(Test FG) Totally Reliable Delivery Service

 
Les magasins étant tous fermés durant cette pandémie, nous devons nous en remettre à la livraison à domicile pour nos achats. Justement, tinyBuild nous propose un « simulateur » de livraison un peu hors de l’ordinaire.Dans un mélange bizarre entre Goat Simulator, Surgeon Simulator et I am Bread, Totally Reliable Delivery Service (TRDS) est un de ces jeux ou le contrôle du personnage nécessite de la dextérité pour compenser à la physique bidon. Le jeu est un monde ouvert ou la seule directive est de faire des livraisons et encore là, vous n’êtes pas obligé de rien faire. Il n’y a aucune sauvegarde sauf pour les dollars accumulés, ce qui signifie que chaque partie recommence à zéro avec notre personnage dans la cour arrière du service de livraison. C’est ici que la dure réalité vous frappe : vous êtes obèse, rempli d’hélium et vos bras se comportent comme des réglisses. Attraper une boite relève du défi, alors imaginez conduire un hélicoptère. Le jeu offre une pléiade de missions qui demandent de livrer des colis à toute sorte d’endroits, certains plus accessible que d’autres. La livraison vous récompense alors en monnaie virtuelle qui sert à acheter des peintures pour vos véhicules ou des costumes pour votre livreur.

La dure réalité d’un livreur… et des problèmes de collisions.

Avec un mode coop à 4 joueurs local ou en ligne, le jeu s’adresse à un public familial. Si vous pensez qu’à deux ce sera deux fois mieux, vous allez avoir un choc. En fait plus il y a de joueurs plus ça devient fou. Deux personnes qui tentent de soulever une boite en même temps ça mène à des situations hilarante ou frustrante dépendamment de votre attitude et de vos attentes envers le jeu. Si vous voulez simplement rigoler, et explorer la carte à la recherche de nouveau véhicule, vous ne vous fâcherez pas trop, par contre si votre but est de faire des livraisons de façon efficace et de récolter les trophées en or, la maladresse de vos compagnons pourrait être frustrante. Sans aucune directive ni histoire pour guider le joueur, il nous revient la tâche de créer notre propre expérience. Si au début j’ai tenté de faire le plus de livraison possible, je me suis rapidement rendu compte que d’explorer la station de ski et de faire des sauts en camion était beaucoup plus intéressant.

Un mini Rocket League, mais je doute que ça vous amène à passer plus de temps dans le jeu.

C’est aussi en faisant une livraison au stade que j’ai découvert la version miniature de Rocket League. Clairement fait pour 4 joueurs, on embarque dans une auto tamponneuse pour pousser une grosse boule de colis dans le but adverse. Ne cherchez pas plus loin on est dans le truc de base. Faire le minimum est pas mal ce qui décrit ce jeu. Autant au niveau de la jouabilité que de tout le rendu artistique. Le graphisme donne l’impression d’être dans un jeu du MiiVerse de la Wii. Il n’y a aucune voix et une variation limitée d’effets sonores. Quant à la musique, c’est d’une redondance qui s’approche de la torture auditive. Pour en rajouter, à part la ville musicale, les restant du jeu est pas mal une série de copier-coller de texture et de blocs similaires.

La station de ski et le ballon sont les deux chose que j’ai préféré.

Si j’aime bien les jeux de tinyBuild pour leur originalité, je trouve que souvent on est en face d’un concept minimal peu exploité. Ça fonctionne bien pour certains jeux comme Clustertruck ou Pandemic Express même si ce dernier fut un échec commercial. Par contre ici j’ai vraiment l’impression d’un truc fait à la va-vite. Regardez les photos des textures et les problèmes de caméra pour comprendre que personne n’a pris le temps de tester ce jeu avant de le lancer. La caméra est un immense problème dans ce jeu, surtout dès que l’on monta à bord d’un véhicule. Le pire coupable est le camion de livraison qui nous cache la vue du personnage et aussi des boites à l’intérieur. Même si on désactive l’aide à la caméra elle veut toujours se replacer par elle-même derrière nous, ce qui est ultrachiant quand on essaye de tourner sur les routes de montagne ou quand on essaye de voir notre cible en hélicoptère. Le pire, je crois, c’est que la caméra ne cesse de se réorienter lorsque l’on tente de reculer avec un véhicule. Ça génère un mal de cœur total d’avoir la caméra changer de direction de 180 degrés entre vue avant et arrière lorsque l’on tente de dégager un véhicule ou passer un endroit difficile. Les collisions – graphique celle-ci- sont constante. Et passer proche d’un mur d’une montagne ou sous un toit veut dire que l’on perd la vue du personnage.

Graphiquement j’ai vu pire, mais ici ça semble juste être de la paresse.

Le jeu en Coop et en ligne est ce qui peut sauver ce titre, mais je doute qu’après l’effet de nouveauté passé, vous aller engouffrer des centaines d’heures dans ce titre. Quand je joue à ce genre de jeu, je fais toujours le test Mario Kart. C’est-à-dire : Si j’avais des amis ou des enfants pour jouer à ce jeu durant un party, combien de temps avant que les gens demandent à jouer à Mario Kart. Ici je dirais 1 heure max. Le mode en ligne est un peu pénible du fait que sans communication vocale il est extrêmement difficile de coordonner quoi que ce soit. En plus des problèmes habituels de troll et de gens qui vous kick hors du serveur.

livrer un baril explosif à 4 en mode online, sa veut dire plusieurs tentatives pas toujours remplies de succès.

Parlons valeur, vous vous doutez probablement que je ne lui donne pas une haute note ici. J’ai eu la chance de jouer le jeu en version complète, avec tout le DLC. Si j’avais acheté le jeu, j’aurais déboursé un total de 23$ le jeu de base qui n’inclut pas deux iles et 80 costumes coutent à lui seul 15$. Le jeu de base ne permet donc pas d’accéder à des endroits que vos amis pourraient avoir, car ils ont acheté la version Deluxe. Le monde ouvert étant peu peuplé de chose à faire il est difficile de recommander la version de base. C’est probablement mieux d’attendre une vente, ou une grosse update, qui va donner au jeu de la rejouabilité et corriger plusieurs défauts.

Le jeu est disponible sur PC (version testée) et Console et une version mobile est disponible

Page officielle

Page Epic Store

Points forts:

  • Drôle.
  • Jouer en local avec 3 amis est plaisant.
  • Originalité du concept
  • Version Deluxe contient beaucoup de cosmétique.

Points faibles:

  • Problème de Caméra.
  • Jouer en ligne est difficile et il y a beaucoup de lag.
  • Graphiquement sa ressemble à un truc pas fini sur la Wii.
  • Musique horrible.

-Eric Chamberland

Twitter @chambee