(Test FG – Jeux vidéo) Bear With Me: 3e épisode (PC)

 
Un an après la sortie du premier épisode, le troisième volet de la série Bear With Me est maintenant disponible. Ce sera une longue attente avant l’arrivée du 5e et dernier volet, mais cet épisode est riche en contenu et fait avancer l’histoire tout en bouclant un chapitre et en ne laissant plus de doute sur la réalité d’Amber.

Séparé d’Amber après un argument à la fin du 2e épisode, Ted se doit de retrouver la jeune fille qui est détenue quelque part dans Paper City. Le jeu bascule entre Ted et Amber qui chacun de leur côté essaye de se retrouver et de découvrir plus de choses au sujet de « l’homme rouge ». Le style Film noir est toujours présent, mais la couleur fait une percée des plus surprenante, je n’en dis pas plus. De nouveaux personnages font leur apparition, le chef de police et le journaliste. Ils n’ont pas le même impact au niveau visuel et humoristique que les précédents, mais ils feront avancer l’histoire de façon significative.Avec deux trames narratives côte à côte, le jeu avance beaucoup plus vite, puisque les deux personnages nous dévoilent les dessous de l’histoire. Il nous revient de recoller les morceaux. Le joueur va aussi découvrir la vérité et tous les sous-entendus qui flottent depuis le premier épisode avant les personnages.

Nouveaux personnages, amis ou ennemis?

C’est un épisode très charger au point de vu de l’histoire, qui serait presque une conclusion si l’on ne savait pas que 2 autres parties sont promises. C’est un épisode très chargé émotivement, Amber sort enfin de son monde imaginaire pour affronter les vrais évènements qui ont conduit à l’invention de Paper City et tout l’imaginaire entourant Ted. Le jeu est beaucoup plus linéaire. Il n’y a pas à retourner sur des lieux précédents pour trouver des indices. Il n’y a pas beaucoup d’indices à trouver en fait, beaucoup moins que dans les épisodes précédents. Beaucoup moins d’objets à combiner aussi. Cependant même s’il y a moins de casse-têtes, ils sont plus difficiles. D’entrée de jeu Amber est coincée dans une chambre chez Tigren. Le mécanisme de porte m’a donné du fil à retordre. Les suivants seront un peu plus évidents, mais disons que j’ai eu peur que le niveau de difficulté ait fait un bond trop grand avec les épisodes précédents. Il n’y a pas plus de dialogue, et de choix de réponse à faire, mais les interactions sont plus longues, dues au fait que l’histoire doit avancer assez rapidement pour obtenir la conclusion de l’épisode.

Les entrescènes sont toujours aussi bien écrites.

Côté mécanique de jeu, rien ne change, sinon qu’il y a moins d’objets à trouver, et moins de combinaisons à faire, outre le mécanisme de la porte au début, un coffre-fort et un couloir rempli de portes seront les puzzles sur lesquels vous passerez le plus de temps. La carte de la ville qui était très utilisée pour se promener d’un endroit a l’autre dans le 2e n’est plus vraiment utile. Comme je le disais plus tôt, le jeu est plus linéaire et on ne revient pas sur les lieux déjà visités.

Surprise, de la couleur! Elle est bien utilisée pour faire comprendre des choses qui seraient difficiles à faire comprendre avec des mots.

À ce moment-ci, on a eu droit a trois épisodes qui se tiennent logiquement au point de vue narratif, mais qui fluctuent beaucoup au niveau des mécaniques et du temps à résoudre des énigmes. C’est probablement le point faible du jeu dans son ensemble. Pour ce qui est du texte et du jeu des acteurs, tout est toujours aussi excellent et constant. C’est toujours difficile de recommander un jeu découper en morceau, mais avec 60% du jeu disponible et considérant la finale qui boucle une première partie de l’histoire, je pense que d’investir dans ces trois épisodes n’est pas un risque. Par contre, vous allez devoir vous armer de patiente, puisque les deux épisodes suivants prendront surement beaucoup de temps à être terminés. Un jeu de cette qualité prend beaucoup de temps.

Le jeu nous balance une charge émotionnelle assez pesante, et même si on voit venir certaines choses, le choc est brutal.

Jeu disponible sur Steam

Site officiel

Points forts :

  • Textes, design, voix, mécanique, tout ce qui était déjà la force du jeu.
  • L’émotion véhiculée dans cet épisode est digne des meilleurs jeux.

Points faibles :

  • La faiblesse de la série à ce point, est la grande différence de gameplay entre les épisodes.

Twitter @chambee

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s