(Test FG – Jeux vidéo) Fire Emblem Echoes : Shadows of Valentia

 
On a parfois tendance dans les suites de jeux à vouloir en ajouter toujours plus, de rajouter par-ci et par-là des options de jeux ou des mécaniques questions de pouvoir le démarquer de ses prédécesseurs. Dans le cas de Fire Emblem Echoes : Shadow Of Valentia, Intelligent System a fait tout le contraire. Il faut bien sûr noter que le tire est un remake de Fire Emblem Gaiden sorti en 1992 au Japon. Les habitués de la série depuis son apparition en Amérique seront probablement un peu surpris de constater que certaines des options présentes dans les derniers opus n’y sont pas présents. Cependant, c’est à mon avis ce qui fait d’Echoes un nouveau tournant dans la série.

Deux nations, Zofia et Rigel sont aux prises avec certains conflits qui tardent à se régler et deux amis d’enfances seront peut-être la solution à tout cela. Alm et Celica sont ces deux amis, protagonistes que nous dirigerons aux travers des champs de batailles, le tout saupoudré d’une histoire ô combien complète. L’une des forces de la série selon moi a toujours été les dialogues et l’histoire conflictuelle qui s’y rattache. Cette histoire fait partie sans contredit des deux meilleurs de la série se rapprochant d’Awakening, lui aussi paru sur 3DS. Les dialogues sont justes et brillants, teintés par moment d’humour et d’autres moments plus intenses où passion et tension sont à l’honneur. Certaines critiques diront que certains dialogues sont un peu trop clichés, mais j’ai trouvé qu’il apportait tout de même beaucoup aux personnages, à leurs passés et à leurs personnalités.  Plusieurs dialogues sont également disponibles lorsque vos compagnons se battront sur le champ de batailles, le tout venant souvent alléger l’ambiance d’Echoes.

Les batailles sont similaires aux autres de la série avec quelques petites différences. Il y a moins de subtilités qui viennent rendre le tout trop complexe. Fini le triangle des armes qui avait un impact sur les combats alors qu’il fallait se demander si l’épée était plus forte que les haches et les lances et ainsi de suite. Ici, il ne vous suffira que d’analyser les coups et défenses pour être en mesure de bien analyser vos déplacements. De toute manière, même si un coup est mal placé ou que vous faites une erreur, la roue de Mila sera là pour annuler le dernier coup enregistré. Bien entendu, vous ne pourrez pas l’utiliser éternellement. Plus un personnage utilisera son arme et augmentera de niveau, plus de nouvelles habiletés seront également débloqués, ayant ainsi un impact majeur sur la stratégie qu’il faudra adopter. Les mages par exemple commence tous avec le sort de feu et débloqueront par la suite éclair et ainsi de suite. Un objet seulement pourra être transporté à la fois par vos personnages, une potion pour se guérir, une arme spéciale ou bien un objet qui boost certains attributs.

La carte où voyagerons nos deux héros Alm et Celica se retrouve sous la forme d’une carte un peu comme celle que l’on retrouve dans Super Mario Bros 3 au Nintendo. Vous pourrez déplacer et affronter vos ennemis en naviguant d’un point à un autre. Notez aussi qu’il vous sera possible de changer entre Alm et Celica, ceux-ci se trouvant à plusieurs kilomètres de distances, une addition qui donne à Echoes une certaine liberté et effet de choix dans le déroulement du jeu. Plusieurs points d’intérêts seront présents sur la carte et il vous sera possible de les explorer dans un mode à la troisième personne en 3d. Un peu comme si Zelda rencontrait Fire Emblem. Vos héros pourront alors explorer, ouvrir des coffres aux trésors, fracasser des boites et pots et affronter d’autres ennemis pour améliorer leur niveaux et statistiques. Un ajout très bien intégré au déroulement de l’histoire et qui apporte une liberté souvent absente des autres titres Fire Emblem.

fire04

Et que dire de l’ambiance et des graphismes du titre? On peut dire qu’Intelligent system ont su tirer profit de la 3DS en nous offrant un titre d’une qualité exceptionnelle. Des graphisme 3d superbe autant lors des conversations que de l’exploration 3d. Il faut aussi mentionner la bande sonore qui est venu par moment me donner des frissons et faire remonter les émotions. Et un gros bravo pour avoir pris la décision de doubler de voix absolument tous les dialogues du jeu car ceci vient renforcer les émotions ressentis par les personnages. Malheureusement, encore une fois, le titre n’est proposé qu’en anglais et en 2017, c’est une décision que je ne comprends pas du tout. Oui il y a des milliers de lignes à traduire, mais avec les ressources de Nintendo, tout est possible.

Fire Emblem Echoes : Shadow Of Valentia est mon opus préféré de la série jusqu’à présent. Il offre un retour aux sources d’une qualité exceptionnelle en y enlevant les éléments trop complexes des derniers titres. Une histoire plus que parfaite avec des personnages qui nous tiennent à cœur. Un must pour les amateurs de jeux de stratégie et une belle porte d’entrée dans l’univers Fire Emblem pour ceux qui n’y ont jamais joués.

9/10

@jackgerms

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s