(Test FG – Jeux vidéo) Blackwood Crossing

 
Il y a de ces jeux auxquels on porte un certain intérêt sans réellement savoir dans quoi on s’embarque et par la suite on découvre un petit bijou qui amène avec lui un lot d’émotions vécues et des moments marquants. Ça été le cas avec Brothers: A Tale Of Two Sons et Layers Of Fear entre autres. C’est exactement dans cette situation que je me suis retrouvée avec le jeu Blackwood Crossing.

L’aventure débute à bord d’un train où vous vous réveillez en incarnant Scarlett, une jeune fille qui voyage avec Flinn son jeune frère vers une destination inconnue. La jeune femme se réveille désorientée quelque peu et un sombre personnage apparaît, on comprend rapidement que ça ne sera pas un voyage ordinaire. En fait, c’est le début d’une aventure magique empreinte d’amour, de vie et de mort.

Après ce préambule servant à vous présenter le scénario que sommairement, je m’arrêterai ici pour ne pas vous dévoiler les événements suivants. Ce jeu vous fera vivre une large gamme d’émotions et vous fera passer des bons moments autant que des mauvais. On y traite de plusieurs sujets avec des contextes forts différents. J’ai vécu un événement très marquant dans ma vie et la fin m’a mis la larme à l’oeil… je ne vous en dis pas plus. Bref, une belle histoire qui se doit d’être vécue par tous les joueurs.

Le jeu vous prendra entre 3 à 4 heures seulement, c’est pauvre en durée de vie et il s’agit de ma plus grosse déception. J’en aurais pris beaucoup plus. Par contre, cette courte période de temps m’a entièrement satisfait. Le jeu se joue uniquement en solo et la rejouabilité à moins de vouloir collecter les Succès non déverrouillés, se veut très pauvre. Le titre est bâti autour d’une mécanique de jeu intégrant de l’exploration et des énigmes. Soit vous devrez trouver un ou plusieurs objets servant à avancer et changer de scène ou devrez faire de l’agencement de conversations entre différents personnages non jouables, masqués d’une tête d’animal en papier. Pensez à explorer chaque racoin de chacun des niveaux, vous pourriez découvrir des choses surprenantes.

Au niveau contrôle, les développeurs ont misé sur une jouabilité lente, mais efficace. Les interactions avec les objets sont assez simples, il suffit de vous approcher assez près, cibler l’item et ensuite choisir l’action en appuyant sur la touche associée. Rien de bien complexe.

L’aspect graphique ne vous laissera pas indifférent. Vous aurez devant les yeux un style très coloré, rempli de détails qui n’est pas sans rappeler les jeux de Compulsion Games: Contrast et We Happy Few. Même si le tout est très linéaire, on pousse le joueur a passé par toute une gamme d’environnements divers et dans des situations de toutes sortes. C’est comme une bande dessinée qui prend vie sous nos pas. Par contre, quelques séquences de temps de chargements viennent alourdir le rythme quelque peu.

Votre ouïe sera aussi mise à contribution avec une musique qui se fond très bien avec la situation présentée. Ces pièces musicales vous feront traverser quelques passages qui vous marqueront et amèneront une bonne dose d’émotions. Le jeu est disponible avec les voix dans la langue de Shakespear, mais avec sous-titres en français.

Au final, ce jeu m’a fait passer par toute une série d’émotions et m’a porter à réfléchir sur plusieurs sujets. Il y a un événement qui se déroule vers la fin que je n’ai jamais vu venir. D’ailleurs, la fin m’a arraché une larme et je comprenais très bien la position vécue d’un personnage. Merci PaperSeven pour ce bon jeu. Vous ne pouvez passer à côté. Je le recommande haut la manette. J’attends impatiemment le second opus de ce studio fort prometteur.

Cote FG: 8/10

Points positifs:

  • Le scénario captivant empreint de diverses émotions.
  • L’originalité du script.
  • Un jeu narratif qui exploite vos sentiments.
  • L’ambiance musicale.
  • Des contrôles faciles d’accès.

Points négatifs:

  • Une durée de vie trop courte.
  • Les quelques temps de chargement.

Fiche technique:

  • Développé par PaperSeven.
  • Publié par Vision Games.
  • Jeu d’aventure de type pointer/cliquer.
  • Disponible sur PC, PS4 et Xbox One. (testé sur Xbox One)
  • Offert en anglais avec sous-titres en français.
  • Mode solo seulement.
  • Site officiel: http://www.blackwoodcrossing.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s