(TFG) 1979 Revolution: Black Friday

 
J’apprécie grandement les jeux avant un contexte historique véritable. Alors lorsque j’ai reçu le code pour tester le jeu 1979 Revolution: Black Friday, j’étais très heureux. Voici mon compte-rendu d’un jeu qui se doit d’être joué.

Soyez honnêtes avec moi, vous connaissez probablement l’Irak avec les nombreuses frasques d’un certain Sadam Hussein et la fameuse Guerre du Golf. Cependant, pouvez-vous en dire autant de son pays voisin l’Iran? Outre l’ayatollah Khomeini et la guerre Iran/Irak, j’avoue que pour ma part, je ne connaissais pas grand-chose de ce pays du Moyen-Orient. Disons qu’avec ce jeu indépendant développé par iNK Stories, j’en ai appris beaucoup sur la révolution de 1979. Avant de jouer à ce jeu de type  film interactif d’aventure, je pensais que ce pays était impénétrable par sa dictature et sa tyrannie. Cependant, en 1979 tout a basculé un homme politique iranien et le supposé guide spirituel de la révolution islamique de 1979, renverse le shah d’Iran Mohammad Reza Pahlavi. Cet homme c’est Khomeini. Cependant, malgré ses allures d’homme de foi, il a plusieurs actes de cruautés à son actif. Ce jeu remet les pendules à l’heure et montre un peuple fier et qui ne voulait qu’une chose, être libre.

iNK Stories c’est avant tout un homme, Navid Khonsari, né à Montréal, élevé en Iran jusqu’en 1979 et revenu au Canada lors de la révolution irakienne. Il quitte Rockstar Games en 2006 et fonde son propre studio iNK Stories. Ayez en tête que 1979 Revolution: Black Friday ne se veut pas une propagande, ni un cours d’histoire, mais représente un moment important de la vie de Khonsari. Le récit du jeu s’inspire de faits et personnages réels, quelque peu romancé, mais apportant un regard critique sur ce que pouvait ressentir un Iranien à cette époque. Malheureusement ce qui fut une révolution pour amener vers une liberté, créait l’effet contraire avec une insurrection sanglante qui au final, remplaça un despote par un autre.

Pour offrir un cours d’histoire rapide, les Iraniens ont débuté leur soulèvement en 1978 contre le Shah, haut dirigeant mis en place par la CIA dans les années 50. Vu comme un leader, il n’en fut rien et brimait les droits les plus fondamentaux de son peuple. Même si le titre ne montre pas les racines de cette révolte, il a attisé ma curiosité et j’ai voulu en savoir plus une fois terminé. C’est-à-dire après les 19 chapitres qui se bouclent en environ 3 heures. Courte durée de vie, mais expérience très intense. D’ailleurs, le jeu renferme une panoplie de fiches explicative et historique de l’époque.

Après ce long préambule, je vous dresse enfin mon ressentie face à ce petit bijou historique vidéoludique. Le tout prend place en 1980 alors que moi, Reza Shirazi, photographe ayant rejoint la révolution se retrouve entre les barreaux de la prison d’Evin à Téhéran. Célèbre endroit de détention de prisonniers politiques. Je dois alors défier ou non mon tortionnaire lors de mon interrogatoire et je revois les événements de ce qui m’a conduit ici.

Les mécaniques de jeu sont grandement inspirées par la série des jeux de Telltale Games. On y retrouve trois séquences d’action: des phases de QTE, des phases directes comme utiliser son appareil-photo dans le but de reproduire de véritables photos d’archives et des phases de dialogues ayant un temps limité pour répondre à un des choix offerts. Chacune de ces étapes permet de débloquer une fiche explicative portant sur le contexte politique du pays, certaines pratiques culturelles ou des personnalités marquantes.

J’avoue que pour les dialogues et choix, j’aurais préféré un plus long temps de réflexion. C’est très court… trop court. Surtout qu’ils influent directement sur le déroulement de la suite des choses dans le jeu.

Le graphisme n’est clairement pas le point fort du titre. Un peu vieillot, techniquement en retard, le développement n’a pas été une force pour cet aspect. Pourtant les temps de chargement sont courts. C’est la caméra le problème, on ne la contrôle pas, c’est elle qui contrôle l’action devant le joueur.

Le doublage est excellent. Le titre est offert en anglais avec sous-titres en français. On ressent l’accent prononcé du pays à certains moments. La bande originale est superbe et le thème que l’on entend dans le menu initial est parfait pour le contexte révolutionnaire du jeu.

Au final, je le recommande à tous. Pour plusieurs bonnes raisons. Petite note intéressante, le jeu étant supposé au départ être dans le style épisodique, fut en cours de développement changé en titre unique. Le développeur mentionne d’ailleurs qu’une suite pourrait voir le jour, surtout avec la fin abrupte.

Cote FG: 8/10

Points positifs:

  • Scénario prenant.
  • Contexte historique intéressant.
  • Expérience globale intense.
  • Les fiches explicatives.
  • Exploration récompensée.
  • Un doublage excellent.
  • Bande originale exquise.

Points négatifs:

  • Courte durée de vie.
  • Graphisme vieillot.
  • Problème avec la caméra.
  • Délais trop courts pour les choix.

Fiche technique:

  • Développé et publié par iNK Stories.
  • Jeu de type film interactif d’aventure.
  • Se jouant uniquement en solo.
  • Version téléchargeable seulement.
  • Offert en anglais avec sous-titres français.
  • Disponible sur mobile, PC, PS4 et Xbox One. (testé sur Xbox One)
  • Site officiel: http://1979revolutiongame.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s