(Test FG – Jeux vidéo) Ever Oasis

 
Est-ce que le studio japonais Grezzo vous sonne une cloche? Non? Alors, si je vous mentionne les jeux en version Nintendo 3DS, The Legend Of Zelda: Ocarina Of Time, Majora’s Mask et Tri Force Heroes? Ah oui, là ça vous éveille un nom connu. L’an dernier, le studio divulguait plancher sur un nouveau titre à paraître: Ever Oasis. Le jeu étant maintenant disponible, quand est-il? Vaut-il la peine de s’y attarder ou il tombera dans l’oubli assez rapidement. Je serais tenté de répondre par les deux réponses et voici pourquoi.

Le scénario vous place dans le rôle de Thout (masculin) ou Tetty (féminin) alors que votre grand frère combat Chaos, un ennemi fort redoutable qui tente d’envahir votre oasis. C’est alors que votre frère réussit à sauver votre peau, mais il semble disparaître au même moment. Vous vous retrouvez alors seul devant votre triste sort accompagné d’Esna, le dernier génie de l’eau. Vous devrez user de vos pouvoirs d’enfant issus du grand arbre et les associer avec Esna pour ainsi créer une grande oasis. Tout au long de votre route, vous serez amené à faire la rencontre de divers personnages qui pourront devenir vos amis et venir agrandir votre oasis et par le fait même, y habiter. Cependant, la chose ne sera pas facile, car vous devrez continuer de combattre le fameux mal du Chaos et qui sait, peut-être retrouver votre frère…
Chaque nouvelle expédition débute dans une ville centrale adjacente à l’oasis et devez y préparer vos armes et armures pour ainsi partir à l’aventure. C’est à cet endroit que vous ferez la rencontre de bon nombre de personnages non jouables qui vous offriront des infos utiles et parfois inutiles. De plus, vous y trouverez les éléments se rattachant à la quête principale ainsi que les nombreuses quêtes annexes qui vous y seront offertes.

Ce n’est pas tout, car une panoplie d’activités seront disponibles pour vous: la culture de plantes, l’ouverture de nouvelles boutiques et évidemment faire rouler l’économie dans le but de faire prospérer cet endroit. Le but des quêtes secondaires réside surtout dans l’amélioration de votre oasis qui est toute petite au départ, mais prendra de l’expansion très rapidement. Plus votre oasis grandit et plus la population s’accroîtra et vous permettra d’être mieux outillé pour affronter l’ennemi. C’est également lors de ces quêtes annexes que vous explorerez les donjons pour découvrir ce qu’ils cachent. D’ailleurs, ces donjons requièrent une habilité distincte qui s’associe à une classe de personnage, ce qui hé oui, vous vous en doutez bien, impose le fameux va-et-vient incessant de votre endroit à l’oasis, car il est impossible d’y amener plus de deux personnages à la fois.
Cependant, les développeurs ont voulu contrer un peu cet effet de redondance en y offrant le voyage rapide. On peut se téléporter sans attendre très longtemps. Par contre, ici ça demeure tout de même assez répétitif.
Certes, le scénario semble prometteur, mais dans les faits, il ne propose pas beaucoup d’originalité, plusieurs aspects déjà visités dans d’autres titres comme Fantasy Life. De plus, je l’ai trouvé beaucoup trop linéaire, en offrant un facteur de liberté revu à la baisse.
Plus haut, je mentionnais que l’on pouvait améliorer armes et amures de notre personnage, mais on peut faire de même avec les différents persos qui nous accompagnent. Pour ce faire, vous devrez cumuler de l’expérience et les rendre plus puissants. Un peu comme dans Bravely Default et Second. En fait, ce n’est pas la quête principale qui m’a tenu en haleine, mais plutôt l’aspect de chercher partout la nouvelle arme ou armure me rendant moi et mes collègues toujours plus puissants.

Le système de combat s’inspire de Monster Hunter avec un style action/RPG. Dès le début, les ennemis sont visibles et vous devez lancer des attaques et tenter d’esquiver les leurs. Vous devrez sortir gagnant des combats singuliers. Les seuls qui pourront offrir un véritable défi sont au moment d’affronter un boss. Dans ceux-ci, vous devrez prévenir et devancer chaque attaque et riposter au moment opportun. De quoi vous gardez sur le qui-vive.
La durée de vie fait osciller le titre aux environs d’une trentaine d’heures. Ce qui est pas mal pour un titre de ce type. Il n’y a qu’un mode solo et c’est parfait ainsi.
Le graphisme sans être décevant, n’offre rien d’extraordinaire. Je n’ai jamais joué avec la 3D activée, complètement inutile pour moi. Le tout ressemble beaucoup à Fantasy Life ou un dernier arrivé avec World Of Final Fantasy. Pourquoi, les persos semblent avoir une tête beaucoup plus grosse que le restant du corps? Je ne réussirai jamais à me l’expliquer. Les environnements sont bien, pas très riches, mais toujours présents avec un bel amalgame de couleur. Lors des combats, je n’ai vécu aucune latence et période de gel.

Au niveau sonore, j’ai été très déçu, car le jeu ne renferme aucun dialogue parlé. Que du texte et seulement du texte. Donc, on ne ressent jamais l’émotion ressentie par le personnage et la façon dont il perçoit la situation. Ce qui nuit grandement au côté immersif. Le titre est offert avec des menus et dialogues en français. Les pièces musicales ne renferment pas quelque chose qui vous fera les garder en tête. C’est bien, mais sans plus… et oh combien répétitives.
Au final, ne vous laissez pas berner par la première heure, car c’est long avant que le jeu se mette véritablement en action. Par la suite, tout se met en place par chance. Est-ce que je vous le recommande? Ouais, si vous aimez ce style. Par contre, ne pensez pas y trouver de la haute originalité. On offre mieux sur le marché, sans être condescendant. Même après ce texte, je demeure toujours très ambiguë dans mon option face à Ever Oasis.

Cote FG: 7/10
Points positifs:

  • Une bonne durée de vie.
  • Les quêtes secondaires permettant les diverses améliorations.
  • L’exploration des donjons.
  • Le système de combat efficace.
  • La facilité du jeu qui s’ouvre à tous.

Points négatifs:

  • Un scénario très sommaire.
  • La quête principale facilement oubliable.
  • Un graphisme de base avec une 3D inutile.
  • L’absence de dialogues parlés.

Fiche technique:

  • Développé par Grezzo.
  • Publié par Nintendo.
  • Jeu d’action/RPG.
  • Exclusif à la Nintendo 3DS.
  • Disponible en version boîte et téléchargeable via le eShop.
  • Mode solo seulement.
  • Offert avec menus et dialogues en texte en français.
  • Site officiel: http://everoasis.nintendo.com/fr/