(Test FG – Jeux vidéo) The Surge

 

D’entrée de jeu, je me dois de mentionner que je n’ai aucun talent vidéoludique pour jouer à des jeux du type Dark Souls par exemple. Par contre, je sais apprécier ces jeux et je reconnais leur grande qualité. J’aimerais tellement avoir les habiletés à la manette comme un de mes collègues chez Facteur Geek, mais bon je dois vivre avec cette lacune. Alors pourquoi j’ai accepté de tester le jeu The Surge? Parce que, si je n’y joue jamais, je ne m’améliorerai jamais. De plus, c’est Focus Home Interactive qui le publie et rare les jeux qui sortent de leur part qui ne sont pas de qualité. Ce titre ne fait pas exception à la règle et voici pourquoi.

Dans ce jeu d’action/RPG jouable uniquement en solo développé par Deck13 Interactive, le scénario prend place dans la mégacorporation CREO où pendant notre premier jour de travail, une catastrophe inattendue survient et après un certain temps, on se réveille équipé d’un exosquelette industriel, au milieu du complexe en ruine. Dès lors, une course pour notre survie débute et tous veulent votre mort. Vous pourrez boucler cette aventure en 25 à 30 heures, ce qui est très bien au niveau rapport qualité-quantité/prix.

Même si le scénario semble mince, il pousse à vouloir vraiment savoir pourquoi est survenue cette catastrophe et le pourquoi du comment. Dès le début, on est à se demander qui contrôle cette anarchie robotique et pour qu’elle raison cette attaque s’est produite. Les fans des jeux de From Software, vous ne pourrez pas passer à côté des quelques similitudes que je mentionnerai dans tous les aspects de mon test.

Le premier parallèle vient de sa grande difficulté. On n’offre pas au joueur le choix du degré de la difficulté, ce qui pourrait en décourager plus d’un, dont moi, mais j’ai persévéré et avancé petit à petit. Ce style de jeu de survie se joue de cette façon. On avance pas à pas, attentif à tout ce qui nous entoure, prêt à entrer en combat à tout moment. Je ne vous conseille vraiment pas d’y jouer avec l’arrière-pensée de rentrer dedans en tentant de vous battre sans stratégie. Vous ne progresserez jamais et deviendrez frustré très rapidement. De plus, cette difficulté est rehaussée par un autre système inspiré de From Software et c’est le retour des ennemis continuellement dans une zone en y faisant des aller-retour.

Je m’explique: si vous entrez dans une zone et pour une raison, devez retourner à votre base, dès votre retour, les mêmes ennemis seront présents au même endroit. C’est bien pour accumuler certains items, mais combien enrageant lorsque l’on a nettoyé une zone et doit le refaire une seconde fois. Dans la série des Souls, on doit amasser des âmes pour ainsi les dépenser dans le but d’améliorer notre perso ou d’acquérir des items qui nous aideront à avancer dans le jeu. Dans The Surge, ce sont des pièces métalliques qui peuvent être récupérées dans certains endroits ou sur les ennemis que vous aurez au préalable achevés. Lorsque vous trépasserez, car oui ça vous arrivera souvent, vous devrez refaire la zone et oui, encore là les ennemis seront de retour. Au début vous serez en petit camion, mais ne lâchez pas, vous serez récompensé.

Comme dans tout bon jeu de rôle qui se respecte, un système de niveau est mis en place via l’expérience qui s’accumule tout au long de votre avancée. Comme je l’ai spécifié plus haut, cette hausse de niveau passera par le nombre de pièces que vous cumulerez. Ce qui m’amène à une autre inspiration puisée de Dark Souls, si vous mourez vous perdrez toutes vos pièces. Vous aurez alors à revenir à l’endroit de votre mort et pourrez ainsi les récupérer. Cependant, si vous mourez une seconde fois avant de les récupérer, vous les aurez perdues à jamais. Cette option est aussi frustrante qu’elle l’est avec tout jeu de ce style, mais Deck13 a cru bon y ajouter une nouveauté. En plus de devoir retourner sur la scène de votre trépas pour récupérer votre butin, les développeurs ont cru bon y ajouter une contrainte de temps. Hé oui, pourquoi faire simple lorsque l’on peut faire plus compliquer. Ce qui rajoute un haut facteur de stress sachant que ces importantes pièces furent obtenues avec acharnement.

Tout ce processus d’écriture m’amène à la plus grosse nouveauté et à mon point de vue, qui manque cruellement aux jeux de From Software, le ciblage et découpage des ennemis. Disons, que si vous avez besoin d’une pièce pour améliorer votre jambe droite, alors il faudra pendant votre combat, ciblez à la Fallout cette partie du robot pour ainsi avoir plus de chance lors de sa mise à mort qu’elle soit découpée de son corps et pourrez recueillir le plan de cet équipement et par la suite la construire à votre établi dans votre base. Même rituel si vous voulez vous approprier l’arme de votre adversaire. Portez une grande attention à votre stratégie, car le fait de cibler une partie au lieu de mettre le focus sur l’ensemble de l’ennemi peut le rendre plus complexe à vaincre.

Comme votre perso vient non pas qu’avec une barre de vie qui ressemble à celle de Resistance: Fall Of Men, mais aussi avec une jauge d’énergie, plus vous frapperez sans arrêt, plus votre perso frappera moins fort et rapidement. Il faut doser ses attaques, esquiver et contre-attaquer. Sans cette procédure, vous ne ferez pas long feu. Petit conseil, si vous entrez dans une zone avec plusieurs ennemis à affronter en même temps, pensez à ne pas débuter le combat dans un endroit étroit. Pour esquiver, vous aurez besoin de plus grand espace et essayez d’attirer vers vous l’ennemi dans un espace ou vous serez libre de vos mouvements et ainsi les affronter un par un.

Le fait d’améliorer votre personnage ne réside pas dans le fait d’augmenter sa force, sa résistance ou sa force. Ce que l’on doit faire est augmenté le niveau du noyau qui stabilise votre exosquelette et ses infrastructures. Certaines pièces de votre armure prendront plus d’espace sur votre exosquelette. Garder en tête que plus ces programmes sont puissants et plus ils occuperont un plus grand emplacement. Certes, tout assimiler ce système ne sera pas chose aisée, mais il est tellement bien pensé, laissez-vous la chance de bien le comprendre pour en saisir toute sa valeur. Tellement plaisant de pouvoir façonner son personnage selon ses préférences.

Petit point qui diffère des jeux de From Software, vous pouvez mettre le jeu en pause n’importe quand. Ce qui permet de placer une pièce instantanément sur votre personnage. Cela peut sembler négatif, mais les amateurs du genre comprendront l’importance de cette option face à la décision prise par les développeurs.

Le graphisme se débrouille très bien. Déjà le projet Lords Of The Fallen du studio était très bien, mais ici c’est encore mieux. Les environnements et les ennemis sont bien modélisés, cependant, trop souvent, j’avais l’impression de me retrouver dans les mêmes endroits. La fluidité est très bonne, les cinématiques de bonne facture et les coups critique au ralenti, jouissifs. Je n’ai pas remarqué de bogues apparents. Il y a un système de ciblage de l’ennemi et même si au départ, je ne l’appréciais pas, j’ai appris à le comprendre et à m’en servir très souvent. Le seul bémol provient de devoir sprinter pour sauter… un peu contre intuitif à mon avis.

Au niveau sonore, c’est du tout bon également. Je me dois de remercier les développeurs de nous offrir une version intégrale française. Il n’y a pas énormément de dialogues, mais c’est tout de même appréciable. La musique suit bien ce qui est présenté à l’action.

Au final, que vous soyez un fan ou pas de ce type de jeu, je vous le conseille fortement. Vous ne regretterez aucunement votre achat. Au-delà de l’expérience globale ou du scénario mis en avant, c’est l’aspect moral et le fait de se retrouver sous l’emprise des robots qui amène à réfléchir. Un peu comme le film I Robots avec Will Smith, est-ce que cette situation peut se produire si on se réveille trop tard? Il y a de quoi y penser fortement avant d’y aller de l’avant. The Surge, malgré quelques inspirations de d’autres jeux, a su forger sa voie pour ainsi offrir un produit frais. Le studio a osé, pris des risques et même usé d’une certaine témérité, mais le tout rapporte.

Cote FG: 8.5/10

Points positifs:

  • Un scénario qui porte à réfléchir.
  • Une durée de vie conséquente.
  • Des nouveautés qui font plaisir.
  • La témérité des développeurs.
  • Un graphisme décent.
  • La version intégrale en français.

Points négatifs:

  • Une difficulté qui pourrait en rebuter plus d’un.
  • Des environnements qui semblent clonés
  • Les ennemis qui reviennent sans cesse.

Fiche technique:

  • Développé par Deck13 Interactive.
  • Publié par Focus Home Interactive.
  • Jeu de rôle/action.
  • Mode solo seulement.
  • Disponible sur PC, PS4 et Xbox One. (testé sur Xbox One)
  • Offert en version intégrale anglaise ou française.
  • Site officiel: http://thesurge-game.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s