(Test FG – Jeux vidéo) Little Nightmares

 
Qui n’a pas étant jeune fait d’affreux cauchemars du style se faire poursuivre par un méchant ou bien se faire kidnapper? Bref, ce sont souvent des événements marquants étant enfant. C’est ce que les développeurs ont tenté de reproduire avec le jeu Little Nightmares. Est-ce que le tout fonctionne bien? Je mets mon imperméable jaune et cherche une porte de sortie pour vous raconter mon récit.

Dans ce jeu d’aventure de type plateforme jouable uniquement en solo développé par Tarsier Studios et publié par Bandai Namco, on doit personnifier Six, une jeune fille habillez d’un imper jaune et affrontez les terreurs de notre enfance. Six devra tenter de s’échapper de l’Antre, un vaisseau mystérieux dans lequel cohabitent d’étranges créatures habitées par une faim insatiable.

Un scénario qui peut paraître faible de prime abord, mais qui s’explique plus on avance dans le jeu. Dès le début vous verrez une femme habillée en geisha… retenez bien cette image, car… bon je ne vous en dévoile pas plus. Il vous prendra entre 4 à 5 heures pour boucler l’aventure et ainsi connaître le sort qui vous attend si vous ne réussissez pas à vous échapper. Selon mon hypothèse, il pourrait s’agir de la grande peur des enfants venue le temps de passer à l’âge adulte. Attention, car rien n’a été divulgué par les développeurs en ce sens. J’aurais pris volontiers quelques heures de plus, il me semble que d’y avoir greffé certaines cinématiques, n’aurait pas fait de tort, au contraire.

Malheureusement, il s’agit d’une durée de vie décevante pour un titre qui est offert au prix de 44.99$. Surtout, qu’il ne renferme pas de réelle rejouabilité à moins de vouloir briser toutes les statues ou vouloir étreindre les nomes (étrange créature qui nous ressemble quelque peu) répartis dans les cinq chapitres que renferme Little Nightmares.

Au menu, courses pour votre survie, puzzles très simples à résoudre, saut, déplacer des objets. Le jeu se veut très accessible, mais là où on peut vivre un certain degré de difficulté rehaussé, provient des contrôles et sauts approximatifs. Comme le titre est très sombre, on ne voit pas l’ombre de notre perso au moment d’atterrir après le saut. Ce qui devient frustrant, car on est jamais certain à quel endroit on va se retrouver. De plus, prendre un objet, se déplacer avec un item et s’accrocher à quelque chose peut devenir rageant. Sans compter qu’il faut se retrouver dans le bon angle pour bien effectuer une action. Bref, un peu moins de rigidité dans les contrôles aurait été grandement appréciée.

Vous aurez comme seul outil pour votre survie, un briquet que vous pouvez utiliser à tout moment pour vous éclairez, cependant portez attention à votre environnement, car ça pourrait révéler votre position à l’ennemi.

Malgré son style enfantin, ne jamais, au grand jamais jouer devant un enfant. Il est glauque, violent et sanglant. Au menu, scène de suicide, du sang partout, etc. Le jeu pourrait faire office d’un film d’animation. Sa qualité visuelle est irréprochable, les détails des différents décors sont bluffants et les personnages ressemblent à ce que l’on retrouve dans Les Triplettes De Belleville. Ce sont les petits détails qui font la différence et dans ce jeu, il y en a une panoplie.

Malgré qu’il ne s’agisse pas d’un jeu d’horreur proprement dit, il est cependant bâti dans cette optique. Les bruits ambiants rajoutent à cette immersion. Lorsque Six est stressé d’un danger qui la guette, on entend son rythme cardiaque s’accentuer. Une belle idée. La musique est superbe et si vous mettez la main sur la version boîte en version « Six Edition », vous aurez droit à cette magnifique bande originale sur disque. Le jeu est disponible en version anglaise ou française.

Je recommande fortement un achat, mais outre la version physique, attendez un peu une baisse de prix,car à plein prix, il s’avère quelque onéreux. En passant, jamais je n’ai vu venir ce qui déroule à la toute fin… Un titre que je verrais à coup sûr en version Nintendo Switch.

Cote FG: 8/10

Points positifs:

  • Une histoire qui rappelle notre jeunesse.
  • Une ambiance immersive.
  • Un graphisme impressionnant.
  • Une bande originale sublime.
  • Des endroits cachés à découvrir.

Points négatifs:

  • Courte durée de vie.
  • Contrôles approximatifs.

Fiche technique:

  • Développé par Tarsier Studios.
  • Publié par Bandai Namco.
  • Jeu de type plateforme avec puzzles.
  • Mode solo seulement.
  • Disponible sur PC, PS4 et Xbox One. (testé sur Xbox One)
  • Version boîte et téléchargeable.
  • Offert en anglais ou français.
  • Site officiel: http://www.little-nightmares.com/fr/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s