(Rapport au PC) Horizon: Zero Dawn – Complete Edition

Le 11 juin dernier, nous avons eu la confirmation d’une suite pour Horizon: Zero Dawn qui s’intitulera Forbidden West. Le 10 mars était la plus grande surprise depuis le retour de Master Chief sur PC: une des nombreuses exclusivités phares sur PlayStation 4 allait faire un détour sur PC en pleine période de pandémie. Si Death Stranding était confirmé depuis un bon bout de temps, celui des aventures de la protagoniste Aloy reste un coup de génie absurbe, certainement apprécié. Comment se tient l’édition PC au moment du lancement?

Ceci est un rapport sur les performances techniques sur un système valant aux alentours de 2500$ (CAD) sur la version commercialisée sur Steam. Ne considérez pas ceci comme une critique formelle pour les éléments de la jouabilité, la progression, l’histoire et éléments supplémentaires comme le doublage et mécaniques secondaires.

Évaluer une version PC requiert une bonne dose d’expérience. On parle bien sûr des performances à savoir si le jeu fonctionne. On parle d’optimisation afin de vérifier s’il y a pas de réels problèmes techniques. Tout jeu souffre de quelque chose ou autre, mais nous n’avons pas besoin de revoir ces mêmes problèmes à chaque fois. Depuis le lancement de Batman: Arkham Knight, on sait que les versions PC sont bien mieux scrutées par des experts comme Digital Foundry et le grand feu TB. J’avoue que DF s’y connaît mieux que moi, et TB m’a incité à aller vers le marché PC. Depuis DOOM, je ne regarde plus vers l’arrière.

Horizon: Zero Dawn s’amène après Halo: The Master Chief Collection alors que l’un des meilleurs sur PC, DOOM Eternal, nous prouve l’importance d’une bonne équipe pour optimiser le jeu sur une majorité de systèmes: accueillir les systèmes moyens. Cependant, j’ai un système haut-de-gamme qui tourne autour de 2500$ (ou peut-être plus avec le récent investissement d’une nouvelle carte graphique). Mon PC vaut donc 5 ou 6 PlayStation 4 Pro et on ne parle pas du 4K à 60 ips car je considère ceci comme étant irréaliste, non-nécessaire et un détriment à l’optimisation. En me concentrant de rouler les jeux à 1080p, je peux donc extraire le meilleur de la trame d’image en compagnie de la qualité générale souhaitée comme c’est ma priorité: plus le jeu est fluide grâce à un meilleur taux de rafraîchissement, mieux le jeu est au niveau de la jouabilité et – je sais que vous êtes fatigués de l’entendre, mais je vais le dire jusqu’à ce que ça vous rentre dans la tête – tous les jeux en bénéficient! Aujourd’hui, les jeux avec un mauvais taux de rafraîchissement soit quelque chose de plus ancien que sur SNES incluant des filtres « artistiques » me donnent un mal de tête! N’essayez pas de me convaincre à prouver le contraire: j’en fais une nausée! Voici officiellement mon système.

  • MBD: B450 Aorus Pro Wi-Fi
  • CPU: AMD Ryzen 7 2700 8-Core 3200
  • GPU: Sapphire Pulse Radeon RX 5700 XT 8GB VRAM
  • RAM: 16GB DDR4 @ 3200 MHz 2x G.Skill F4-3200C16-8GFX
  • Moniteur: MSI Optix MAG271R 165hz 1080p Freesync, 27 inch.
  • Mouse: Corsair Scimitar RGB Elite
  • Keyboard: Corsair K55 RGB

Mon système roule DOOM Eternal dans le tapis à Ultra Nightmare incluant les Master Levels!

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je souhaite saluer Guerrilla pour la possibilité de changer les contrôles sur clavier/souris avec des fonctions alternatives. Bien sûr, on peut utiliser les boutons 4 ou 5 pour notre souris ce qui est agréable. Être forcé à utiliser la roulette pour fabriquer nos flèches ou munitions n’est pas efficace en pleine séquence d’action et je parle en tant que joueur qui apprécie Rise of the Tomb Raider par Crystal Dynamics. Je suis contre l’utilisation d’une roulette pour les armes depuis mon expérience dans DOOM et je dois souligner que le jeu se joue très bien avec la combinaison clavier/souris. Par ailleurs, il est tout à fait possible de configurer les boutons en entier sur la manette. Oui! Vous pouvez entièrement changer les fonctions pour l’appliquer au bouton désiré et Horizon: Zero Dawn supporte nativement la manette Xbox One et Xbox 360 ce qui fait que la manette PlayStation 4 peut aussi être reconfiguré. Ceci est excellent et je dois rendre crédit à Guerrilla. Cependant, je peux objecter l’absence d’options pour les personnes souffrant de dyschromatopsie (daltonisme) ce qui est certainement désagréable considérant le système de butinage et récompense pour la fabrication d’objets bien que certains éléments visuels sont clairs et uniques. Ce n’est pas au même niveau que ReCore ou Killer Instinct ou encore DOOM Eternal pour la distinction d’éléments uniques dans l’environnement, mais il y a sûrement des efforts à faire pour l’éventuelle sortie de Forbidden West. Le support pour les personnes souffrant de dyschromatopsie est quelque chose que je supporte et j’espère que Guerrilla va s’y adapter pour la prochaine génération.

Horizon: Zero Dawn se présente comme étant la première exclusivité PlayStation 4 d’un studio appartenant à PlayStation à passer vers le PC grâce à une version modifiée du moteur graphique Decima que Guerrilla a conçu. Même si c’est la première expérience de Guerrilla sur PC, il est important de les retenir sur Terre comme les développeurs sont au courant des problèmes actuels. Il faudra espérer, bien sûr, que le jeu fonctionnera sur un peu plus de systèmes comme les critiques d’utilisateurs composées de logique, discernement et détails, tentent à prouver que le jeu est instable sur bon nombre de machines. Bien sûr, tous les systèmes sont différents. Si les problèmes persistent pour la vaste majorité, ce n’est certainement pas la faute du PC. Horizon est, en effet, instable sur plusieurs systèmes incluant le mien alors que je devrais rouler ce jeu au maximum avec un minimum de problèmes.

Durant l’ouverture, j’ai assisté à un chargement de 15 minutes pour une supposée optimisation. J’ai par la suite vu la séquence non-interactive servant d’introduction avant même d’accéder au menu du jeu. Ceci est un peu absurde à mon avis car un jeu qui se connaît, sur PC, nous donnerait accès au menu des options le plus tôt possible. Après avoir navigué dans le menu des options, j’ai procédé à l’entrée en matière concernant la jouabilité soit le tutoriel extrêmement scripté nous permettant l’utilisation du Focus, un outil d’exploration certainement similaire à ce qu’on retrouverait dans Metroid Prime (mon jeu favori de tous les temps, le jeu qui définit mes standards). Cinq minutes plus tard, premier arrêt soudain (crash). Bon… on installe les plus récents fichiers pilotes et… un autre chargement de 15 minutes! Oui, Horizon: Zero Dawn nécessitera un chargement de ce genre lorsqu’il y a modification de fichiers pilotes. Le jeu envoyait même un message d’erreur pour mentionner que les fichiers pilotes n’étaient pas à jour. Pourtant, j’ai fait rouler DOOM Eternal sur ma vieille MSI Radeon R9 390 8GB VRAM avec un ou deux versions antérieures des fichiers pilotes sur AMD et c’est la première fois que je voyais ce type de message pour n’importe quel jeu jouer. Certains diront que c’est injuste de comparer un jeu par Guerrilla « optimisé » sur console à un jeu par id Software, mais Horizon est sur PC et doit correspondre aux attentes que vous le souhaitiez ou non. Je vous suggère de revoir plus haut les chiffres et le montant investi. Les chiffres offerts par RivaTuner/MSI Afterburner sont justes et vous prouveront les problèmes présents comme vous verrez sur la capture d’écran ci-dessous et je ne parle pas du mode Photographie et les images de beauté partagées par certains utilisateurs.

Néanmoins, depuis l’installation des plus récents fichiers pilotes d’AMD, je n’ai pas eu d’arrêt soudain ou d’autre chargement immonde supplémentaires. Cela dit, les temps de chargement dans Horizon: Zero Dawn sont entre 15-20 secondes en général pour un maximum de 30-45 secondes. On parle ici d’un jeu de type monde ouvert ce qui explique ces temps de chargement, mais peut-être aussi les autres problèmes. Plusieurs filtres sont souvent utilisés pour masquer des chargements de texture sur console en passant par le flou cinétique pour camoufler le taux de rafraîchissement médiocre de nos titres actuels. Bien que je n’ai plus de PlayStation 4 et imaginons que je l’avais encore, ce sont les raisons pour lesquelles je ne jouerai jamais à Bloodborne, Ghost of Tsushima ou même The Last of Us Part II. Ces jeux vont me rendre malade. Lorsque le jeu roule comme il se doit, Horizon: Zero Dawn est certainement magnifique et fluide grâce à une excellente présentation et l’accent sur l’aspect des Premières Nations sans en être une représentation exacte avec un mélange nordique/viking compromis par l’avancée technologique avec la présence des Machines.

Ce que je veux pointer, c’est qu’Horizon: Zero Dawn souffre de problèmes sérieux concernant l’apparition subite de textures (texture pop-ins) ce qui est assez générique des jeux de type monde ouvert sans oublier de la saccade (itching) affectant autant les performances que la jouabilité. Ce sont les problèmes récurrents et, une fois que j’ai atteint Mother’s Watch qui est un des premiers camps d’importance dans le titre au niveau de la progression initiale (sachez que j’ai fait des missions optionnelles afin de voir d’autres détails), j’ai remarqué une augmentation au niveau de la saccade et, par le fait même, une descente du taux de rafraîchissement sous les 60 ips. Et si vous pensez que c’était à Ultimate Quality (Ultra High ou Ultra Nightmare), sachez que ce n’est pas le cas. Une fois que j’ai atteint une portion plus ouverte avec plusieurs arbres et quelques Machines, j’ai dû baisser le taux de graphique à Favor Quality (High). Les pertes sous 60 une fois à Mother’s Watch sont arrivées durant ma session à Favor Quality! Il y a donc des problèmes sérieux à ce niveau et sachez que Guerrilla recommande 16 GB de RAM ce qui est exagéré en étant conscient que DOOM Eternal est légèrement plus exigeant au niveau processeur et carte graphique pour de la jouabilité à High à 1080p et 60 ips sans oublier le fait que le jeu n’exige que 8 GB de RAM. Les problèmes d’Horizon ne viennent donc pas de mon ordinateur, mais bien d’Horizon ce qui est dommage.

Le tout est accentué lors du déplacement à dos de Strider, l’une des Machines qu’on peut contrôler plus tard en jeu. J’ai observé encore plus de saccades, pertes au niveau des performances. Si vous êtes parmi ceux qui croyez que ça n’affecte pas la jouabilité, vous mentez à vous-même puisque la promenade à dos de Strider est plus difficile à cause de ces problèmes qui persistent. Et la RAM (mémoire vive) monte dans le 14 GB d’utilisation ce qui excessif, absurde… ou un signe des problèmes existants. J’ai aussi observé quelques animations à un taux de rafraîchissement inférieur, certaines animations faciales qui ne sont pas représentatives des différentes émotions (ce n’est pas du genre Andromeda comme « mon visage est fatigué »), mais c’est le genre de trucs que je peux laisser de côté et dire aux développeurs que ça mérite un peu plus de polissage.

Ce sont les problèmes que j’ai noté dans la version PC d’Horizon: Zero Dawn. La saccade, les pertes de performance, temps de chargement, arrêts soudains, filtre anisotropique déficient, apparitions subites de texture et l’utilisation anormale de la mémoire vive sont des problèmes qui nécessitent plus de temps, d’attention et d’amour de la part de Guerrilla afin d’optimiser le jeu et le rendre jouable sur la vaste majorité des systèmes. Si j’ai pu être chanceux sur mon système à 1080p sur différents paramètres, je doute que la plupart des gens qui auront un ordinateur inférieur au mien aient une expérience égale ou supérieure à la mienne à moins d’être le gagnant de la roue chanceuse pour la configuration. Comme je l’ai mentionné, j’ai ces problèmes régulièrement!

Après avoir consulté la vidéo par Digital Foundry qui consacrent leur carrière à évaluer les aspects techniques de nos produits vidéoludiques, j’ai vu les performances sur un système moyen dont les performances sur la GTX 1060 qui est une meilleure carte que celle de la PS4 Pro et il est clair, sans l’ombre d’un doute, que le portage d’Horizon: Zero Dawn est instable.

Quand c’est fluide, l’expérience est certainement agréable. Lorsque le jeu saccade et gèle, c’est moins drôle et personne ne peut le nier. À moins d’avoir un ordi légèrement supérieur au mien, vous pourriez avoir la chance de rouler ce titre de manière optimale. Cependant, même la RTX 2080 Ti à 4K pour atteindre 60 ips, c’est pratiquement impossible à certains endroits. La RTX 2080 Ti est une carte exceptionnelle qui va dépasser les prochaines machines et je ne parle même pas de la Titan RTX. Le montant nécessaire pour faire rouler Horizon à 60 ips à 1080p sur les mêmes paramètres que sur console ne devrait pas dépasser 2000$! Alors imaginez mon ressentiment à 2500$… Le cynique en moi souhaite vous dire que nous avons un nouveau Batman: Arkham Knight ou Assassin’s Creed: Unity.

Verdict: Horizon: Zero Dawn – Complete Edition sur PC mérite un peu plus d’attention et d’amour pour l’optimisation de la part de Guerrilla et je souhaite donner une chance au titre tel qu’il est. Si le studio peut collaborer avec les concepteurs chez Kojima Productions pour l’optimisation ou même, et j’exagère, id Software, DICE ou Respawn Entertainment, j’espère que cela servira de leçon.