(Test FG – Jeux vidéo) This is the police – Nintendo Switch

 
Lorsqu’ils étaient plus jeunes, mes enfants savaient exactement ce qu’ils voulaient faire plus tard, devenir policier pour arrêter les nombreux méchants et les envoyer directement en cellule. Ils ont toujours été persuadés que le tout se passe comme dans les jeux vidéo et que c’est facile d’attraper les méchants. This is the police du développeur Weappy Studio nous dicte le contraire, un portrait très extrême de la gestion d’un poste de police et ce que c’est réellement d’être un policier. En avez-vous l’étoffe?

Jack Boyd, le chef de la police local, se dirige vers la retraite. En fait, il ne lui reste même pas une centaine de jour avant de partir pour ce long congé attendu de tous. Mais Jack ne veux pas terminer sa carrière de façon lâche et incorrecte. C’est donc à vous que revient la tâche de l’aider dans ses décisions souvent crève-cœur concernant ses escouades et ses relations avec la mafia, la mairie et tout le reste. Un jeu qui vous dirige souvent vers la gauche pour vous ramener vers la droite en une fraction de seconde.

Police01

Plusieurs phases se succèderont dans ce titre aux allures de vieux feuilleton policier. La première phase et celle qui m’a le plus accroché est sans conteste la phase narrative qui vous place dans la vie de tous les jours de Jack. Vie qui on va se le dire n’est pas de tout repos et bien joyeuse. Tout d’abord, il doit vivre avec le départ de sa femme pour une raison encore un peu abstraite, le tout en étant surveillé par la mafia et par le maire de la ville qui n’a pas du tout la même vision d’une bonne gestion du poste de police de sa propre ville. La narration se fait par l’entremise de Jack qui raconte les quelques interludes entremêlés de certains choix parfois douteux que nous devons prendre. Exemple, j’ai dû choisir entre aider mon meilleur ami à fuir la ville et de me retrouver membre de la mafia ou bien de le laisser à lui-même pour ne pas avoir affaire à cette redoutable mafia qui veux interférer avec mes décisions au poste de police. Choix qui aura un impact sur le déroulement de l’histoire. D’ailleurs, j’ai dû recommencer ma partie car une de mes décisions n’a pas plu à un certain groupe qui a tout simplement décidé de…. m’éliminer! Je dois avouer ne rien avoir vu venir et ne m’attendais aucunement à ce que mes décisions ait un si gros impact.

Police02

La deuxième phase du jeu implique la gestion du poste de police, du personnel et des requêtes entrantes pendant la journée. Un vol survient à la bijouterie au coin de Chester et Dickson, il vous faut envoyer les bons agents en nombres suffisant pour procéder correctement à l’arrestation du suspect et ainsi rendre le maire heureux de vous. Il vous faudra aussi engager des agents et les faire progresser en rang car certaines missions demandent des agents d’expérience. Alors que parfois vous croyez avoir engager l’un des meilleurs agents, celui-ci vous hantera avec ces « bibittes psychologiques ». Un alcoolique ? Un batteur de femme ? Un problème de retard et d’absence ? Il vous faudra prendre une décision, le conserver pour ces bons résultats en poste ou le renvoyer et engager une personne plus fiable.

Cette partie du jeu dure en moyenne une dizaine de minutes où vous ferez la gestion des appels entrant et en envoyant les bons éléments aux bons endroits. Parfois, des agents se feront tuer et le tout chamboulera les plans à venir. Vous aurez beaucoup de choix à faire et c’est honnêtement une vraie partie de plaisir. Cette phase vous demande aussi de prendre des décisions un peu comme dans le mode narratif qui auront un impact sur le déroulement du jeu. Un appel du maire vous demandant de ne pas envoyer d’agent sur les lieux d’un appel car c’est une affaire dont vous ne devez pas vous mêler. L’écouterez-vous pour être en bon lien avec lui ou bien écouterez-vous vos valeurs en tant que bon chef de police ?

Police03

Visuellement, le jeu est accrocheur avec un style un peu bande-dessinée très sombre des années cinquante. Peu de textures mais le tout est tellement bien fait que c’est du bonbon pour les yeux. Il vous est aussi possible d’acheter des albums de musique à mettre sur votre 45 tours lors des phases de gestion, des albums Jazz, classique, contemporain et j’en passe. Le choix est vôtre et offre au titre une belle liste musicale qui vous plaira et qui vous permet de ne jamais vous en lasser.

This is the police est un coup de cœur en ce début d’année 2018 et même si c’est un titre porté pour la Nintendo Switch, j’aurais vraiment aimé le découvrir lorsqu’il est sorti la première fois sur Playstation 4 un peu plus tôt. Un titre amusant avec une histoire accrochante réunissant les plus grands clichés de la Mafia et des films policiers dans un emballage des plus wow!!

9/10

@jackgerms

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s