(Test FG – Jeux vidéo) Y’s VIII : Lacrimosa Of Dana (PS4)

 
La série télévisé Lost a été un moment important de ma vie, je veux dire qu’il me rappelle encore aujourd’hui les bons moments que cette série m’a procuré lors de son écoute il y a plusieurs années déjà. À ce moment-là, je vivais dans un 4 et demi avec ma conjointe et la routine telle que je la connais maintenant n’existait pratiquement pas. Lost était l’histoire de plusieurs étrangers pris sur une île déserte et surtout mystérieuse. Y’s VIII : Lacrimosa Of Dana est exactement un Lost vidéoludique, le tout fait des mains du développeur Nihon Falcom.

Spécialiste des naufrages depuis les tout débuts de la série des Y’s, Adol (oui encore lui) fait partie des passagers du prestigieux bateau Lombardie. Malheureusement, ces passagers seront jetés dans l’eau glaciale près de l’île de Seiren dont on dit que personne n’y est jamais revenu. Voilà donc notre héros seul sur la plage à la découverte de cette île et surtout à la recherche des autres passagers. Une histoire bien simple pour débuter cette aventure qui ne vous inquiétez pas deviendra un peu plus complexe et fourni qu’un simple naufrage sur une île déserte mystérieuse.

Ys01

Vivre sur une île déserte mystérieuse n’est pas de tout repos vous savez, c’est pourquoi Adol devra trouver les nombreux naufragés qui sont un peu partout sur l’île. Une fois sauvés, ces naufragés deviendront les habitants de votre petit village et seront là principalement pour vous aider dans le reste de votre aventure et pour finalement peut-être réussir à quitter cette satanée île. C’est de cette façon que nous aurons une couturière pour nous aider avec notre équipement, un forgeron qui bien entendu pourra en échange de ressources trouver un peu partout sur l’île améliorer nos nombreuses armes, un médecin qui lui pourra nous aider à fabriquer des potions pour nous guérir de tous ces nombreux maux affligeant cet endroit. Bref, vous construirez une vraie petite communauté qui n’a qu’un seul but, vous aider pour quitter cet endroit.

Dans Y’s, l’important est d’explorer, explorer et explorer. Si ce n’est pas votre genre et bien arrêtez tout de suite de lire car vous perdrez votre temps car ce jeu n’est pas du tout pour vous. Nous sommes loin d’un RPG à la Final Fantasy 10 où votre chemin est déjà tout tracé et qu’il ne vous reste qu’à avancer. Y’S VIII vous offre de nombreux endroits à découvrir et surtout à redécouvrir au fil des heures de jeu. Chaque nouvelle section est toujours remplie de nouveautés, d’objets uniques et de nouvelles ressources nécessaires pour l’amélioration ou la conception de plusieurs objets et potions fort utiles. Certains endroits ne vous seront accessibles qu’après avoir découvert un nombre de rescapés X, ceux-ci étant appelés en renfort pour vous aider à débloquer la route d’un gros rocher par exemple.

Ys02

Mais qu’en est-il des combats ? Ceux-ci sont rapides, facile d’adaptation malgré les nombreuses options et surtout le fun. Le tout se fait en temps réel, les ennemis étant déjà là, libre de vous foncer dessus ou non, il n’y a donc aucun temps de chargement et aussitôt votre épée sortie, le mode combat est alors activé. Une touche d’attaque, une autre d’esquive et une pour parer sont suffisantes pour offrir de combat rythmé et intéressant. Pour y ajouter une touche à la Tales Of, quatre attaques spéciales peuvent être paramétrés pour offrir un côté un peu plus stratégique aux combats. Certains ennemis seront plus sensibles à certaines attaques qu’à d’autres. Une jauge de points d’attaques est bien entendu mise en place pour vous éviter de ne faire que des coups spéciaux et de finir les combats en quelques secondes.

Si l’histoire de départ est un peu clichée et ennuyeuse, celle-ci s’élèvera avec le temps à un niveau intéressant qui nous pousse à vouloir continuer. Les personnages sont eux aussi un peu trop tous semblable, conçus de beaucoup de clichés de d’autres jeux et personnages déjà connu mais reste tout de même attachant au final car on veut qu’ils s’en sortent vivants pour retrouver chacun leur famille respective. Il faut aussi mentionner que les textes ne sont pas la force de Y’s VIII et que ceux-ci semblent parfois presque écrits par un enfant de 10 ans à qui il manque encore certains mots de vocabulaire. Il faut dire que plusieurs mauvaises critiques ont été adressées concernant la traduction française qui laisse réellement à désirer avec plusieurs fautes d’orthographe et des choix de mots plutôt douteux.

Ys04

Artistiquement parlant Y’s VIII est un chef-d’œuvre mais également une déception totale. L’atmosphère est là, avec une île regorgeant de plusieurs endroits différents à découvrir avec une panoplie de thématiques différentes qui offrent un visuel toujours intéressant. Le problème c’est que le tout est affreusement laid, jusqu’à dire que le jeu pourrait facilement être sortie sur Ps3 sans même être « downgradé » graphiquement. En 2017, et avec un jeu de cette envergure, il est impensable de voir des graphismes aussi décevants. Par contre, du côté musical, c’est ici que le jeu brille et pas à peu près. Une trame sonore inédite avec plus de 55 pistes uniques et d’une qualité exceptionnelle sont incluses pour toutes les situations du jeu. Le tout bien entendu fait par un orchestre symphonique qui semble y avoir mis beaucoup d’émotions. Tout simplement sublime.

Ys03

Y’s VIII : Lacrimosa Of Dana est un excellent jeu avec des combats rapide et facile d’approche. L’histoire n’est pas sa plus grande qualité mais offre tout de même assez de contenu pour nous accrocher pour plusieurs heures. Les personnages sont plutôt attachants malgré parfois des conversations qui manquent de finition. Un titre à avoir dans sa bibliothèque vidéoludique.

8/10

Twitter : @jackgerms

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s