(Test FG – Jeux vidéo) Tour De France 2017

 
Chaque année, j’apprécie grandement voir poindre à l’horizon le mois de juillet. Pourquoi? Simplement parce que le Tour De France, plus grande épreuve cycliste mondiale, fait ses débuts. Par contre, le Tour ne vient pas seul, car il amène avec lui le jeu vidéo officiel du TDF. Chaque mouture s’améliore grandement et fait de mieux en mieux. Alors 2017 n’y échappe pas et quand est-il cette année? Vaut-il la peine? Est-ce que les améliorations sont assez nombreuses pour se le procurer? Enfourchez votre vélo et suivez-moi jusqu’à l’arrivée à Paris pour connaître le résultat final et l’obtention du maillot jaune.

D’entrée de jeu, je me dois de souligner le parallèle de toujours entre cette franchise et celle de Pro Cycling Manager. J’avoue ne jamais avoir compris cette comparaison. Il s’agit de deux jeux totalement différent et évidemment plus complet du côté du deuxième. Maintenant que ça c’est fait, je passe au sujet principal.

Pendant que la France attend toujours le successeur de Bernard Hinault, dernier français à avoir remporté la Grande Boucle, Cyanide Studio offre d’année en année une itération plus immersive et technique. Le studio avoue travailler encore plus fort à chaque nouvel opus et tente de corriger les quelques irritants de l’année dernière. Comment le procédé se déroule? En y ajoutant des gestes toujours plus techniques du côté des mécaniques de jeu ainsi que des modes différents. Sans compter sur un graphisme qui ne cesse de s’améliorer.

Chaque année, les organisateurs du Tour, changent le parcours quelque peu et malgré cette facette, les joueurs s’y retrouvent assez aisément. Dans l’interface, c’est la même situation. Il est facile d’y naviguer et de s’y retrouver. On y retrouve les modes bien connus, les compétitions qui reviennent d’itération en itération, rien ne semble bouger et vouloir s’échapper du peloton. Après un didacticiel qui brosse les principales nouveautés qui se trouvent plus du côté technique, on choisit entre incarner une équipe ou un cycliste seulement dans une course unique ou effectuer les 21 étapes du Tour De France 2017. On y retrouve toutes les équipes et cyclistes du Pro Tour qui participent au TDF.

Je ne peux pas vraiment définir la durée de vie, car il revient à vous de choisir comment vous utiliserez le jeu. Voulez-vous faire la Grande Boucle au complet ou y aller de manière accélérée. Sachez que si vous choisissez de faire toutes les étapes en soit disant tant réel. Vous devrez y investir plusieurs heures.

Même si vous êtes un cycliste émérite ou un expert de la manette, prenez note que pour gagner ne serait-ce qu’une étape, il faudra compter sur vos notions tactiques en course et la réaction à tout ce qui se déroule autour de vous que vos habiletés à la manette. Pour faire court, vous gagnerez en contrôlant de la voiture de l’équipe que carrément sur la route à deux roues. Apprenez à bien gérer la course, les efforts, les consignes d’équipe ainsi que le régulateur d’effort et bien sûr, emprunter de manière adéquate la bonne trajectoire. En passant, pensez de prendre le contrôle de chaque membre au moment opportun, il devient primordial de proférer des consignes comme bloquer, attaquer, se regrouper, etc. Si vous pensez individuel, vous n’arriverez jamais au succès.

Si chaque nouvel opus ne contenait pas son lot de nouveautés, ça ne vaudrait pas un achat annuel. Hé bien, sachez que cette année, le jeu débarque avec sa musette remplie de nouveautés. C’est tout à fait logique quand on y pense. Les développeurs ne se cachent pas de vouloir offrir la meilleure simulation de cyclisme possible empreint d’un réalisme encore plus poussé à chaque chapitre.

La première nouveauté qui me vient en tête est la prise en compte des pentes et différents dénivelés. Ce qui fait énormément de sens, car il est impossible de remporter cette compétition sans être bon dans chaque aspect: contre-la-montreur, grimpeur, sprinteur et être bon descendeur. Si vous échouez dans un de ces aspects, vous ne remporterez jamais le Tour. Parlez-en à Chris Froome qui s’avère être un cycliste complet.

C’est dans cette optique que les développeurs ont mis en place près d’une dizaine de manières de larguer toute compétition derrière vous. Par exemple, vous pouvez suivre un coureur dans son sillon, se placer derrière lui et être aspiré par ce dernier. Ce qui en résultera en une économie d’effort ainsi que placer une attaque au moment opportun. Parlant aspiration, vous pouvez vous placer directement dans la roue d’un coéquipier et de cette manière, vous tomberez sous le contrôle de celui-ci. Il prendra le contrôle de votre vélo. Ce qui permet de parfaire sa stratégie et encore une fois, économiser de l’énergie. Le dernier sprint est toujours aussi important et donner le dernier coup de roue à la ligne d’arrivée pour gagner au « photo-finish » est oh combien valorisant. Les battements de cœur sont à leur paroxysme. Il en va de même lorsque le sprint final s’enclenche après avoir passé sous la Flamme Rouge. Il faut tout, mais alors tout mettre en œuvre ce que vous avez appris dans le didacticiel pour espérer terminer premier.

Du côté du graphisme, on y note certaines améliorations, mais des déceptions également. Je n’y ai pas joué sur PC, cependant, je suis convaincu que la meilleure version s’y retrouve après y avoir joué sur Xbox One. Pas que le jeu est laid, loin de là, mais ça ne semble véritablement pas la force du studio dans le développement de cette franchise. J’ai noté quelques aspects absents que j’aimerais voir arriver dans un futur proche. Il n’y a toujours pas de cycle de météo. J’aurais vraiment apprécié placer ma stratégie en fonction du climat. Vous voulez du réalisme, avec cette option, on aurait droit à toute une immersion. En plus de la météo, sont toujours absents les abandons causés par les chutes, les consignes prodiguées par votre directeur dans les oreillettes, les collisions avec le bas côté dans les virages n’affectent pas autant que je le voudrais le déroulement de la course. Je sais que les développeurs tentent de livrer au compte-goutte les améliorations d’après les doléances des joueurs comme la vitesse dans les ascensions cette année, mais reste que les développeurs, tout en demeurant attentifs aux demandes, doivent offrir une simulation, pas tenter de plaire à un large public, car le jeu demeure très niche et il ne faut pas que les développeurs balancent dans un type d’arcade, car ils perdront un fan depuis fort longtemps… moi.

Il est toujours possible d’accélérer le cours d’une étape pour ainsi enlever les périodes de redondance ou de trop longue route. Rouler seul sur des dizaines de kilomètres peut devenir ennuyant. Donc, ce faisant, les étapes de plaines sont plus rapides qu’à l’habitude, alors que les étapes de montagne, voient leur vitesse moyenne réajustée pour ainsi faire vivre la pression au joueur de gravir les cols. Si vous le désirez, bien évidemment, vous pouvez carrément simuler une étape entière, mais je ne vois pas le but de cette option. Le but est de compétitionner non?

L’aspect sonore est similaire à ce que l’on trouve dans les autres opus. Donc, le jeu est offert dans une version intégrale anglaise ou française. On entend la foule crier et encourager les cyclistes. C’est simple, mais efficace.

Au final, s’agit-il du meilleur opus de la franchise? Ouais évidemment, il ne cesse de s’améliorer chaque année. Par contre, tant de travail reste encore à faire. Le titre évolue dans la bonne direction. Par contre, vaut-il un achat à plein prix? Même pour les vrais fans, je serais tenté de vous conseiller une baisse de prix. C’est un peu cher. Surtout qu’à peu près au même prix, on retrouve le jeu fort complet Pro Cycling Manager 2017.

Cote FG: 7.5/10

Points positifs:

  • C’est le Tour De France.
  • Enfin, le côté tactique bien implanté.
  • Le rythme de course amélioré.
  • Les nouveautés et améliorations.
  • Le nouvel éditeur de noms et d’effectifs.

Points négatifs:

  • Tendance à glisser vers l’arcade que vers la simulation.
  • Des points techniques déficients.
  • Encore des absences notables.
  • Peut devenir redondant dans certaines étapes.

Fiche technique:

  • Développé par Cyanide Studio.
  • Publié par Focus Home Interactive.
  • Jeu de simulation de sport (cyclisme).
  • Mode solo et multijoueur en ligne.
  • Disponible sur PC, PS4 et Xbox One (testé sur Xbox One).
  • Offert en version intégrale anglaise ou française.
  • Achat en version boîte ou téléchargeable.
  • Site officiel: http://letour-games.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s