(Test FG – Jeux vidéo) Renowned Explorers International Society

 
Auriez-vous aimé être un explorateur de l’époque victorienne? Pouvoir conquérir de Nouveau Monde à coup d’épée? Repousser des loups sauvages à coup d’insultes? Convaincre des chamanes de vous donner leurs trésors en les couvrant de mot doux? Et bien dans Renowned Explorers International Society, vous pourrez réaliser tous ces rêves, et utiliser votre grande gueule plutôt que votre épée, pour conquérir des endroits encore secrets.

Renowned Explorers du Studio Abbey Games est un jeu particulier, qui pige un peu partout et amène une nouvelle façon de voir les interactions entre un héros et les personnages qu’il rencontre. Fini les batailles automatiques, et le pillage de tombe, il est maintenant possible de vous faire des amis au lieu de les massacrer. De les insulter, et en dernier recourt, vous pouvez toujours les trucider. En fait Renowned Explorers est plus proche d’un jeu de « Donjon et Dragons » sur table ou d’un « Livre dont vous êtes le Héros ».

Toutes les missions ressemblent à cela. une carte que l’on peut explorer à sa guise.

On entre dans le jeu avec un long tutoriel, nécessaire à la compréhension de base de ce système basé sur les émotions et les ambiances. Car si la majorité du temps vous aller faire des choix comme dans un jeu basé sur le texte, les interactions elles, vous demande de jauger l’atmosphère qui règne dans la salle et l’ambiance générale avec votre adversaire afin de décidé si vous serez cordial, insultant, ou simplement violent. Le jeu fait référence à Roche-Papier-Ciseaux pour décrire le type de confrontation auquel vous aurez affaire. C’est plus compliqué que cela, mais ça donne une bonne idée du principe. Il y a des bonus et des pénalités associées à la différente émotion et aux différentes ambiances (combinaison de vos émotions et de celles de l’adversaire) de plus, quand l’ambiance devient violente, il est très difficile de revenir en arrière et être plaisant.

La carte hexagonale de « combat » qui sont en fait des « rencontres » selon le jeu.

Il y a énormément de choses à comprendre et à gérer dans Renowned Explorers. C’est une bonne chose que le jeu soit un « Rogue-like », puisque vous allez échouer beaucoup juste à apprendre toutes les mécaniques. Au début de la partie, on doit faire le choix de jouer en mode aventure ou en mode découverte. Vous aurez deviné, l’un est plus facile et rapide et l’autre implique plus de texte à lire et une progression plus difficile. De plus chaque mode contient quatre niveaux de difficulté. Il y a donc quelque chose pour tous les types de joueurs. Ensuite vient le temps de choisir votre équipe, un capitaine qui selon sa catégorie (scientifique, aventurier, combattant, et négociateur) va influencer le type de comportement de votre équipe. Ensuite 2 autres coéquipiers provenant des mêmes catégories. Le genre de coéquipier que vous choisissez vous permet d’affronter certaines situations facilement, par contre si vous n’avez personne verser dans l’art de la conversation (négociateur), il vous sera très difficile d’avoir des résolutions positives aux conflits. Vous serez ensuite introduit à votre Némésis, l’explorateur Rivaleux que vous devez battre pour gagner la partie.

Voila à quoi ressemble la majorité du jeu: une série de découvertes qui vous demande de faire des choix.

Comme je l’expliquais plus haut, le jeu ressemble beaucoup à une partie de D&D ou la lecture d’un Livre Dont Vous Êtes le Héros. On se déplace sur la carte, chaque point nous donne quelques indices de ce que l’on peut y rencontrer (trésor, ressources, défi, ennemi, etc.) une fois sur place on lit un texte, on fait des choix (qui peuvent être influencé par les habiletés de notre équipe) et on continue ainsi jusqu’à l’arrivé au trésor final. Les défis que l’on rencontre sont réussis selon le pourcentage accordé à chaque équipier. Exemple, un défi archéologique, chacun de vos trois personnages aura un pourcentage de réussite selon leurs habilités, choisissez celui qui a la plus grande chance de réussite (ou les meilleurs bonus en cas de succès) et faite tourner la roue pour voir ce qui se produit. Plusieurs scénarios se résolvent sans utiliser la chance puisque vos copains ont des habiletés qui peuvent garantir le succès ou tout simplement vous offrir des choix de résolution supplémentaire. Je pourrais continuer comme ça à vous expliquer toutes les possibilités du jeu jusqu’à demain matin, tout ça pour vous dire que le jeu à beaucoup de profondeur. Il y a donc une énorme quantité de mécanique dans Renowned Explorers, comme les minijeux, les contrats de présentateurs dans les villes, les magasins et les alliées, ces personnages que l’on peut engager comme des journalistes et des lobbyistes. J’en oublie beaucoup.

Réussir une mission, c’est devenir de plus en plus célèbre! Dans une époque ou Instagram n’existe pas, il faut faire partie d’une société d’explorateur.

Mais est-ce que c’est intéressant tout ça? Est-ce que tout cet apprentissage de mécanique complexe et un apprentissage des émotions humaines digne d’un doctorat en psychologie valent le temps et les efforts investis? OUI. Renowned Explorers est tellement différent des jeux auxquels on a l’habitude de jouer, incluant les jeux comme Mass Effect où les choix ont des répercussions. Dans Renowned Explorers, les résultats de vos choix sont instantanés et perdurent dans le temps. La beauté de tout ça c’est que certaines décisions sont irréversibles (elles vous projetteront dans un combat que vous tentez d’éviter), et d’autres vous permettront de retourner la situation en votre faveur (sortir du même combat avec une victoire pacifique). Vos premières parties impliqueront de retourner dans le tutoriel plusieurs fois avant de recommencer. Mais une fois les mécaniques émotionnelles contrôlées, il deviendra plus facile de vous intéresser à l’habileté de chaque personnage et de commencer à raffiner vos choix afin de faire pencher la balance de votre côté, non seulement pour gagner vos affrontements, mais pour avoir l’issue la plus payante et ainsi espérer battre Rivaleux comme le plus connu des explorateurs! Renowned Explorers c’est un jeu pour les « nerds » qui aime lire les livres de règles d’AD&D, pour ceux qui aiment Magic the Gathering et Heartstone et la complexité des combinaisons possibles. C’est un Rogue like qui est à l’antipode d’un jeu comme Monster Slayers. C’est complexe, mais il est possible d’avancer et d’apprendre sans avoir à absorber tout le compendium de règles avant. Il faut dire que les textes humoristiques, et l’humour (combat contre des moutons à coups d’insulte!) aident à nous garder dans le jeu.

Probablement l’affichage le plus important du jeu. Il est important de bien étudier les émotions et l’ambiance de la rencontre avant de commencer la confrontation.

La version testée contenant le DLC More to Explore qui ajoute des missions, il est difficile de dire si le jeu de base est trop court, mais il semble que l’ajout du DLC vient suite aux plaintes des joueurs qui trouvaient le jeu trop court. Cela dit, Il n’y a pas que des éloges à faire envers le jeu, tout n’est pas parfait. En premier, les animations et les sons durant les combats sont d’une répétition abrutissante. On pardonnait ce genre de chose à Final Fantasy sur le Sega Master System, mais en 2017 c’est peu. Les librairies de choses que l’on dit à nos adversaires, des genres d’onomatopées, sont presque toujours les mêmes. La décision artistique de faire un visuel très simple et de type dessin d’animation est bien, mais lors de combat, avec la carte en faux plat isométrique ça semble un peu paresseux. Même si je loue la mécanique pour être inventive, je dois admettre que c’est lourd à apprendre et qu’une première campagne allégée aurait été peut-être mieux pour nous apprendre le jeu que de tout nous balancer dans un trop long tutoriel. L’emphase du tutoriel sur les confrontations, fait que sa nous donne l’impression que c’est la mécanique la plus importante du jeu alors qu’il y a des choses qui auront beaucoup plus d’effet sur notre quête, comme les alliées, les feux de camp, les habiletés, les achats de matériel et j’en passe. De plus la navigation dans les menus, avec des boutons qui ne sont jamais au même endroit (comme le bouton de retour en arrière) n’aide pas à apprendre rapidement un jeu qui on le sait maintenant est très complexe au niveau des règles et tactiques possibles.

Cela dit, j’ai une belle expérience avec Renowned Explorers: International Society, et je considérais même que c’est une perle rare dans le catalogue de Steam.

Disponible sur Steam

Site officiel

Points forts :

  • Complexité et profondeur du jeu.
  • Humour et grande qualité d’écriture.
  • Rejouabilité, ce qui est un peu nécessaire pour un « rogue-like-RPG-text-based-adventure game».

Points faibles :

  • Long temps d’apprentissage qui peut décourager.
  • Sons et animations de combats répétitifs.
  • Les joueurs avancés voudront probablement dépenser pour les expansions.

-Eric Chamberland

Twitter @chambee

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s