Facteur Geek présente le jeu StarFlint: The Blackhole Prophecy

 
Vous le savez, depuis le tout début de Facteur Geek en 2012. on s’est donné une vocation: aider et favoriser le marché indépendant, que ce soit les studios de développement autant que leurs projets. Allant dans cette optique, le studio franco-canadien Stunmason Games m’a contacté pour me faire connaître leur jeu StarFlint: The Blackhole Prophecy.

En premier lieu, je vais présenter le jeu avec ses caractéristiques, des infos et sa campagne Kickstarter et en deuxième, je vous offrirai mes impressions sur la démo du jeu sur PC. En conclusion, une entrevue que j’ai réalisée avec Suzanne Masson.

StarFlint: The Blackhole Prophecy est un jeu d’aventure 2D de type pointer/cliquer qui n’est pas sans rappeler les jeux de Lucas Arts ou de Sierra de l’époque des années 90. Dans celui-ci, le joueur doit entrer dans la peau de deux personnages, une pirate de l’espace se nommant Trixie et Flint, un contrebandier démodé et déchu. Deux personnalités totalement différentes, mais qui devront faire équipe alors que Flint sera amené à Trixie et son équipage alors qu’ils se retrouvent face à un trou noir. En effet, l’Ordre, une étrange police dictatoriale de l’espace, en a après les pirates de l’espace. Et pas que pour des raisons évidentes. Cette rencontre va altérer leur destinée, leur faire rencontrer des tas d’espèces extraterrestres et les poussera à découvrir de nombreux mystères et complots.

Au menu: des phases d’exploration, des puzzles à résoudre sous forme de mini-jeux, des interactions avec différents personnages ainsi que beaucoup d’humour. Pour ce faire, le joueur devra évoluer au travers une panoplie d’environnements, recueillir des items qu’il devra assembler dans son inventaire pour continuer son avancée vers le dénouement final.

Certes, vous aurez une quête principale à accomplir, mais également des quêtes secondaires. Vous pourrez explorer l’univers qui s’offrira à vous et visiter différentes planètes. Tout au long du jeu, vous serez amené à explorer divers thèmes sur la famille, de la perte d’un être cher et de la quête d’identité.

Car oui, malgré sa pâte graphique sous l’enseigne d’une bande dessinée interactive, ne mettez jamais ce jeu entre les mains d’un enfant, oh nonnnnnnn, car il s’agit d’un jeu contenant de la violence et du sexe. Le joueur pourra faire des choix qui lui permettront de voir des scènes à caractère érotique, voire très suggestives. Hé oui, le studio Stunmason Games ose dans un domaine qui se veut très rare. D’ailleurs, dans l’entrevue plus bas dans cet article, Suzanne explique très bien le pourquoi de cette tangente empruntée par le studio. Le joueur a toujours deux possibilités pour venir à bout d’une énigme. En résolvant un puzzle simple ou en empruntant une voie plus difficile qui l’amènera à résoudre un puzzle bien plus compliqué. De ce fait, votre récompense sera plus grande selon le chemin choisi.

Le jeu contiendra de multiples fins ce qui vous permettra de changer le cours de votre histoire selon une liberté d’approche fort appréciée. Le tout sera influencé par vos divers choix effectués dans le jeu. Ce qui à la clé, offrira un excellent facteur de rejouabilité.

Si après tout ceci, vous n’êtes toujours pas convaincus de son soutient, je ne comprends pas, mais dans le but de vous convaincre encore un plus, voici mon impression de la démo.

Donc, j’ai testé la démo qui est somme toute courte, mais qui met la table sur ce qui nous attendra en 2018 et qui montre les grandes qualités du jeu. De prime abord, malgré quelques éléments manquants lors de cette démo, il faut souligner tout de même l’effort du studio de l’offrir avec des sous-titres français.

Au départ, on campe le rôle de Flynn qui, à bord de son vaisseau spatial, se retrouve secoué après avoir percuté un vaisseau pénitencier ou il fera la rencontre de son équipage qui se retrouve piégé dans des caisses cryogéniques. Pourquoi? On n’en a aucune idée et on devra découvrir le pourquoi du comment.

Dès le début, je me suis aperçu de la dose d’humour, saupoudrée d’une pincée de blagues grivoises ainsi que son côté plus adulte. Cependant, ce qui frappe et en plein dans la gueule, c’est son graphisme. Tellement attrayant et jouissif pour les yeux, ce qui n’est pas sans rappelé un certain Rise & Shine qui fut dessiné entièrement à la main. Je vous conseille de fouiller partout, interagir avec tout ce que vous pouvez où on vous demande de le faire ainsi que parler avec tous les êtres présents. Dont, une intelligence artificielle qui n’est pas sans rappelé une certaine Cortana, mais avec un côté caractériel plus fort et d’un charme…ouais bon, vous comprenez, très présent.

J’ai bien aimé collecter des items, les placer dans l’inventaire, pour ainsi devoir les utiliser, les combiner pour réussir différentes énigmes qui je dois l’avouer n’étaient pas très complexes. Un peu d’utilisation de mon cortex et le tour était joué. Bref, j’ai adoré et très hâte d’y jouer et connaître sa suite. Au final, ce jeu a véritablement piqué ma curiosité et m’a surpris très positivement. Un projet très prometteur auquel je demande votre soutien, sans devenir harcelant évidemment.

Voici le lien de la campagne Kickstarter ainsi que du site internet:

Pour conclure, voici notre entrevue réalisée avec Suzanne Masson, cofondatrice du studio Stunmason Games. Ces membres sont habités d’une passion que j’ai rarement vue dans ce monde vidéoludique.

Pour télécharger: Entrevue FG – Suzanne Masson

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s