(Test FG – Cinéma/Films) – Get Out

Si un réalisateur qui a été créateur d’une série de comédie peut s’attaquer au style horreur et suspense, c’est quelque chose qu’on doit qualifier d’exploit. Que représente Get Out par Jordan Peele?

Get Out est réalisé par Jordan Peele, son premier long-métrage, et met en vedette Daniel Kaluuya et Allison Williams dans ce qui semble être une comédie d’horreur sur une relation transraciale. Sur un budget de 4,5 millions de dollars américains, le long-métrage a engandré des recettes d’au-dessus de 250 millions. Ceci est exceptionnel pour les films indépendants, chose que The Babadook par Jennifer Kent n’est pas parvenu à faire malgré un succès critique alors que le long-métrage deviendra éventuellement un classique culte dans l’esprit collectif. Get Out est sorti au moment où Split signifiait le retour de M. Night Shyamalan.

Chris Washington (Kaluuya) rend visite à la famille de Rose Armitage mais comme il est de race noire et que la famille ne le sait pas, Chris a peur qu’il ne soit pas accepté par les parents de sa conjointe. Au moment de sa rencontre avec Dean (père, joué par Bradley Whitford), Missy (mère, jouée par Catherine Keener) et Jeremy (frère, joué par Caleb Landry Jones) Armitage, Chris fait également connaissance de Georgina (Betty Gabriel) et Walter (Marcus Henderson) qui semblent faire partie de la famille même s’ils sont de race noire.

Photographe de profession, Chris profitera de sa curiosité et tentera de garder contact avec Rod Williams (Lil Rel Howery) qui travaille pour le Transportation Security Association. Au fil des jours et nuits, Chris questionnera les réelles raisons de sa venue.

get-out-daniel-kaluuya-allison-williams.jpg

Ce que Jordan Peele parvient à faire, c’est créer une oeuvre d’épouvante qui est dans une réalité moderne de l’Amérique du Nord tout en conservant un aspect surréaliste. Ce n’est pas un film qui crie dans le visage du cinéphile et c’est pour le mieux car Peele prend le temps d’établir les personnages que ce soit la famille et même les rôles secondaires qui rajoutent au script. Le tout est amené par une cinématographie et des séquences chocs qui font du sens.

Le ton est donné de manière particulière dès l’introduction qui a été faite sur un plan continu. Peele place sa signature de comédie mais l’exploit revient à Daniel Kaluuya qui signe une des meilleures performances que j’ai pu voir de n’importe quel acteur. La chimie entre Kaluuya et Allison Williams est franchement sentie dès les premiers instants et voir la situation s’envenimer alors que les deux se posent des questions sur la présence de Georgina et les invités de la famille amènent à nous questionner non pas sur le racisme mais sur un sujet bien différent.

J’ai eu peur que la comédie prenne toute la place comme le personnage de Rod démontre le talent impeccable de Howery mais le tout arrive au bon moment sous un ton satirique. Le film respecte l’intelligence de son audience vers une conclusion un peu étrange mais qui reste satisfaisante. Kaluuya est de Londres et réussit, sans l’ombre d’un doute, à camoufler son accent prouvant sa versatilité en tant qu’acteur et rejoint le club select des Daniel Day-Lewis (Lincoln), Christian Bale (American Hustle) et Hugh Laurie (House).

Verdict: Get Out est une perle que je vous recommande et est un must pour tout le public (13+). À voir absolument.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s