(Test FG) CrossCode

 
Vous êtes nostalgique des jeux rétro? Vous êtes fanatique des jeux de rôle? Vous aimez vous servir de votre tête afin d’avancer d’un monde à l’autre? RADICALFISH rassemble tout cela ensemble pour donner naissance à Cross Code.

Le jeu fut testé sur la PS4 via un code de téléchargement qui fut gracieusement offert par la firme PR Hound.

Ce jeu à saveur rétro contient tous les bons éléments des jeux de rôle que l’on aime. C’est-à-dire un gros arbre de compétence, une panoplie d’objets et d’armes, plusieurs stratégies de combats au corps-à-corps et à distance, une micro-économie, ainsi qu’une tonne de missions secondaires et de donjons. Par-dessus tout ça, les développeurs ont combiné un aspect casse-tête au niveau des donjons. On peut les comparer aux donjons des bons vieux Zelda de type classiques du GameBoy où l’on devait se promener afin de combattre des ennemis et des boss pour y dénicher des objets. Cependant dans CrossCode pour progresser dans le donjon, ont doit utiliser nos habiletés pour activer des mécanismes afin d’ouvrir des portes ou bien déplacer des passerelles. Cela vous demandera agilité et justesse dans vos mouvements. Le jeu est sorti sur PC depuis 2015 et fait maintenant son apparition sur console. Il vous sera possible d’y jouer sur Nintendo Switch, Xbox One et Playstation 4.

Pour la petite histoire, on y incarne Léa, un avatar virtuel qui a perdu la mémoire. Aidée par ses camarades, elle tentera de retrouver ses souvenirs au travers une aventure rebondissante. Au niveau de la jouabilité, on doit constamment amasser divers matériaux et objets dans le but de les vendre ou de les échanger aux marchands. Durant ses nombreuses quêtes, Léa augmentera de niveau, ce qui lui permettra d’acquérir de nouveaux points de compétence. Ces points vous permettront de choisir votre stratégie parmi des dizaines et des dizaines de compétences en fonction de votre style de combat. Fait à noter, le commencement du jeu est un peu lent, en particulier si vous participez à tous les tutoriels, mais une fois que le jeu est bien entamé, vous ne pourrez plus arrêter.

Lors des combats, vous aurez le choix entre les projectiles ou l’option du corps-à-corps pour attaquer les ennemis et vous pourrez soit bloquer un coup ou l’éviter. Tout dépendra de votre stratégie et des compétences que vous déciderez d’augmenter. Plus vous accumulez les coups sur vos ennemis et plus votre rang d’attaque augmentera. Ensuite, plus vous tuez d’ennemis en ayant un haut rang, meilleures seront vos récompenses. Par contre, si on est trop longtemps sans toucher personne, il retombe à zéro. Autre fait intéressant que certains apprécieront, nous voyons constamment les dégâts que nous produisons ainsi que la vie de nos alliés et ennemis de manière chiffrée.

Du côté plus technique, le jeu est très fluide. C’est important, car il nous faut user de rapidité et de précision lors de nos combats. Surtout lorsque l’on fait face à une horde d’ennemis qui nous attaque de tous les sens. Le jeu est assez linéaire, mais vous n’allez pas pour autant moins tourner en rond à plusieurs reprises pour trouver la bonne montée qui vous donnera accès à une nouvelle location. Faites attention pour ne pas aller trop loin rapidement, parce que vous allez rencontrer des ennemis de plus en plus forts et vous ne serez pas de taille. Le jeu est d’une bonne durée, vous allez en avoir pour plusieurs heures de jeu facilement, sans compter toutes les missions secondaires. Ma seule grande déception est qu’il n’y a pas de mode multijoueur. Ce qui n’est pas très grave au final, mais je m’imaginerais bien jouer en mode co-op ou même en versus.

L’ambiance rétro ne nuit pas du tout au jeu. Les décors sont beaux et les couleurs sont rayonnantes, mais sincèrement, ils sont secondaires. L’ambiance fait partie de l’expérience et avec une mécanique quasi parfaite, c’est une belle combinaison. Les nostalgiques seront ravis de rejouer à un aussi bon jeu moderne, mais avec toutes les références d’antan et les plus jeunes y trouveront aussi leur compte dû à la qualité de la jouabilité. Pour l’aspect sonore, il aurait été difficile de se sauver des musiques électroniques rétro, mais heureusement, elles ne sont pas lourdes ni irritantes. Le jeu est offert qu’en version intégrale anglaise uniquement.

Pour conclure, j’ai été très surpris par cette découverte que je ne connaissais pas du tout. CrossCode fait changement des jeux auxquels nous sommes habitués de voir apparaître dans le  »PS Store ». Une autre chose à savoir, c’est qu’il sortira en version physique. Vous pourrez donc l’acheter dans votre magasin de jeu préféré. Que ce soit pour ces combats très satisfaisants, pour le cassage de tête nous permettant de traverser les épreuves ou simplement pour le scénario et ses personnages attachants, je vous conseille fortement CrossCode. Vous pouvez le pré-commander ici: https://crosscode.inin.games

8.5/10