Le travail de Mick Gordon pour DOOM Eternal dépêché par Bethesda?

Jusqu’à maintenant, DOOM Eternal n’avait presque aucune mauvaise presse. Encensé par plusieurs, il y a un petit détail qui est arrivé et pourrait compliquer l’avenir de la série.

Le son de Youtube est de qualité moindre que celle offerte par les musiques offertes sur iTunes, Spotify ou même sur disque. À vos risques.

Michael John Gordon, ou Mick Gordon de son nom d’artiste, a récemment contribué chez Bethesda Softworks pour les refontes de Prey, Wolfenstein et DOOM. C’est tout particulièrement grâce à DOOM si Mick Gordon a pu exprimer tout son talent alors que la bande originale du titre de 2016 développé par id Software a, pour plusieurs, dépassé la qualité de l’originale grâce à la réimagination de E1M1 (At Doom’s Gate) ou E1M2 – The Imp Song (Rust, Dust and Guts), la piste symbolique d’ouverture de l’album officiel avec Rip & Tear, le détour en enfer avec Damnation ou l’explosion que représente BFG Division.

Mettons de côté sa contribution sur la franchise Need for Speed et diverses bandes-annonce et prenons note de son travail sur une autre franchise qu’il a pu remettre sur pied en companie de Double Helix (Amazon Games Studio) et il s’agit de Killer Instinct. La réinterprétation de The Instinct ou la création de nouvelles musiques comme celle du colosse Aganos (Polemos) sans oublier la réimagination des thèmes de Cinder (Inferno), Maya (Temperance & Vengeance) ou Fulgore (Type-03). L’avantage que Mick avait à ce moment est le fait qu’il a mixé les musiques avant de lancer les bandes originales pour une mise en vente à son public et les fans. Le mixage audio est l’opération technique qui permet de trouver l’équilibre entre les niveaux, l’égalisation, la dynamique et la spatialisation. C’est ce qui permet à plusieurs musiciens et compositeurs d’arriver au son désiré avant une éventuelle mise en marché.

Avec bonheur, la bande originale de DOOM est aussi spectaculaire en jeu que sur simple écoute et offre, en jeu, un dynamisme dans les transitions selon le nombre d’ennemis qu’on affronte ou l’action qui se déroule à l’écran. C’est un dynamisme similaire qui a été la source même de la bande originale de Killer Instinct qui s’adaptait selon l’action, l’interaction, les coups donnés, les Combo Breakers ou les Ultra Combos, le flambeau étant repris par Celldweller et Atlas Plug pour la Saison 3 alors que Gordon fut officiellement sous contrat avec Bethesda Softworks. Il a pu justement mixé les pièces et les adapter pour notre écoute bien que cela aura pris quelques mois avant que nous puissions acheter son oeuvre et casser nos hauts-parleurs. Assez fou que Bethesda ne voulait pas de heavy metal pour la bande originale ce qui est ridicule puisque l’énergie des classiques vient surtout de la musique. Un peu plus et le thème de Fulgore aurait été plus metal que BFG Division. Son travail, en 2016, a d’ailleurs été reconnu alors qu’il fut récompensé aux Game Awards en plus de jouer quelques extraits et fut l’un des seuls moments de véritable énergie. Son enthousiasme, le déchainement… ce fut comme si on libérait le Doom Slayer de sa tombe pour qu’il fracasse les crânes des démons et se mette à la poursuite des sbires de l’enfer.

Il aura finalement pu récidiver pour DOOM Eternal avec Chad Mossholder et on souhaitera que Mick sera reconnu à sa juste valeur alors qu’il a invité bon nombre de chanteurs de groupe heavy metal alternatifs pour une chorale infernale en plus de faire de la phrase Rip and Tear un véritable crédeau, un cri de ralliement de guerre dans une autre langue: Kar En Tuk! Cependant, Bethesda Softworks et ZeniMax Media ont commis une gaffe en salissant l’intégrité artistique de leur compositeur soit la mise à disposition aux détenteurs de l’édition de collection d’une version non-complète de la bande originale. Certains morceaux n’ont pas été mixés par Mick Gordon et ont été fait par quelqu’un d’autre. Pour l’instant, nous ne savons pas qui est le coupable, mais il est clair que la qualité des pièces incluant la réédition de BFG Division est inférieure à ce qu’on entend dans le jeu et même dans la bande originale du titre de 2016. Un utilisateur de Youtube a reçu l’approbation PAR Mick Gordon pour la distribution et écoute de la bande originale. Malgré tout, la musique est entraînante… Elle aurait dû être mieux pour sa distribution officielle. Selon les messages qui circulent sur les réseaux sociaux, il doute qu’il collaborerait de nouveau avec id Software. Vous pouvez facilement entendre la différence pour BFG Division dans la version offerte par le compositeur en 2016 et celle de la bande originale de 2020.

Les faits: La bande originale de DOOM Eternal, composée par Mick Gordon pour le jeu développé par id Software et édité par Bethesda Softworks et ZeniMax Media, est de qualité moindre que celle attendue par les fans car elle fut mixée par quelqu’un d’autre en dehors du contrôle du compositeur. La bande originale représente, pour plusieurs, l’énergie pure de DOOM et un instrument au rythme de l’action. Certains font la blague qu’on achète un album heavy metal et que le jeu y est inclus tellement c’est bon.

La rumeur: ce serait la fin de la collaboration entre Mick Gordon et Bethesda. Nous n’avons pas de confirmations.

Afin de saluer sa contribution, vous aurez Meathook (Slayer Gates), la vidéo de la chorale heavy metal sans oublier la conférence au GDC 2017.