(Test FG – Jeux vidéo) Luigi’s Mansion 3

Ce qui était un projet de lancement de console est devenu, 18 ans plus tard, un jeu culte avec quelques suites et une relance sur Nintendo 3DS. Le succès de Luigi’s Mansion est un sujet qui, évidemment, amène le débat suivant : qui est le meilleur des deux frères?

L’évaluation du titre a été fait à partir d’une copie téléchargée remise via un code par Nintendo à des fins critiques. L’invitation à l’événement Terrain de jeu Nintendo Switch n’affecte pas le verdict. L’écrit fait suite à la victoire sur King Boo pour un total de 15 heures de progression tout en ayant capturé tous les fantômes Boo. L’évaluation se concentre sur le mode Histoire.

Luigi’s Mansion 3 est un nouveau volet dans la série de jeux d’aventure et casse-tête. Luigi’s Mansion fait sa marque grâce au ton de comédie tout en y ajoutant une petite sauce du genre horreur. Objectivement, c’est ce qu’on appelle une comédie-horreur. On incarne Luigi qui voit, bien malgré lui, son grand-frère être capturé dans ces jeux et il se doit de le secourir. Si Bowser est l’antagoniste principal de la franchise Super Mario, il faut bien trouver quelque chose pour Luigi’s Mansion.

Luigi part en vacances en compagnie de Mario et Princesse Peach (toujours accompagnée de ses gardes Toad) et comme le jeu fait suite à Luigi’s Mansion: Dark Moon, on aperçoit le Polterpup qui a été adopté par le plombier à la casquette verte. Ils séjournent à un hôtel tout en or avec les plus grands espaces nommé The Last Resort. Ce serait un miracle que cet hôtel en or existe car Luigi réalise vite qu’il est tombé dans un autre piège de King Boo, le roi des illusions. The Last Resort signifie Dernier Repos.

Notre héros n’a d’autre choix que de faire confiance au Professeur Elvin Gadd (E. Gadd) afin d’explorer l’hôtel hanté et truffé de farces et attrapes. Bien sûr, le plombier sera de nouveau équipé d’un Poltergust, le G-00. Cet outil nous permet d’interagir avec le décor afin de trouver de l’argent afin d’augmenter notre score final sans oublier de trouver des anomalies grâce au Strobulb (la lampe de poche) et la Dark Light qui, comme dans Dark Moon, nous permet de repérer les illusions en aspirant les orbes flottants une fois l’illusion repérée… ou brisée.

Luigi peut maintenant faire une nouvelle attaque qui remplace la décharge d’énergie sur les fantômes. Une fois la jauge pleine lorsque vous avez un fantôme ébloui et en aspiration, vous pouvez appuyer sur A pour les envoyer valser sur le sol avec fracas. Si vous avez d’autres fantômes à proximité, vous avez la chance de les aplatir temporairement ce qui les rendra vulnérable au Poltergust lors d’un assaut supplémentaire. Cela rajoute beaucoup à la stratégie vous permettant d’effectuer des combos. Vacuum Combo! Tout comme dans Dark Moon, les fantômes peuvent être costumés selon les thèmes des étages ce qui vous force à planifier vos attaques sans oublier les énigmes à traverser. Il peut aussi effectuer un saut en utilisant l’aspiration et le rejet du Poltergust ce qui a l’effet de repousser les fantômes ou même d’interagir avec l’environnement. Tiens, parlant des fantômes…

Les fantômes ressemblent franchement à ceux qu’on affrontait dans Dark Moon ce qui est légèrement décevant. Ils ont néanmoins de la personnalité lors de leur introduction. Tout en parlant de personnalité, Luigi’s Mansion 3 règle un défaut de Dark Moon : vous affrontez des fantômes boss sur presque tous les étages. Si vous êtes comme moi et êtes familiers avec Luigi’s Mansion sur Gamecube (ou 3DS par Grezzo), vous savez que Luigi croise des fantômes uniques qui ont leur propre attitude, personnalité et autre. Vous aviez aussi des boss comme Bogmire et Boolossus.

Luigi’s Mansion 3 ramène ainsi le concept des fantômes boss et cela contribue au système des étages de l’hôtel. Chaque étage est représenté par divers thèmes que ce soit l’époque médiévale, un centre d’achat tout en passant par le disco. Cela prouve de nouveau que Luigi’s Mansion amène à chaque fois une direction artistique des plus poussées qui rivalise avec The Legend of Zelda ou Metroid chez Nintendo. Chaque salle de l’hôtel se distingue mais certains étages sont plus courts en progression faisant place à des combats de boss généralement plus imposants amenant un côté spectacle franchement nécessaire et très apprécié.

Vous aurez donc deviné que le système d’étages remplace le système de missions proposé dans Dark Moon vous donnant la possibilité d’explorer l’hôtel à votre guise au lieu d’être restreint dans votre progression scripté. L’un des ennemis vous forcera d’ailleurs à changer d’étage et il n’est pas de tout repos. Néanmoins, chaque étage est diversifié et vous pourriez trouver quelques anecdotes dans l’environnement.

Bien entendu, qui dit Poltergust dit Elvin Gadd et celui-ci amène quelques nouveaux outils mais c’est le Polterpup qui servira de chien-guide à l’occasion. Mais la mécanique la plus importante de Luigi’s Mansion 3 s’appelle Gooigi (Gluigi en français). Celui-ci fait office de personnage secondaire et est généré depuis le Poltergust. Poltergust G-00… GOO! GOOIGI! On pourra dire le PolterGoo… Gooigi joue un rôle essentiel dans l’exploration alors qu’il peut éviter certains pièges, obstacles ou franchir certaines portes. Bien entendu, Gooigi déteste une chose : l’eau! C’est donc à vous de scruter les nombreux points secrets si vous souhaitez tout trouver comme les perles pour augmenter votre score ou les gemmes.

L’autre mécanique ajoutée est le débouchoir à ventouse qui est utilisé pour soulever des objets ou interagir avec certaines armures des fantômes. Celui-ci peut faire office de grappin à l’occasion pour l’exploration. Il est aussi possible d’utiliser le débouchoir deux fois car Gooigi utilise toutes les mécaniques acquises par Luigi. L’ensemble du titre est presque conçu autour de la coordination entre Luigi et son clone. Attention de ne pas faire marcher Luigi dans la fumée ou la poussière car il risque d’être éternué ce qui l’empêche d’utiliser son aspirateur. C’est sans oublier d’autres mécaniques dont un flotteur qui sera utilisé sur un étage et j’en passe.

Ce que Luigi’s Mansion 3 maîtrise est son ambiance sonore et le travail remarquable de Next Level Games aux effets sonores rend le tout attrayant pour tout type d’écouteurs et je vous recommande de savourer chaque moment avec un casque d’écoutes. Chaque petit détail graphique compte et pour un jeu qui devait sortir sur Wii U, on voit que le studio canadien a mis toute la gomme (ou la goo) à la suite de l’échec de Metroid Prime : Federation Force.

Vous divulguer ou même montrer trop d’images des étages vous gâcherait l’intrigue de l’exploration car Next Level Games a fait preuve de créativité et d’humour afin de nous présenter ce titre. Chaque petit détail compte et la quête des gemmes peut pousser ce titre vers la vingtaine d’heures selon votre niveau de patience. C’est sans compter la capture des Boos qui, bien qu’optionnel, contribue à un système d’accomplissement dans le jeu. Par ailleurs, les Boos offrent un mélange entre les fonctions du premier et deuxième titre pour une expérience d’exploration optimale dans ce troisième volet. Bien sûr, ils ont tous leur petit nom. Seul véritable problème technique trouvé? Les quelques caprices de la physique mais qui ne bloque jamais la progression.

Je vous encourage fortement à faire un détour vers cet hôtel car vous aurez un jeu extrêmement bien conçu. Parfois attachant, tantôt effrayant mais toujours intelligent dans ses mécaniques. Luigi’s Mansion 3 vaut non seulement le billet d’entrée vers la console Nintendo Switch mais se veut le cadeau idéal à remettre à votre enfant pour l’Halloween. Je n’attendais pas du tout ce titre et le fait que j’aie pu me tenir loin de toute séquence jouable avant et pendant l’évaluation m’a permis d’apprécier ce que j’ose appeler un chef-d’œuvre. Un chef-d’œuvre que King Boo détesterait!

Oh et vous pouvez flatter le Polterpup en tant que Luigi! Clairement le jeu de l’année!

Verdict: Luigi’s Mansion 3 fait un détour terrifiant et délirant dans un hôtel pour nous faire apprécier la créativité et le talent des concepteurs chez Next Level Games!

Points chef-d’oeuvre:

  • Direction artistique et sonore surprenante!
  • La diversité des étages et des boss pour garder le tout frais!
  • Un bon dosage d’humour et d’épouvante!
  • Gooigi renforce le côté stratégique et permet au joueur d’être créatif selon les situations de combats!
  • Performances techniques stables autant en mode portable qu’en mode maison!
  • La combinaison des forces du titre original et de la suite sur 3DS pour une expérience uniforme et homogène dans l’hôtel!

Points Boo:

  • Un des boss est vraiment redondant…
  • Quelques petits problèmes de physique…

Fiche technique:

  • Titre: Luigi’s Mansion 3
  • Développeur: Next Level Games
  • Éditeur: Nintendo
  • Genre: Aventure et casse-tête sous thème de comédie-horreur
  • Exclusif sur Nintendo Switch
  • Joueurs: 1-8 (Mode Histoire jouable en coopération sur même écran, mini-jeux et Scarescraper jouables en ligne ou local avec 8 manettes)
  • Langue: Anglais et Français (textes seulement)

L’évaluation du titre a été fait à partir d’une copie téléchargée remise via un code par Nintendo à des fins critiques. L’invitation à l’événement Terrain de jeu Nintendo Switch n’affecte pas le verdict. L’écrit fait suite à la victoire sur King Boo pour un total de 15 heures de progression tout en ayant capturé tous les fantômes Boo. L’évaluation se concentre sur le mode Histoire.