Le Cyni-Ludique: L’importance du retour de Samus

Poster un article d’opinion et savoir que le visage d’un n’est pas le même, cela peut amener une confusion énorme. Un nouveau segment est donc formé par l’auteur afin de donner une opinion claire ou une documentation et ainsi donner aux consommateurs un point de vue aussi fou que cynique ou enthousiaste.

Ce texte d’opinion fut écrit avant la sortie du jeu sans aperçu en main.

Regroupons un peu le cynisme avec l’enthousiasme le temps de cet écrit puisque je crois qu’il est important que l’on puisse célébrer que Metroid soit de retour. Enfin, la franchise sera de retour deux fois mais voici le point important: Samus Aran réatterit sur nos machines, une première fois en tant que personnage jouable dans SA franchise depuis… 2007. Non, je n’incluerai jamais un jeu qui a rendu la série faible au point que le personnage principal ne serve à rien. Et non, je n’inclus pas Federation Force car je n’y ai pas joué… et ce n’est pas un jeu Metroid sauf que je ne peux enlever le nom pour être heureux car il est distribué ainsi.

26ans

Cynisme de côté, parlons de Metroid: Samus Returns… ou parlons plutôt de son importance en tant que jeu. Metroid: Samus Returns est la réimagination du jeu Metroid II: Return of Samus. Le titre original fut lancé en 1991 sur Nintendo Game Boy. C’était une époque où les écrans monochromes étaient sur nos machines portables… et il aura fallu attendre le Super Game Boy du Super Nintendo ou encore le Game Boy Player sur Nintendo Gamecube pour jouer à Metroid II avec des couleurs ou un éclairage humainement visible. Cela fera 26 ans que le titre original a été lancé au moment où Samus Returns sera sur les tablettes du marché,

Parmi les nouveautés majeures dans Metroid II, on pouvait constater une ouverture pour l’extrémité du canon afin de distinguer l’arme rayon des missiles lors de leur utilisation. À l’époque sur NES, Metroid forçait un changement de couleur lors de la sélection des missiles. Parlant de couleur, ce fut la même chose pour le Power Suit et le Varia Suit. Ainsi, à cause des limites technologiques, un costume a été créé pour distinguer les changements importants sur l’armure de Samus. Ainsi, le Varia Suit tel que nous le connaissons est né. Le Varia Suit avec ses larges épaulettes est devenu un standard et la présentation la plus reconnue de Samus Aran à travers les années. Bien que le Varia a laissé place à d’autres armures comme le Fusion Suit dans Metroid Fusion ou encore le Dark Suit et Light Suit dans Metroid Prime 2: Echoes, le Varia est devenu un symbole. Les autres armures représentaient les autres cultures et l’adaptation technologique.

metroid2_06

Plusieurs nouveaux objets ont fait leur apparition comme le Space Jump qui allait donner le pouvoir de franchir plusieurs types d’obstacles et c’est sans oublier la Spider Ball et, bien sûr, le Plasma Beam. On parle donc d’un jeu qui a poussé plusieurs concepts malgré les limites technologiques de l’époque. Le jeu a par ailleurs offert une nouvelle planète à explorer soit SR388 et étendu sur le bestiaire avec de nouvelles créatures et l’évolution des Metroids. Metroid Prime a bien sûr établi que les Metroids évoluaient de manière différente selon la planète, l’atmosphère ou la source d’énergie. Il était donc possible pour la franchise de puiser dans des idées folles et pousser le bestiaire à des niveaux gargantuesques… c’est ainsi qu’est né Metroid Prime.

Bien que Super Metroid est souvent perçu comme LE jeu de la franchise, c’est Metroid II qui a poussé les idées générales qu’on retrouvera dans Metroid III (Super) en 1994. Nous avons eu une première présentation en couleur de SR388 dans Metroid Fusion en 2002 et cela est important puisque Metroid IV (Fusion) établit que les Metroids ont contribué à la quasi-destruction du Parasite X et, que dans le manga (jamais officiellement traduit), il a été établi que les Metroids ont été créé par les fameux Chozos (ceux qui sont à la source des capacités et pouvoirs de Samus). En plus, SR388 conserve le teint jaune présenté pour la première fois dans Fusion en plus de la ceinture d’astéroïdes sur laquelle Samus s’écrasera suite à la contamination du X lors de son retour sur la planète (tel que vu dans l’introduction de Metroid Fusion).

Concernant MercurySteam, ils ont d’ailleurs proposé un concept pour un jeu Metroid sur Wii U qui a été rejeté par Nintendo. Cela a probablement abouti vers Raiders of the Broken Planet mais Nintendo considérait la collaboration avec MercurySteam comme ils ont démontré un intérêt pour la franchise. Ainsi, ils collaborent avec Nintendo pour le développement (terminé le 19 juin) de Metroid: Samus Returns et ils souhaitaient d’ailleurs participer au développement d’un « remake ». Yoshio Sakamoto, le directeur du jeu et co-créateur de la franchise Metroid, n’avait pas participé au développement de Metroid II ce qui est intéressant à savoir MALGRÉ le fait qu’Other M existe. Next Level Games avait d’ailleurs aussi travaillé sur un prototype mais cela a eu un changement de philosophie important puisque le jeu Metroid développé par Next Level fut Federation Force.

L’an dernier, les fans avaient droit à une réimagination par un fan. AM2R (Another Metroid II Remake) qui était fait par DoctorM64 a reçu beaucoup d’accolades malgré sa courte présence en ligne sur son site. Si le retrait par Nintendo a suscité de vives réactions, la firme était dans son droit afin de protéger ses propriétés intellectuelles. Cela survenait cependant après deux jeux rejetés par la majorité des amateurs de Metroid ce qui n’aidait en rien les affaires.

Malgré tout, Metroid: Samus Returns fut en production depuis 2015 soit deux ans après Castlevania: Lords of Shadow – Mirror of Fate sur 3DS par MercurySteam. Yoshio Sakamoto était au courant concernant AM2R et DoctorM64 a d’ailleurs donné sa bénédiction lorsque Samus Returns fut annoncé. Il sera intéressant de voir comment MercurySteam se débrouillera comme ils ont les mains déliés suite à leur expérience sur Castlevania (FucKonami).

Ce qu’on peut remarquer, c’est que Metroid: Samus Returns va utiliser un système de caméra comparable aux plus récents jeux 2D produits par Nintendo comme New Mario Bros. et Donkey Kong Country Returns (tiens donc, le titre fait du sens pour Samus, non?). Généralement, le jeu faisait en sorte que Samus était toujours au centre de l’écran lorsqu’il y avait des salles plus larges à l’horizontal lors du défilement en paralaxe. Comme le jeu a un aspect 3D, il est donc naturel que le système ait changé et cela fait du sens comme le jeu introduit une fonction pour viser dans toutes les directions possibles en plus de la mécanique de contre-attaque. La caméra ne va pas nécessairement dévoiler des passages cachés comme c’est le but de Metroid soit explorer.

Comme l’ensemble des données vitales seront sur l’écran tactile, cela donne un nouveau regard sur comment nous approchions Metroid depuis Super. Les points d’énergie, les missiles et les armes seront sur cet écran. Bien entendu, la carte y sera mais c’est intéressant sur ce point puisque le jeu continue d’utiliser un système de case par case comme dans Zero Mission au lieu d’un défilement fluide à la Guacamelee. Cependant, l’aperçu donné en temps réel est gigantesque. Bien sûr, l’inclusion du Scan Pulse remplace les stations qui dévoilaient des secteurs mais depuis Fusion (et Other M ou Corruption), nous recevions les cartes automatiquement ou elles étaient obligatoires pour naviguer. Ainsi, on peut explorer de par nous-même ce qui constitue la philosophie imposée par Metroid. Certaines salles ont été complètement retravaillées et réinterprétées ce qui est excellent puisque le joueur doit s’adapter aux contrôles avant de faire face aux Metroids. Ces comparatifs sont intéressants.

CuNjJST

Donc… on a toutes les raisons d’être heureux que Samus Aran soit de retour comme on a eu une vague de jeux qui ont été de reprendre les concepts… mais Samus doit être… maîtresse de ces concepts. La série ne peut pas être dormante pendant que des jeux comme Axiom Verge et Guacamelee monopolisent le genre. Il y a eu une demande pour un vrai retour, un réatterissage pour Samus Aran sur une planète ou une station à explorer. Samus Returns va probablement adresser plusieurs souhaits que j’avais (Chozos, histoire subtile, une armure qui peut changer tout en gardant les mécaniques et aspects fondamentaux). Mais là où je veux mettre l’accent… c’est sur le fait que ce jeu, s’il est bon, doit se vendre.

C’est normal qu’un mauvais jeu ne se vende pas. Mais si le jeu est bon, si Metroid: Samus Returns est LE titre de l’année et que les ventes ne sont pas là, Nintendo aura eu raison depuis le début. Metroid ne mérite pas que ça continue. Nous sommes face à une urgence similaire à celle de Fire Emblem malgré le fait que F-Zero et Earthbound n’ont pas vu de nouveaux titres depuis bien des années (deux décennies dans le cas de Earthbound en Amérique du Nord). Fire Emblem aurait bien pu devenir une franchise qu’on ne verrait que dans Smash Bros. si Awakening ne s’était pas vendu. Or, Awakening a fonctionné et est devenu un des meilleurs jeux disponibles sur Nintendo 3DS avant que la franchise atteingne son pic de popularité en plus de recevoir des dérivés comme Fire Emblem Warriors. Oui, Metroid a atteint son pic entre 2002 et 2007 mais nous sommes dans une situation où un jeu qui allait « changer » la franchise n’a pas fonctionné et est maintenant une erreur monumentale et l’autre titre fut un dérivé au pire moment pour les fans de la franchise.

Les gens frustrés que Nintendo ait fait fermer AM2R ont donc une chance de dire, avec leur argent, à Nintendo que Metroid doit continuer. Nintendo et toutes les compagnies ne comprennent que par les dollars. C’est d’autant plus important comme DoctorM64 est heureux qu’un « remake » officiel existe. Moderniser un classique 26 ans après son lancement sur son système original est quelque chose de surprenant comme nous avons eu une vague de « remasters » parfois à peine un an après chaque titre lancé. Un simple changement de palette n’est pas aussi surprenant qu’un changement en terme de jouabilité ou fonctions. Pensez justement à Metroid: Zero Mission ou Resident Evil soit le Remake sur Gamecube ou encore FireRed/LeafGreen (Game Boy Advance), HeartGold/SoulSilver (Nintendo DS) et Omega Ruby/Alpha Sapphire (Nintendo 3DS) de Pokémon et Fire Emblem: Shadow Dragon (Nintendo DS). Star Fox 64 est une remise à zéro (reboot) de Star Fox sur SNES. À l’exception de A Link Between Worlds, The Legend of Zelda n’a jamais eu de « remakes » à proprement dit même si on peut considérer les nouveautés apportées sur les jeux Wii U et 3DS. Ce n’est qu’accomoder les jeux pour leur système respectif. Changer la structure de progression, l’ajout de pouvoirs ou armes dans un jeu qui existait précédemment est beaucoup plus significatif. Les gens qui disent « Bah, un autre remake… ils peuvent faire une suite à la place »… ce à quoi je répondrai: ils ont besoin de ça pour voir si cette franchise mérite une suite.

Samus Returns est littéral: Samus revient… mais doit aussi rester. Elle est un symbole pour les femmes de toutes orientations, religions et cultures. Elle incarne une puissance subtile, elle est une vraie superhéroïne qui laisse ses actions parler au lieu des petits mots et sa victimisation. Elle ne laisse pas son passé la troubler (à moins d’être sous une condition inconnue pour dire que Metroid: Other M renforçait Samus ce qui est totalement ridicule sur laquelle je vous recommande de trouver un remède… soit avoir de meilleurs goûts) et elle fait le travail. ELLE fait le Power Suit, NOUS sommes Samus! NOUS faisons le Power Suit!

Voilà pourquoi le retour de Samus est important. Ce jeu arrive au moment où la franchise est à son plus bas alors que les demandes furent élevées. Le jeu arrive au moment où Nintendo veut amener de nouveaux concepts ou réintroduire des franchises à une nouvelle génération. J’ai commencé Metroid avec Zero Mission (et Metroid Prime) donc Zero Mission avait sa raison d’être. N’ayant jamais joué à Metroid II avant sa sortie sur console virtuelle, je vais donc plonger dans un jeu tout en pouvant faire les comparatifs. Le meilleur résultat qu’on peut espérer est un jeu qui devient le « A Link Between Worlds » de sa franchise.

Oh et si vous voulez mon opinion… Super Metroid ne doit JAMAIS être refait sous une peau neuve avec de nouvelles mécaniques. Ce jeu a établi des standards en terme de design de niveaux, en terme de philosophie et la manière de raconter une histoire à travers le médium. Super Metroid doit être préservé dans un musée. En fait… Metroid, après Samus Returns, n’a plus besoin de « remakes ». Tous les jeux sont modernes ou crédibles en terme de contrôle ou progression.

Concernant les amiibo et la supposée controverse d’une difficulté payante à débloquer via l’amiibo, je n’ai pas de problème. Pourquoi? Primo: c’est un jeu solo. Deuzio: c’est une option. Tertio: Breath of the Wild existe et ce jeu a reçu toutes les éloges de la presse dite professionnelle. Quarto: l’amiibo peut être utilisé dans d’autres jeux advenant d’autres productions de Nintendo. Quinto: vous allez l’acheter même si vous chialez.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s