(Test FG – Jeux vidéo) Jump Stars

 
Quand on fait un recul sur la panoplie de jeux multi-joueurs locaux sur Xbox et Ps4, on constate rapidement qu’au final, il n’y en n’a pas tant que ça, surtout lorsqu’on est un papa qui veux s’amuser avec ses fistons. Oui bien sûr il y en a une panoplie sur les consoles Nintendo et c’est l’une des raisons qui fait en sorte que ce sont souvent mes consoles préférées. Quand on m’a proposé de faire le test de Jumps Stars, un jeu de compétition allant jusqu’à quatre joueurs, j’ai tout de suite sauté sur l’occasion et j’admets d’entrée de jeu avoir eu beaucoup de plaisir.

Jamit Games nous place dès le départ dans l’ambiance d’un jeu télévisé animé par un personnage qui disons-le ne passera pas inaperçu dans votre salon. Imaginons un instant le professionnalisme de Charles Lafortune mélangé avec l’énergie de Gregory Charles et le charisme d’un clown et vous avez une petite idée de ce qui vous attends. On vous demandera de choisir parmi l’un des vingt personnages aux traits bien carrés mais possédant tous un style vestimentaire qui feraient grimacer Jean Airoldi, si bien sûr Jean était un amateur de jeu vidéo… Un simple tutoriel vous expliquant les rudiments de base et comment mettre des bâtons dans les roues des autres personnages et voilà que le show peut commencer.

Jump01

Dix jeux seront disponibles pour vous amuser à deux, trois ou quatre. Chacun des mini-jeux ayant des particularités différentes mais aussi certaines similitudes dans sa jouabilité. Un des mini-jeux, par exemple, vous demandera de sauter par-dessus des bras bougeant de plus en plus rapidement. Ceux-ci devront être évité pour ne pas tomber en bas. Un autre mini-jeu vous demandera d’éviter des morceaux du plafond qui s’affaissent sur vous, le tout bien entendu en combattants vos adversaires. Effectivement le jeu vous demande de coopérer pour accumuler un pointage X tout en vous demandant de vous affronter au même moment car il n’y aura qu’un seul victorieux à la fin. Ces dix mini-jeux auraient pu bénéficier d’un degré supplémentaire dans leur conception car même s’ils sont amusants à jouer, le tout fini par se ressembler un peu trop et au final on a l’impression de bien souvent faire le même mini-jeu toute la soirée.

Jump02

Pour accumuler des points individuels, des plaques de couleurs sont éparpillées un peu partout au sol dans chacun des niveaux de plate-forme proposés. Votre personnage ayant une couleur assignée, il vous faudra réussir à marcher sur les plaques de votre couleur pour ainsi remporter des points. Pour empêcher les autres de faires des points, vous disposerez de coup spéciaux les propulsant parfois dans un trou ou simplement pour qu’il se fasse tasser de quelques mètres plus loin. Un concept d’amis/ennemis intéressant car il faut coopérer tout en pensant à nos résultats individuels. Ce qui amènera probablement un bon nombre de chicane de salon avec même vos meilleurs amis.

Jump04

Deux modes vous sont proposés, l’un vous offrira de créer vos propres listes de niveaux et de les jouer les uns après les autres alors que le mode compétition vous offrira cinq niveaux aléatoires avec peut-être un niveau final par la suite si vos efforts d’équipe auront été assez utiles pour accumuler le bon nombre de points. Pendant le temps que vous sauterez à gauche et à droite, l’animateur vous fera de nombreuses remarques plaisantes ou déplaisantes, mais surtout déplaisantes il animera le tout de main de maitre offrant au passage une ambiance encore une fois digne des shows télévisés américains.

Cette ambiance est visuellement partout avec des lumières aux quatre coins des niveaux et l’effets émission de télévision y est tout simplement parfaite. L’animateur, comme mentionné, offre un bel ajout et ne s’estompe pas aussi rapidement que les commentateurs d’un jeu comme NHL 17 par exemple. Le graphisme est très bande dessinée et celui-ci cadre parfaitement avec la vision d’un studio de cinéma. L’ajout sonore vient finaliser le tout. Bref, une très belle réalisation pour un titre amusant, même si répétitif.

Jump03

Jump Stars est parfait pour des soirées entres amis ou avec vos jeunes enfants. Il offre une solide performance au niveau de l’ambiance, du visuel et de l’idée d’une émission télévisée. Sa jouabilité est extrêmement facile à apprivoiser mais le tout offre en bout de ligne une trop grande similarité entre chacun des niveaux proposés. Un bon titre à s’offrir lorsqu’il sera dans une vente en ligne sur PSN ou Xbox live.

7.5/10

Twitter : @jackgerms

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s