(Test FG – Jeux vidéo) Extinction

 
Dans un monde ravagé par des créatures qui ne pensent qu’à détruire les humains, le seul rempart face à l’extinction de l’humanité est Avil le dernier Sentinel.

Aidé par Xandra qui fabrique des armes à partir d’éléments utilisés par ces créatures, Avil utilise ces armes pour combattre des monstres aussi grand que les plus grandes tours que peuvent fabriqués les humains de cette histoire.

Extinction est un jeu de combat à la troisième personne en 3D qui se trouve dans des environnements à périmètre fixe et disponible sur les plateformes XBox, PC et PS4. L’histoire est plutôt simple, l’humanité qui se déchirait par la guerre se retrouve soudainement à devoir combattre un nouvel ennemi dont l’apparition fut autant mystérieuse que destructrice. Vous incarnerez dans cette histoire le personnage de Avil, dernier Sentinel qui a juré de combattre ces montres jusqu’à la fin. Pour l’accompagné, surtout l’encourager, Xandra doit obtenir des ingrédients pour développer une arme pouvant combattre les Ravenii, ces géants qui se dressent constamment sur votre passage et dont vous protéger le restant de l’humanité.

image001

Ce jeu offre une histoire plutôt simple où l’on découvre les origines de nos protecteurs dans des cinématiques de style toile animé dévoilés peu à peu au cours des missions. Pour toute les missions que vous rencontrerez il semble n’y avoir que quelques variantes d’objectifs: évacuer un nombre de citoyen par de cristaux de téléportation, empêché la destruction durant un temps fixe, tuer un nombre de géant Ravenii. Vous avez aussi, pour ces missions, des objectifs bonus, comme le nombre de membres coupé d’un géant, un pourcentage minimum de ville détruite, finir la mission en moins de temps qu’indiqué. Pour tout ce qui est d’objectif de temps, nulle part il est indiqué de temps durant le jeu donc ce n’est que lorsque le temps sera échu ou que vous aurez terminé la mission que vous connaîtrez le résultat de ce bonus.

En tant que tel, rien de mal à tout cela mais ça devient vite répétitif et sur plus de la moitié des missions vous verrez les mêmes terrains très souvent. La seule chose que j’y ai trouvé originale est la variation des géants et de leurs armures, le reste du jeux m’a l’air du pareil au même après à peine le premier des sept chapitres du jeu qui contient en moyenne 5 ou 6 missions. Le graphisme du jeu ressemble à plusieurs des jeux du moment comme Fortnite, Darwin Project avec ses tons plats et colorés. On m’a dit que la jouabilité ressemblait au jeu Attack on Titan basé sur la série animé du même dont la mécanique de grappin et de tuer des géants es similaire et je dois dire qu’en regardant des extrait de ce jeu j’y vois une ressemblance.

La jouabilité est très nerveuse, en obtenant des points et en augmentant vos habilité vous pourrez grimper plus vite, flotter plus longtemps dans les airs, remplir plus rapidement votre jauge d’énergie pour votre sabre et ainsi pouvoir trancher la tête de ces géants. Vous pourrez aussi vous servir d’un grappin pour rapidement vous déplacer mais soyez vigilant, le contrôle de celui-ci peu parfois vous mené dans le mauvais sens. Dans d’autre temps on dirait que le temps de réponse du personnage aurait besoin de quelques ajustement, si vous combattez sur le sol des sbires on ne peut rapidement arrêter une combinaison de mouvement pour sauver les habitants qui se trouve proche des cristaux de téléportation. Dans d’autres moments, je me suis accroché sur de petit détails du sol et à d’autre moment je fut incapable de monté une parois parce que j’étais trop proche.

image005

J’ai déjà mentionner que le jeu devenait vite répétitif mais pour pimenté votre sentiment d’accomplissement le jeu propose des défis quotidiens que vous pouvez partager avec vos amis et comparer votre score. Le jeux en mode campagne devrait se faire en un peu plus de 10h, j’ai pour ma part jouer près de 6h et il me reste que 3 chapitre sur les 7. Pour finir, il n’y a pas de mode multijoueur juste un système de comparaison de score en ligne malheureusement.

J’aurais aimer jouer ce jeu en coop, car au début on nous fait sentir impuissant lorsque l’on voit les géants détruire si facilement une ville et nous écrasé d’un coup. Il me semble que de jouer à deux localement aurais été bénéfique et aurais augmenter l’intérêt du titre (brisant l’histoire du dernier Sentinel je l’admet).

Le jeu est présentement 59$ sur Steam, peut-être un peu trop cher pour ce qu’il propose mais malgré tous les défauts que je lui trouve j’ai aimé mon expérience et ce jeu me donne le goût d’y retourner à répétition pour parfaire mes atouts et trancher des membres de géants après de long combos d’attaques dans les airs.

Ma note 7/10, un achat lorsqu’il sera en spécial!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s