(Test FG – Jeux vidéo) Gravel

 
La compagnie Milestone revient à la charge rapidement.  Quelques semaines après Monster Energy Supercross, Milestone nous propose cette fois un jeu de courses hors-piste de style arcade avec Gravel. Disponible depuis le 27 février sur PC, Xbox et PS4.

Impression avant de jouer :

Venant tout juste de faire la critique de Supercross, je dois dire que j’avais plusieurs appréhensions concernant ce jeu. En premier le nom, Gravel, personnellement cela n’a jamais capté mon attention.  Deuxièmement, Milestone n’est pas pour moi synonyme de qualité et est-ce qu’il va y avoir des temps de chargement à ne plus finir dans ce jeu.  Cependant, le jeu s’affiche ouvertement comme étant arcade, donc je laisse la porte toute grande ouverte à Milestone pour m’impressionner.

Impression en jouant :

Le jeu nous propose 5 modes de jeu:

  • Off-Road Master: le mode carrière.
  • Course libre: vous pourrez choisir la piste, le nombre de jours, la météo le moment de la journée.
  • Multijoueur en ligne.
  • Contre la montre: essayer de faire le meilleur temps sur une piste
  • Défis hebdomadaires: ces derniers changeront chaque semaine.

Le mode carrière est très simple.  Il consiste en 20 étapes différentes, chacune comprenant 3 à 4 courses.  À la fin de la course selon vos résultats vous allez récolter des étoiles.  Ces étoiles vous permettront de débarrer les autres étapes.  Au total il y a 180 étoiles à gagner, mais pour débloquer la 20ième étape cela ne prend que 120 étoiles.  Donc ce qui est bien c’est que vous ne serez pas obligé de gagner chaque course pour pouvoir vous rendre à la fin du jeu.  Les preuves dans chaque étape sont variées.  Cela va aller de la course normale, course d’un point A à un point B, course contre la montre, course d’élimination.  Toutefois, pour progresser dans votre carrière vous allez devoir battre 5 boss.  J’ai bien aimé l’ajout de Boss dans le jeu, de les battre et ainsi gagner leur titre de champion.  Le mode carrière simple, linéaire, mais efficace.  L’ajout de Boss est bien, mais outre cela il n’y a pas grande innovation dans ce mode.

Les contrôles sont très simples, accélérateur, frein, frein à main et bouton pour changement de vitesse. La conduite est très arcade, mais les véhicules se contrôlent très bien sur la piste.  On sent la différence sur la piste entre les différents véhicules.  L’adaptation est très rapide et j’ai été agréablement surpris.  Jamais dans une course je n’ai senti que je n’étais pas en contrôle de mon bolide.  On peut faire le réglage de nos véhicules, personnellement j’ai simplement ajusté le réglage pour avoir plus d’accélération ou plus de vitesse de pointe selon la configuration de la piste et cela m’a grandement aidé.

Sur la piste il y a beaucoup d’action.  J’ai été surpris, car il y a beaucoup de ¨brasse-camarade¨ sur la piste.  Les autres pilotes ne se gêneront pas pour vous bousculer sur la piste et c’est très normal dans ce style de course.  Je peux vous confirmer que moi aussi j’ai profité de cela durant les courses.  On va conduire dans la pluie, la neige, les effets météo sont bien faits.  Les courses sont spectaculaires il y a souvent des sauts à franchir, et fréquemment vous aller voir des accidents entre les autres véhicules. Le jeu est quand même facile, il faudra augmenter la difficulté de l’IA pour avoir un meilleur défi.

Il y a 16 circuits et plusieurs ont de multiples configurations.  Et grosse surprise pour moi je vous reviens après cette photo.

Et oui le circuit de rally-cross du grand prix de Trois-Rivières est présent dans le jeu.  Cela a été un gros WOW pour moi, car je ne savais pas qu’il était présent.  J’ai grandi à 10 minutes du terrain de l’exposition où le circuit est.  Lors de ma première course, j’ai pu constater que la modélisation du circuit était bien faite avec tous les bâtiments qui entourent le circuit.  Cela me permet de dire que les différents circuits sont bien faits et par le fait même parlons un peu du graphisme.  Le jeu est beau, les environnements sont bien faits.  Pour les voitures, ce n’est pas la plus belle des modélisations que j’ai vu surtout quand on compare avec d’autres jeux. J’aime bien les effets météo, surtout quand on est dans une tempête de neige c’est très bien fait.

Passons maintenant à ce que j’ai moins aimé.  Sur la Xbox One S, j’ai trouvé le temps de chargement très long, mais lorsque j’ai joué sur la Xbox One X, c’est le jour et la nuit.  Le temps de chargement ne m’a pas dérangé, beaucoup plus rapide.  Je n’ose même pas imaginer ce que doit être le temps de chargement sur une Xbox One première génération.

Dans le mode carrière, on va faire une course ou on doit battre le meilleur temps, mais on doit fracasser des panneaux avec une flèche pour ne pas être pénalisé et éviter de fracasser les panneaux avec un X.  Si on frappe un panneau avec un X, cela va nous ralentir de beaucoup et vous pouvez dire adieu au meilleur temps.  Personnellement ce mode de course me fait ¨bip¨ et on perd tout le focus car on se concentre seulement sur les panneaux, je déteste ce mode.

Dans les courses où on doit faire le meilleur temps dans une course du point A au point B, cela aurait été plaisant d’avoir des temps intermédiaires pour nous indiquer si je suis en avance sur le meilleur temps ou en recul.

Et le pire des pires pour moi, ce sont les Boss dans le mode carrière.  J’ai rarement vu de quoi d’aussi quétaine dans un jeu.  On a pris de vraies personnes pour interpréter les boss.  C’est simplement un petit clip vidéo mais SACRAMENT (excuse-moi mais cela devait sortir) ça ne marche pas.  En mode carrière, il y a le poste de télévision Gravel (Gravel TV) ou le narrateur fait l’animateur du poste de télévision.  Tu veux faire quétaine alors joue la carte à fond.  Montre nous l’animateur TV qui après la course faitune interview avec eux et selon le résultat ils sont en maudit, car on les a battus ou ils sont arrogants au maximum, car ils nous ont battus.Cependant, de la façon dont cela est fait en ce moment cela est carrément quétaine.

Impression après avoir joué :

Je suis vraiment surpris d’avoir aimé autant ce jeu.  Normalement, je suis plus simulation qu’arcade, mais j’ai eu beaucoup de plaisirs lorsque j’ai fait mon test et je vais continuer à jouer régulièrement à ce jeu.  Les boss sont un bel ajout au jeu, malgré que le choix d’opter pour des vrais acteurs de catégorie B soit très quétaine.  Lorsque je les ai affrontés j’étais vraiment à fond dans le jeu et très intense dans mes commentaires lorsque je les ai battus (une chance mes Mini-Buddys n’étaient pas à la maison).

Gravel est une belle surprise, il y a place à amélioration, mais rien de majeur qui fait en sorte de ne pas apprécier ce qu’il se passe sur la piste.

Le jeu est disponible sur PC, Xbox One, PS4.

Note : 7.5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s