(Test FG) A Fold Apart

 
Les jeux touchant à l’amour ou aux relations amoureuses ne sont pas très présents dans l’univers vidéoludique. Est-ce un manque d’intérêt? Un pari trop risqué pour les studios de développement? Car, on est d’accord là-dessus, il s’agit d’un jeu très niche. Donc, c’est souvent du côté indépendant que l’on retrouve ce type et c’est ce qu’a fait le studio canadien Lighting Rod Games et son jeu A Fold Apart. Est-ce que la touche originale et les nombreux puzzles seront assez pour assurer son succès?

Une histoire d’amour vraie:

Le scénario tire son inspiration de l’histoire vécue par le cofondateur du studio, Mark et sa femme Robyn. Ce récit raconte la vie de deux amoureux séparés par la distance. En fait, ça peut devenir banal, mais c’est une situation qui a été vécue ou qui l’est en ce moment même par plusieurs personnes, c’est ce qui est touchant dans cette histoire. Je vous conseille de faire le jeu avec votre amoureux ou amoureuse, ça remet pas mal de choses en perspective.

Les textos, un procédé fort complexe:

Le fonctionnement est simple, au départ on suit deux personnages, un bleu et un rouge, soit un homme et une femme qui se retrouve éloigné l’un de l’autre à cause du travail. Le tout débute alors que l’on suit les textos qui sont échangés entre le couple. Par contre, comme le temps fait son œuvre, ces messages deviennent de plus en plus décourageants moralement. On en vient même à se demander si leur relation tiendra le coup. Cette aventure se déroule en six chapitres qui sont divisés en deux temps: une phase de dialogue sous échange de textos ou l’un des personnages sombre dans ses pensées pas très agréables. Ceux qui utilisent ce procédé de communication le savent, il est fort complexe de connaître l’émotion vécue par l’autre personne en recevant ces messages. Ce qui peut porter à confusion. Les développeurs ont bien compris l’aspect et nous le font vivre. La deuxième étape se joue sous forme de puzzle. Lorsque les deux personnages se retrouvent dans une période d’inquiétude suite à l’interprétation négative d’un texto, le duo se retrouve dans une sorte de monde parallèle où le but est pour chacun d’un de retrouver une étoile dans le but de faire avancer l’histoire.

Pour retrouver cette étoile, le joueur doit plier ou déplier, tourner ou retourner les différents décors du niveau afin de tracer sa route jusqu’au dit astre jaune. Plus la progression avance et plus les choix sont multipliés et ça devient assez ardu. J’ai dû faire travailler ma matière grise difficilement à certains endroits. Voilà un bel exemple d’originalité que je n’avais jamais encore vu dans un jeu auparavant. Certes, la durée de vie est courte, mais je ne crois pas que d’avoir ajouté plusieurs autres niveaux aurait servi. Arrivé à la fin du jeu, on comprend facilement ce que les développeurs ont tenté de nous faire comprendre depuis le départ.

Un graphisme à la Nintendo:

Même si le contexte semble plutôt négatif, le jeu est plongé dans un visuel artistique très coloré avec des décors simplistes, mais efficaces. La modélisation des personnages est encore une fois simple, mais disons que c’est particulier. Faut le voir pour le comprendre.

Un jeu tout en sous-titres:

Le jeu ne renferme aucun dialogue parlé, que des textes à l’écran sous une musique d’ambiance. Quelques bruits ou sons ici et là, mais c’est très basique. Les développeurs font reposer toute l’expérience sur les dialogues écrits entre le couple. Le tout s’accompagne d’une musique douce et parfois émotive.

C’est terminé:

Voilà un jeu indépendant fort intéressant de par son originalité et son sujet fort complexe à assimiler. Il est toujours ardu de s’y aventurer. Malgré une courte durée de vie évaluée à environ quatre heures, passer à côté serait dommage.

Merci à Lightning Rod Games et Terminal I.O Evolve de nous avoir gracieusement offert le jeu pour en faire le test.

Cote FG: 7.5/10

Points positifs:

  • Une prémisse complexe.
  • Une jouabilité originale.
  • Graphisme coloré à la Nintendo.
  • Les dialogues échangés par voie de textos.

Points négatifs:

  • Courte durée de vie.
  • Son prix de 24.99$.
  • Pour un public niche.

Fiche technique:

  • Développé et publié par Lightning Rod Games.
  • Jeu de puzzles.
  • Mode solo uniquement.
  • Version téléchargeable seulement.
  • Offert en anglais et français.
  • Disponible sur Apple Arcade, PC, Nintendo Switch. (testé sur Nintendo Switch)
  • À venir sur PS4 et Xbox One.
  • Site officiel: https://lightningrodgames.com/a-fold-apart/