abordages. De vieilles histoires de pirates sont aussi cachées un peu partout vous permettant d’en apprendre un peu plus sur cet univers si génial.

Un graphisme rétro très bien maîtrisé par l’équipe de Tribute Games qui de titre en titre m’épatent avec leurs talents. Un style qui colle parfaitement au style de jeu présenté ici. Même si au départ je trouvais redondante certaines des salles, ce sentiment s’est vite envolé lorsque j’ai réussi à battre mon premier véritable méchant et que je me suis retrouvé dans des navires complètement différents tout en gardant cette même ambiance. La musique rétro rythmé colle comme un gant à toute l’action qui s’y déroule en même temps et vous gonfle à bloc pour continuer à y jouer pendant des heures. Une bande sonore impeccable.

Flint3

Tribute Games sort un titre sans faille, une jouabilité unique qui s’apprend et se maîtrise rapidement dans un jeu bourré d’action et qui vous demande souvent de ne faire aucune erreur. Visuellement aussi parfait, avec des animations dignes des studios expérimentés, Flinthook vous propose un univers qui nous donne envie d’y retourner jour après jour. Sans contredit l’un des meilleurs jeux de 2017 et mon premier 10/10. Bravo!

Advertisements

3 commentaires sur “(Test FG – Jeux vidéo) Flinthook

  1. Effectivement un excellent jeu! So far, so good!
    Mais bon, j’ai hâte d’avoir battu mon premier boss, car moi, je ne suis pas encore rendu là!! 😛

    Thanks pour les infos dans la review!

      • 3hrs! C’est bon! Le gars de Kotaku parlait de 7h sans l’avoir battu encore et sérieux, moi j’ai présentement 3h (bon, c’est ON & OFF) mais je ne l’ai toujours pas battu… 😛

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s