(Test FG – Jeux vidéo) Pressure Overdrive (PS4)

 
Je me rappelle encore quand j’ai conduit pour la première fois. L’excitation était réellement à son comble et en plus, c’était une voiture manuelle, ce qui n’aidait absolument pas à ce que tout aille bien. Étouffer en plein milieu de la rue alors que d’autres voitures me klaxonnaient, ne comprenant pas que j’étais en train d’apprendre la conduite. Au final, tout s’est bien passé et avec les années, je suis maintenant un pro. Pressure Overdrive, du développeur —————, nous offre des courses de voitures chaotiques qui m’ont aidé à désapprendre les règles de sécurités de conduite.

Un matin que Morgan décide de sortir du lit et de commencer sa journée comme à l’habitude, une mauvaise surprise l’attend alors que l’eau du lac est complètement disparue. De petits robots contrôlés bien entendu par un méchant, celui-ci du nom de Comte Savon 2, s’emparent de toute l’eau pour contrôler le marché des bains dans toute la ville et charger le gros prix pour avoir la chance de pouvoir en profiter. Morgan se joint donc à la résistance pour récupérer avant l’heure du dodo toute l’eau manquante de la rivière.

Pressure01

Pressure Overdrive est un titre simple mais qui regorge de petites subtilités dans plusieurs facettes. D’abord, le titre est un titre de course à la Spy Hunter, ce vieux jeu classique où l’on y conduit une voiture  vue de haut en évitant les obstacles sur la route et en tirant sur les voitures adverses. C’est aussi un peu un mélange de Shoot’em Up et de jeu de course. Bref, vous voyez un peu le style du titre qui est bourré d’action sans cesse et qui nécessite de bons réflexes. Chaque piste se joue donc du bas vers le haut vous offrant la possibilité de contrôler votre véhicule dans toutes les directions, un contrôle qui dès le départ est extrêmement arcade et n’a aucune ressemblance avec le contrôle d’un vrai véhicule, mais c’est ce qui fait la beauté du jeu et qui permet d’avoir autant d’actions, d’obstacles et d’ennemis en même temps.

Se rendre du point de départ jusqu’à la fin du parcours est une épreuve en soi qui demandera beaucoup d’habiletés et de coordinations entre mouvements et attaques, car votre véhicule est muni d’armes qui seront optimisables pour vous aider dans les niveaux plus ardus. Niveaux qui contiennent de nombreux pièges explosifs, de nombreux véhicules ennemis qui ne cessent de vous tirer dessus et nombreux chemins à emprunter. Tout va très vite et ça m’a plu de me surpasser pour atteindre le fil d’arrivée. Surtout que les niveaux sont très bien designés et procure souvent un effet de nouveautés par l’apparition de certaines petites nouveautés dans les obstacles présents.

Pour s’aider dans sa quête, Morgan a accès à un garage où une panoplie d’améliorations sont disponibles. Chacune des sections de votre véhicule peuvent être personnalisées et améliorées. Plusieurs armes peuvent être ajoutés en passant de la mitraillette frontale jusqu’à un lance-flamme qui peut vous sortir de certaines situations dangereuses. Mais attention car toute modifications demandera l’utilisation d’un peu de votre jauge de vapeur et il vous sera donc impossible d’avoir toujours les meilleurs armes ou protection en même temps car celles-ci utilise un nombre X de vapeur pour fonctionner. Il vous faudra donc gérer le tout de façon efficace selon le niveau.

Pressure02

Trente-trois niveaux sont disponibles au jeu ce qui est largement suffisant pour un titre de ce genre surtout qu’il vous sera possible de le refaire jusqu’à deux fois supplémentaires avec les niveaux de difficultés proposés. Une fois complété, vous pourrez refaire n’importe lequel des niveaux et même essayer le mode sans fin qui comme le nom l’indique vous demande de continuer jusqu’à l’explosion de votre véhicule pour faire le plus grand nombre de points possible. Des modes qui ajoutent à la durée de vie du titre qui est déjà très bien pour le prix demandé.

Pressure Overdrive offre une bande sonore très rythmée qui vient parfaitement compléter le style Steampunk que le titre veut offrir. Si le style steampunk offre habituellement des couleurs foncés et ternes, le développeur a réussi avec son style graphique à y ajouter une certaine touche de couleurs intéressante qui colle parfaitement avec le reste du jeu. Les détails y sont agréablement présents et l’action à l’écran reste simple malgré tous les ennemis présents en même temps. Notons que le jeu a souffert quelques fois de ralentissements lors de certaines séquences plus animés.

Pressure03

Pressure Overdrive est un bon titre qui offre une jouabilité facile d’approche dans un univers très intéressant. Son prix est proportionnel à la durée de vie qu’il offre et le développeur a su tirer son épingle du jeu avec un style de jeu peu exploité mais qui nous offre des moments chaotiques dans un univers simple. Vous aimez les Shoot’em up et les jeux de courses? C’est alors un must.

8/10

Twitter : @Jackgerms

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s