(Test FG) MLB: The Show 20

 
Bon, ça fait quelques jours que je me demande comment commencer mon texte faisant le résumé de mon expérience avec le jeu MLB: The Show 20. En fait, je vis avec une dualité opposant ces deux facettes: comme la saison 2020 a été mise sur pause pour la raison que l’on connaît tous, est-ce que le jeu sera plus populaire que jamais, les fans de baseball ne pouvant se rabattre que sur cette option pour les prochaines semaines ou le jeu tombera complètement dans l’oubli avec pas de début de saison qui ferait rage en ce moment? Difficile d’y répondre étant, je crois, du cas par cas. Pour ma part, c’est un baume très apprécié. Alors… Play Ball!

Comme il s’agit d’un sport et que la mouture annuelle revient chaque année, je vais dresser mon bilan comme suit: un premier bloc sur les nouveautés, un second sur les points positifs et un denier sur les aspects négatifs ou à tout le moins, devant être améliorés ou repensé pour l’itération 2021.

Les premières nouveautés:

Certes, le jeu comporte les mêmes ajouts annuels comme les nouveaux alignements, les nouveaux uniformes et s’il y a lieu, les modifications aux règlements, mais ce n’est pas tout, le studio derrière le développement: en occurrence, Sony San Diego, désirant améliorer sans cesse sa franchise, j’ai pu noter le travail effectué autant en attaque qu’en défense. Étant un utilisateur de longue date, la première chose qui m’a frappée c’est du côté de l’intelligence artificielle et des choix effectués qui s’avèrent beaucoup plus judicieux qui à la clé, amène à des situations plus réalistes. D’ailleurs, vos réflexes seront à l’honneur avec l’ajout de la mécanique permettant d’appuyer sur la touche et relâcher au moment opportun pour lancer la balle du joueur contrôlé vers un autre. Ce qui peut sembler un peu plus ardu, mais au moins on assiste à des situations réelles non redondantes et pouvant créer certaines surprises parfois avantageuses ou d’autres plus négatives. Le système a aussi été retravaillé via un nouveau procédé qui met la précision et les réflexes à l’honneur. Il faut alors faire l’utilisation d’un des joysticks analogiques en plus de choisir la touche de la frappe désirée. Bon, expliquer de cette manière peut paraître un peu complexe, mais en jeu, ça fonctionne. Cependant, comme j’étais habitué à un style de jeu depuis plusieurs années, j’ai dû passer par la case pratique pour refaire mon œil au bâton. Pour un maximum de réalisme et de plaisir, je vous conseille le niveau de difficulté dynamique. Ce dernier change au courant d’une partie si c’est trop facile, alors soit du côté de l’attaque ou de la défense, le niveau sera rehaussé dans le but d’offrir une meilleure opposition.

Mode Dynasty approfondi:

Outre les changements apportés à certaines mécaniques que j’ai appréciées soit dit en passant, j’ai quand même gagné mon premier match 14-1 avec les Blue Jays, les principales nouveautés se retrouvent reliées au Mode Diamond Dynasty. C’est comme si vous preniez le mode UItimate Team des jeux EA Sports, mais à la sauce baseball. Est-ce que c’est intéressant, oui, pour peu que vous ailliez le temps d’y jouer, car il faut lui consacrer bon nombre d’heures. Donc, l’ajout notable pour moi demeure l’intégration du jeu Showdown. Ce dernier permet tout simplement de repêcher des joueurs, en former une équipe et affronter d’autres équipes pour obtenir des cartes. Vous croyez que vous avez ce que ça prend, alors bonne chance lors du défi final. Si vous avancez pas mal dans ce mode, vous pourrez aspirer à remporter des cartes légendaires et ainsi jouer avec les meilleurs joueurs.

Mode Road To The Show sans cesse en amélioration:

Voici le mode que je préfère autre que le mode Franchise il va sans dire. Je me souviens que lors de son implémentation, c’était bien, mais il manquait de mordant. Depuis, les développeurs n’ont jamais arrêté de le peaufiner et maintenant, il s’agit du meilleur mode offert sur le marché et va bien au-delà de ceux proposés par EA Sports dans ses franchises. Que c’est bon de débuter une carrière dans les rangs mineurs et les fans de baseball le savent, la route pour gravir les échelons en passant par le A, le AA et le AAA avant enfin d’aboutir dans MLB. Lorsque l’on reçoit l’appel, c’est tellement gratifiant. J’adore l’option de pouvoir reprendre mon joueur créé l’année précédente ce qui au moins permet de ne pas avoir à créer un autre joueur de A à Z (avoir toujours la sauvegarde sur sa console). Voici les quelques ajouts notables. Maintenant, les alignements des ligues mineures sont plus réalistes et contiennent les joueurs officiels. Autre ajout, le fait de pouvoir créer des amitiés tout au long de la carrière. Un petit plus qui fait plaisir et qui représente la vraie vie. Ce ne sont que des petits détails, mais ce sont les petites choses qui en font des grandes.

Ce qui ne bouge pas, mais devrait:

Les autres modes présents sont le Mode Franchise qui permet enfin de créer une ligue en ligne et compétitionner avec ses amis et de continuer la franchise entamée précédemment ou d’en commencer une nouvelle (avoir toujours la sauvegarde sur sa console). Le mode March To October dans lequel le joueur participe seulement aux moments marquants de la saison de son équipe favorite. Malheureusement, il n’y a très peu voire aucune nouveauté de disponible, mais c’est toujours aussi efficace. Par contre, comme il s’agit de la seule simulation de baseball sur le marché, je crois que l’équipe de développement pourrait pousser l’immersion encore plus loin. Je réfléchis comme ça, pourquoi ne pas intégrer l’option de la part d’un joueur de demander une transaction, renégocier son contrat pendant la saison ou simplement rencontrer le coach et faire un compte-rendu de ce qui pourrait être amélioré au sein de la chimie de l’équipe. Je sais que l’option du moral est déjà présente, mais créer des rivalités pour le même poste serait bien aussi.

Le graphisme atteint sa limite:

Avec cette mouture, arrive également la fin de vie de la PS4. Ce qui permet de rêver à de grandes choses pour la prochaine génération. Des hologrammes dans le salon, le jeu totalement en VR, okay, je déconne un peu, mais tout de même. Je ne crois pas que l’on peut pousser le jeu plus loin côté visuel. Il est déjà superbe, malgré encore certains bogues. En 4K, c’est comme regarder un match à la TV ou presque. La ligne est de plus en plus mince. Sera-t-elle véritablement brisée en 2021? La modélisation est encore plus près chaque année passée. La présentation est impeccable avec les nombreuses reprises, les jeux serrés, les décisions des arbitres et la foule lorsqu’elle se met de la partie, c’est génial. Que dire des effets de lumière sur le terrain lors de la fin d’après-midi par exemple, le tout peut devenir un facteur non négligeable. Quelques animations personnalisées pour les joueurs sont aussi de la partie comme le « Soto Shuffle » de Juan Soto.

Toujours le même succès pour la description et l’ambiance:

Pour le bonheur de nos oreilles, sont de retour le trio de commentateurs et analystes Matt Vasgersian, Mark DeRosa et Dan Plesac ainsi que Heidi Watney comme reporter sur les lignes de côtés et Alex Miniak comme annonceur maison. Ce que vous avez déjà entendu dans un stade de baseball, vous l’entendrez aussi dans le jeu.

Pour conclure, je dirais que tout est mis de l’avant pour offrir la meilleure expérience en frais de baseball, mais également de simulation avec la franchise MLB: The Show et cette itération poursuit dans cette optique.

Cependant, le tout pourrait évoluer d’une manière inattendue, car il s’agira de la dernière année d’exclusivité du côté de la PlayStation. En effet, la franchise devrait être rendue disponible sur d’autres plateformes pour la mouture de 2021. Peu de détails vers où elle se dirigera. Ne sait-on jamais, fera-t-elle le saut du côté de la Xbox ou Nintendo? Ce qui serait bien, car depuis la fin de la série MLB 2K, on ne peut pas dire que les joueurs ne possédant pas une console de Sony ont été choyés. Surtout pas avec RBI Baseball.

Cote FG: 8.5/10

Points positifs:

  • Les ajouts et nouveautés.
  • La présentation autant visuelle que sonore.
  • La véritable ambiance d’un stade de baseball.
  • Les petits plus qui se fondent dans le réalisme.
  • Les nombreux modes de jeu et sa durée de vie.

Points négatifs:

  • La PS4 a atteint sa limite.
  • Quelques bogues, mais sans plus.
  • Manque de nouveautés ou d’innovations dans certains modes.

Fiche technique:

Le jeu nous a été offert par ZoneFranche dans le but d’en faire le test. Un gros merci!