Un concert ultime émouvant

 
C’est samedi dernier le 9 septembre que le passage remarqué de l’ultime concert The Legend of Zelda : Symphony of the Goddesses a eu lieu au Grand Théâtre de Québec. Même si la salle n’était pas comble, l’atmosphère qui y régnait était teintée d’émotions par les centaines d’amateurs du jeune héro tout habillé de vert, Link. Une émotion qui a continué à gonfler et qui a atteint son paroxysme dès les premières notes  de cette production de Jason Michael Paul Entertainement qui disons-le, a su rendre tous les gens présents dans un état euphorique après chacune des pièces jouées.

J’avais personnellement assisté à l’ancienne tournée nord-américaine il y a plus d’un an. J’avais adoré mais cette fois-ci le tout a été au-delà de mes attentes avec une première partie tout simplement parfaite dans son ensemble. Des pièces classiques bien choisies et surtout bien synchronisées avec les séquences vidéo présentées sur écran géant. Le deuxième parti fût un peu moins intense et les choix des pièces un peu décevantes à mon goût. Même la séquence de Twilight Princess que j’attendais impatiemment m’a laissé un peu sur ma faim. Je vous rassure cependant que ce n’était qu’un sentiment personnel pour la deuxième partie car les applaudissements et les cris des fans présents disaient tout le contraire de moi lors de cette deuxième partie.

Il faut aussi mentionner qu’un nouveau segment de Breath of the wild fût l’une des parties marquantes de ce concert qui nous as réservés plusieurs belles surprises. Le chef d’orchestre nous a tant qu’à lui donner une très belle performance en interagissant avec la foule à plusieurs occasions. Et que dire du moment où il a sorti la baguette du vent tiré de Wind Waker alors que la foule était déjà en admiration devant les artisans de ce spectacle.

Dans l’ensemble, Symphony of the Goddesses  est un spectacle incomparable qui m’a fait monter la larme à l’œil plus d’une fois et qui m’a replongé le temps d’une soirée dans la nostalgie de plusieurs des jeux de la série Zelda, le tout remanié de main de maitre par les productions JMP Entertainment, sous l’approbation de Koji Kondo bien entendu. Un spectacle qui mérite d’être vu par tous les passionnés de musique de jeux vidéo. Je vous rappelle de visiter le zelda-symphony.com pour les détails de la tournée nord-américaine.

Jack – La Quête Musicale – FacteurGeek

@Facteurgeek @Laquetemusicale @jackgerms

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s